Basketball

NBA Playoffs : les Nets reprennent la main grâce à un Kevin Durant historique

Kevin Durant playoffs

Dans ce Game 5 de la série entre Nets et Bucks, Brooklyn a repris l'avantage en menant désormais 3-2 après leur victoire cette nuit 114-108. Kevin Durant a été historique durant cette rencontre en devenant le premier joueur de l'histoire des playoffs à terminer un match avec un minimum de 45/15/10.  

Brooklyn jusqu'au bout du suspens

Dans une des séries les plus serrées de ces playoffs, les Nets ont dû batailler pour obtenir cette victoire. En effet, les Bucks menés par un excellent Giánnis Antetokoúnmpo (34 pts, 12 rbd) étaient devant jusqu'au dernier quart temps. Un trio offensif et défensif venait mettre en difficulté les joueurs de Brooklyn exceptés Kevin Durant et Jeff Green. De retour, James Harden n'a pas pesé au scoring mais a déstabilisé ses adversaires dans les moments clé. Dans le money time, Milwaukee parvenait à maintenir son avance de huit points au compteur.

Néanmoins, Jeff Green, véritable facteur X grâce à ses sept paniers à trois points (sur huit tentés), et Kevin Durant ont totalement fait tourner la rencontre. Le leader des Noir et Blanc a envoyé 20 points et 2 passes dans les douze dernières minutes, tout en jouant l'entièreté du match sans pause individuelle. Pourtant, les Bucks restaient au contact jusqu'à cette fameuse perte de balle de Giánnis Antetokoúnmpo dans la raquette adverse qui fait terriblement mal. À partir de ce moment-là, les Nets ont saisi l'occasion et foncer vers la victoire. Un succès important qui permet à Brooklyn de repasser devant dans la série à 3-2 mais également de reprendre un fort momemtum avant le Game 6.

Le duel des stars remporté haut la main par Kevin Durant

En l'absence de Kyrie Irving et en l'incertitude de James Harden, Kevin Durant devait prendre son rôle de leader et montrer l'exemple. Aucun problème pour l'ailier qui claque un match à 49 points, 15 rebonds, 10 passes, 3 interceptions et 2 contres, tout simplement une performance all-time qui rentre dans les livres d'histoire de la NBA. Son leadership n'est plus à prouver et permet à son équipe de l'emporter. Sans oublier, la prestation incroyable de Jeff Green qui finit le match à 27 points à 8/11 au shoot et 7/8 à trois points. Une aide inattendue mais cruciale pour le succès des Nets cette nuit.

De l'autre côté, Giánnis Antetokoúnmpo a répondu présent surtout en début de match. Le Grec termine avec 34 points et 12 rebonds et s'est rendu très disponible en défense. Néanmoins, la perte de balle en toute fin de match et le manque de tempérament pour aller prendre Kevin Durant en confrontation directe coûte la victoire à son équipe. Tout comme la performance de Jrue Holiday, pas à la hauteur lors de ce Game 5. Totalement enfermé en phase offensive et pas le plus décisif en défense, la troisième tête du trio n'a pas tenu son rang sur ce match.

Après cette prestation XXL de Kevin Durant, les Nets prennent un momemtum de folie à l'approche du Game 6. Les Bucks devront se réveiller pour rester en vie dans ces playoffs et arracher un Game 7 tant attendu.  

Crédit photo : USA Today Sports

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début