Basketball

NBA :Top 10 des Meilleurs Transferts de l’Eté 2017

Et voila la saison régulière est finie, fini les équipes en bois, fini les Memphis-Atlanta tout pourri, les matchs à enjeux et intensité sont lancés! Alors que le premier tour est bien entamé, penchons nous sur les joueurs transférés cet été et qui ont cartonné durant cette saison et que l’on retrouve pour la plupart en playoffs. Alors on s’installe et on en discute.

Et voila la saison régulière est finie, fini les équipes en bois, fini les Memphis-Atlanta tout pourri, les matchs à enjeux et intensité sont lancés! Alors que le premier tour est bien entamé, penchons nous sur les joueurs transférés cet été et qui ont cartonné durant cette saison et que l’on retrouve pour la plupart en playoffs. Alors on s’installe et on en discute.

Les mentions, un transfert pour une bonne saison ?

Blake Griffin ( Los Angeles Clippers – Detroit Pistons ) : Quelle ne fut pas la surprise quand nous avons vu le 30 janvier la Woj Bombe , quelques jours avant la Trade Deadline , Blakou Griffin transféré chez les Pistons contre Tobias Harris , Avery Bradley , Boban Marjanovic et deux tours de drafts ! Bouleversement chez les deux franchises, partagées entre la question de la fin de saison des Clippers et l’excitation de voir une des raquettes les plus puissantes de la Ligue. Quatre mois plus tard la hype est bien descendue, les Pistons malgré une raquette impressionnante n’ont pas réussi à se qualifier en play-offs mettant fin a une saison mitigée dans la Motor City, il va falloir changer des choses a Detroit et se poser la question de la construction d’une équipe autour du boy friend de Kendall Jenner.


– Jeff Green (Orlando Magic – Cleveland Cavaliers) : L’ancien du Magic est parti (est entre nous il a plutôt bien fait) rejoindre le King dans son royaume, il tourne cette saison autour des 10 points, 3 rebonds et 2 passes plutôt à l’aise défensivement (bien un des seuls aux Cavs) il apporte ses points avec un petit coup de chaud récemment contre Phily avec 33 points. Une vrai bonne pioche pour Cleveland au milieu de nombreux transferts ratés.

 

Kentavious Caldwell-Pope (Detroit Pistons – Los Angeles Lakers) : Drafté en huitième position par Detroit, KCP à décidé de partir au Soleil et dans la ville des stars L.A, malgré son relatif jeune âge (25 ans) il est venu pour accompagner la crèche des Lakers. Dans une saison plutôt prometteuse pour l’avenir, l’arrière a apporté son « expériences », 13 points, 5 rebonds et 2 passes de moyenne chaque soir. Un bon coup malgré un salaire exorbitant pour une saison (18 millions), mais il est peu probable qu’il s’inscrive dans la durée chez Magic.

 

– PJ-Tucker (Raptors – Houston Rockers) : On reprochait à Houston de ne pas se fouler en défense l’an passé et dans un objectif de titre ils ont du recruter pour et c’est ainsi que Pj Tucker est venu et le moins que l’on puisse dire c’est que en défense ca va mieux pour les Rockets. En plus de sa défense, il apporte ses points et est un energizer en sortie de banc, un profil qu’il manquait pour viser plus haut.

 

Carmelo Anthony (New York Knicks – OKC Thunder) : Venu former le plus beau Big Three de la saison avec ses potes Russel et Paulo, avant les play-offs on peut résumer la saison de Melo comme décevante, une défense inexistante malgré quelques contres ici ou là, des pourcentages tres irréguliers capable du tres bon comme d’un apport famélique. Carmelo ne restera surement pas au Thunder la saison prochaine, a lui de se réveiller en play-offs.

 

Le top 10, va falloir faire des choix :

 

10 : Rajon Rondo (Chicago Bulls – New Orleans Pelicans) : L’ancien Celtics après une expérience ratée chez les Bulls semble revivre chez les Pélicans, il distribue les caviars pour son pote Anthony Davis et est allé chercher au forceps une belle place en play-offs car lui aussi a du élever son niveau de jeu après la blessure de Boogie Cousins et il l’a bien fait. Pratiquement en double-doubles sur la saison je n’aurai qu’un mot bravo Mr Rondo !

 

: JJ Redick (Los Angeles Clippers – Philadelphia Sixers) : Attention un sniper a débarqué chez les jeunes sixers pour truster un peu plus dans le process, il amène aussi son expériences afin de guider chez les jeunes et c’est une mission accomplie. Il sort sa meilleure année en carrière en points et rebonds et sur la série de victoire de Philly il est le meilleur shooteur avec plus de 45 % derrière l’arc, un super coup pour les Sixers pour encadrer dans une équipe encore très jeune.

 

8 : Eric Bledsoe ( Suns de Phoenix – Milwaukee Bucks ) : Le « Mini Lebron » comme il est surnommé après un début de saison compliqué dans une équipe qui s’est tres vite tourner vers la mentalité de « perdre des matchs » il a été transféré chez les Bucks pour suppléer le rookie de l’année Malcolm Brangdon qui s’est par la suite blessé , il est devenu un élément important du 5 de départ cote Milwaukee . Il met ses points, prends des rebonds et fait des passes un vrai meneur complet et qui est même capable de défendre un peu (ca change). Une bonne intégration et un bon choix pour rebondir dans une équipe à haut potentiel, il sera important en play-offs pour les jeunes cerfs.

 

7 : Dwight Howard (Atlanta Hawks – Charlotte Hornets) : L’ancien numéro 1 de la draft 2004 a été transféré cet été des Hawks vers la franchise de Michael (Goat) Jordan, les Hornets de Charlotte. S’ajoutant à Kemba Walker, notre Frenchie Nico Batum et autres Lamb, Kaminsky. Il y avait de quoi prévoir une belle saison pour les Hornets. Mais que nenni, encore une saison décevante s’est terminée avec une dixième place pour 39 victoires et 46 défaites, des joueurs trop sur l’alternateur. Alors oui Dwight fait une bonne saison avec par exemple un 32 points 30 rebonds face aux Nets et une saison régulière avec 17 points 13 rebonds de moyenne, mais il est au milieu d’une « équipe » ou chacun joue pour soi et ses statistiques. L’arrivée de Mitch Kupchak au poste de GM promet du changement en Caroline du Nord.

 

– 6 : Ricky Rubio (Minnesota Timberwolves – Utah Jazz) : L’espagnol à été transféré contre une bouchée de pain des Wolves vers la ville des mormons. Pas assez scoreur, il s’est parfaitement inséré dans le collectif de Quin Snyder et nous a sorti un bien belle saison, sa meilleure en carrière en termes de points (13 en moyenne). Il forme avec Rudy Gobert un axe franco-espagnol très efficace et malgré tous le mal qu’il nous a fait (RIP Johnny) on ne peut que féliciter Ricky pour sa régulière et maintenant cap sur les play-offs. Vamos !!

 

5 : Paul George (Indiana Pacers – Okc Thunder) : Quelle surprise quand Ramona Shelburne de chez ESPN à balancer la bombe le 30 juin, Paul George est envoyé a OKC contre Domantas Sabonis et Victor Oladipo (on va en reparler) afin de former un duo de feu avec Russel Westbrook. Aujourd’hui le trio Russel, Paulo, Melo est en play-offs, mais a titre individuel la saison régulière de l’ancien des Pacers est insuffisante, il a eu une belle période avec le All Star Game mais depuis son adresse est très aléatoire, pas toujours au rendez vous dans les gros matchs. On attendait mieux mais cette équipe a été programmé pour les play-offs et c’est la que Paulo va devoir sortir de grosses perfs (son duel face a Donovan Mitchell est attendu).


4 : Lou Williams (Houston Rockets – Los Angeles Clippers) : Depuis toujours considéré comme un fantastique 6 eme homme et un pur scoreur, Lou et ses deux femmes ont fait parti du package qui vit voir Chris Paul faire le chemin inverse. Remarquable d’adaptation, Lou s’est parfaitement intégré dans le jeu et ses qualités de 6 eme homme ont vite ressurgi, il a tous simplement sorti sa meilleure saison en carrière : 23 points, 2,5 rebonds et 5 passes de moyenne avec sa meilleure performance en carrière le 11 janvier face aux Warriors avec 50 points ! Sans vraiment débats possible Lou Williams sera élu 6 eme homme de l’année et cerise sur le gâteau il a prolongé pour trois saison à Los Angeles et vu le climat on le comprend.

 

3 : Jimmy Butler (Chicago Bulls – Minnesota Timberwolves) : Attention taureau méchant débarque chez les louveteaux d’un chat et d’une salle qui n’as pas connu les play-offs depuis 14 ans. Il retrouve son coach des Bulls Tom Thibodeau et Tag Gibson rejoint plus tard par l’ancien MVP Derrick Rose, bienvenue chez les Chicago Wolves. Jimmy avec toute son expérience est devenu cette saison le leader de la franchise afin de guider une équipe bourrée de talent autour de KAT et Andrew Wiggins mais encore inexpérimentée. Good job Jimmy malgré une (grosse) frayeur dans la dernière- ligne droite la mission est accomplie : les Wolves retournent en play-offs pour le plus grand bonheur de Minneapolis. Une saison très prolifique en terme de statistiques (22 points 5 passes 5 rebonds de moyenne) et malgré un premier tour de play-offs qui s’annonce périlleux l’avenir semble meilleur chez les loups que chez les taureaux.

 

: Victor Oladipo (Okc Thunder – Indiana Pacers) : Après une saison moyenne en tant que lieutenant de Russel Westbrook a OKC , Victor Oladido a atterri dans l’Indiana et peu sont ceux qui auraient parié sur une telle saison , et quelle saison ! Apres le départ de Paul George il a pris en main la franchise , elle va jouer un premier tour de play-offs face a King James et Oladipo risque si tous se passe bien d’être élu MIP ( meilleure progression de l’année ) . Une belle récompense pour un joueur qui s’est complètement relancé dans une équipe dont il est le leader offensif et ca se voit sur ses stats en hausse . Mention tres bien Victor.


– 1 : Chris Paul (Los Angeles Clippers – Houston Rockets) : Nombreux sont ceux qui ont exprimé des doutes lors de l’annonce de l’arrivée de CP3 à Houston , vont ‘ils arriver à jouer ensemble ? qui va porter le ballon ? . Et aujourd’hui à la fin de la saison régulière il faut féliciter Chris Paul pour son incroyable saison , son apport aux Rockets est incontestable , son duo avec Harden est complémentaire , c’est simple quand Harden , Capela et Paul sont alignes les Rockets ont perdu 4 matchs cette saison . Et puis les résultats collectifs parlent pour lui , Houston est la meilleure equipe de la ligue et James Harden va être élu Mvp , What Else ? Une saison a 18,5 points , 5 rebonds et 8 passes … Je décerne donc à Mr Chris Paul le titre de meilleure recrue de la saison 2017-2018 . Congratulations CP3 !

 

Certains joueurs ont décidé de changer d’air et pour une majorité cela a été plutôt bénéfique pour eux, avec un impact évident sur leur nouvelle franchise, attention la Free Agency 2018 risque d’être encore plus excitante, il parait qu’il y a quelques clients.

Adrien Lejeune



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
risus ultricies vel, massa tempus dictum quis velit, Donec Lorem eleifend