Nets @ Bucks : Chasser le cerf pour assurer sa survie



La fin de la saison régulière est lancée, la course aux playoffs est plus que jamais intense, surtout pour les Nets, 8ème à l’Est juste devant Miami. La tâche ne s’annonce pas simple pour les New Yorkais qui se déplace dans le Wisconsin chez les Bucks, meilleur bilan de la ligue. 

Le contexte

Il est très simple. Milwaukee est déjà assuré d’être le meilleur bilan de la ligue. Pour Mike Budenholzer et ses hommes, les matchs restants doivent être des ajustements avant les playoffs qui commencent dans 8 jours. Côté Nets, il faut viser la qualification en playoffs, une victoire ce soir serait quasiment synonyme de qualification. Les Nets comptent 1 victoire d’avance sur Miami à 3 journées de la fin, surtout que le Heat joue les Raptors demain à 18h. Autant dire que pour les deux équipes, ces matchs contre les leaders à l’Est sont capitaux et loin d’être évidents.


Le facteur X

L’envie des Bucks. Déjà assurés de finir meilleur bilan de la ligue, quel sera l’attitude de Milwaukee. Les Bucks ne devraient pas tellement prendre ce match à la légère puisque l’affiche de cette nuit pourrait très bien être celle de dimanche prochain lors du premier tour des playoffs. Pas de repos annoncé pour Giannis Antetoukoumpo et lorsque l’on connaît les difficultés de Brooklyn dans la raquette, difficile de ne pas voir encore une grosse performance du Grec très chaud dans l’objectif d’être MVP et après une démonstration sur Philadelphie jeudi soir.

Le pronostic

Brooklyn aura la rage aux dents, Milwaukee ne prendra aucun risque, victoire des Nets mais victoire serrée avec un triple-double possible pour Giannis. 45-15-10 ? C’est à peu près de cela que l’on va parler ce soir selon moi.

Les NBA Saturdays présentés par NBA2K19 et diffusé sur BeIN Sports sont à suivre ce soir à 23h. Vous pouvez retrouvez une vidéo teaser de la rencontre sur notre compte Twitter 100% Basket : @WSFR_Basket.



A propos de l'auteur

Le sport est la seule et unique chose qui me procure autant d'émotion que l'amour, sûrement parce que je suis amoureux du sport. Parfois il me le rend bien.

Poster un commentaire

amet, lectus nec Phasellus odio in venenatis consectetur et, ut