NBA : Un début de playoffs palpitant !

Après 10 jours de compétitions intense, de paniers en tout genre. Il est temps de tirer un premier bilan de ce qui nous a plu à mi-parcours de ce premier tour de playoffs.

Des séries indécises

Ce premier tour comporte 8 séries. Seule la série Pélicans – Blazers s’est terminée en 4 matchs. Certes les séries Warriors – Spurs ou Houston – Minnesota semblent déséquilibrées. Toutefois nous en sommes à 3 séries qui tournent à égalité, la tension que l’on attend des playoffs n’en est que renforcée. Et entre nous, toujours plus de matchs c’est toujours plus de bonheur !

Un changement de physionomie

Terminé d’attendre les Warriors d’un côté et les Cavaliers de l’autre. Cette année, la finale est au combien compliquée à pronostiquer. De plus les Warriors qui avaient sweepé la conférence Ouest l’an dernier ont déjà lâché un match. D’autres équipes qui faisaient bonne impression en saison régulière ont totalement raté le coche (Coucou Damian). C’est le charme des playoffs, et dire que ça ne fait que commencer !

La suite est d’autant plus prometteuse

Avec des séries extrêmement serrées, des matchs qui se jouent à quelques petits points, les playoffs sont loin d’être finis. On pense évidemment à Cleveland / Indiana où l’on rêve tous d’un Game 7 entre LeBron et Lance Stephenson. On pense aussi à un retour de Stephen Curry pour un éventuel affrontement contre Houston. Si le premier tour est une mise en bouche pour la suite, il a totalement réussi son pari. Tous les fans sont bouillants et nous aussi !

Parce que les playoffs c’est aussi ça :

  • Javale McGee devient le meilleur pivot de la ligue ! Lors du Game 1, Javale s’offre une petite pointe à 15 points sur la tête de LaMarcus Aldridge tout en étant appliqué en défense. Les Warriors deviendraient un big 5 ?
  • La paire Rondo – Holiday renaît de ces cendres : Ils ont été incroyables pendant la série face à Portland. On pourrait s’arrêter la mais le travail effectué pour calmer le backcourt adverse a été incroyable de réussite. Anthony Davis en perd ses sourcils
  • Le match 2 de Dwayne Wade. Parce que ce gars là mérite sa statue devant l’American Airlines Arena tellement il a plané.
  • Parce que Ricky Rubio a planté un triple-double sur Russell Westbrook et l’a totalement out play dans sa matchup et ça c’est énorme !

Toujours pas convaincu de regarder les playoffs ? On ne peut plus rien pour vous, et cela ne fait que commencer !

Crédit image : bleacher report

Romain Gitton

A propos de l'auteur

Le sport est la seule et unique chose qui me procure autant d'émotion que l'amour, sûrement parce que je suis amoureux du sport. Parfois il me le rend bien.

Poster un commentaire

leo. sit ipsum Phasellus id dictum justo venenatis ut vulputate, sem,