NBA

New Orleans Pelicans : Free Agency, Effectif et Calendrier NBA

New Orleans Pelicans

En attendant l'ouverture de la saison régulière le 18 octobre prochain, We Sport vous propose un tour d'horizon des trente franchises qui se disputeront le titre en NBA. Aujourd'hui, focus sur les New Orleans Pelicans.

Le bilan des New Orleans Pelicans la saison dernière

Qui aurait prédit que les New Orleans Pelicans, privés de Zion Williamson, et après un début de saison catastrophique (3 victoires en 19 matchs), atteindraient les Play-offs ? Personne ! Sans leur joueur vedette, et avec un coach rookie, Willie Green, les Pels allaient pourtant se battre avec un cœur énorme malgré les difficultés rencontrées. Dans une conférence Ouest toujours aussi dense, NOLA a su construire un collectif et un groupe qui allait travailler, peu importe les circonstances. Dans le sillage de Brandon Ingram (22,7 pts, 5,8 rbds et 5,6 ast), les Pelicans n’ont jamais abandonné, avec un vrai projet de jeu. Et ce qui a fait basculer la saison, c’est l’arrivée de CJ McCollum, en provenance des Blazers. Après 8 saisons dans l’Oregon, l’arrière de 31 ans allait être enfin l’option numéro 1 sur les lignes extérieures et allait pouvoir soutenir offensivement Brandon Ingram et Jonas Valanciunas (17,8 pts et 11,4 rbds). Pari réussi pour les dirigeants des Pelicans puisque l’équipe allait continuer de remonter la pente pour terminer à la 9ème place de la conférence Ouest, avec 36 victoires pour 46 défaites, synonyme de Play-in.

Et pour ce Play-in tournament, tout allait commencer avec la venue des Spurs de San Antonio en Louisiane. Un match que les Pelicans ont contrôlé (113-103) malgré un relâchement dans le dernier quart-temps. Et pour se qualifier pour la post-season, il a fallu aller jouer les Clippers de Los Angeles en Californie. Des Clippers sans Kawhi Leonard qui allaient subir la foudre de NOLA (105-101) malgré un avantage de +12 à l’entame du quatrième quart. À l’image du cœur mis par ces Pels durant toute la saison. Après ce succès, c’est la meilleure équipe de la Ligue en termes de bilan, les Phoenix Suns qui allaient mettre fin à la saison des Pelicans après un premier tour disputé (défaite en 6 matchs). Un échec qui ne remettait pas en cause cette saison 2021/2022 qui s’est avérée constructive avec l’arrivée de CJ McCollum et un collectif qui est né.

[3646], 9e de la Conférence Ouest, battus au premier tour de la conférence Ouest par les Phoenix Suns (2-4)

La Free Agency des New Orleans Pelicans

L’été a été calme en Louisiane mais cependant, un message a été délivré par les dirigeants des New Orleans Pelicans : l’avenir de la franchise passera par Zion Williamson. Si certains émettaient le doute de proposer un contrat max à Zion, le General Manager Trajan Langdon ne s’est pas posé la question : résultat, un contrat sur 5 ans à 193 millions de $. Mais le contrat de Zion Williamson contient des clauses qui n’ont pas été dévoilées, et l’une qui paraît la plus prévisible concerne son poids de forme. Apparu plusieurs fois en surpoids, les Pelicans ne se sont pas privés d’inclure des conditions afin de le motiver à respecter ses engagements. Mais le talent brut de l’intérieur, malgré sa fragilité, ont convaincu les Pels de lui faire confiance ! Arrivé en février dernier CJ McCollum prolonge également son bail (pour 64 millions de $ de plus jusqu’en 2026), alors que Larry Nance Jr a resigné pour 2 ans et 21,6 millions de $.

Du côté de la draft 2022, les New Orleans Pelicans possédaient le pick 8 et ont sélectionné Dyson Daniels, un combo-guard qui venait de réaliser une belle saison l’équipe G-League Ignite. L’Australien est un joueur complet et fort défenseur qui pourrait dès cette saison obtenir des minutes dans la rotation des Pels.

Arrivées : Dyson Daniels (Wolves)

Départs : –

Prolongations : Zion Williamson, CJ McCollum, Larry Nance Jr

L’effectif des New Orleans Pelicans 2022/2023

Meneurs : Devonte’ Graham, Jose Alvarado, Kira Lewis Jr.

Arrières : C.J. McCollum, Dyson Daniels, Garrett Temple, Dereon Seabron (TW)

Ailiers : Brandon Ingram, Herb Jones, Trey Murphy III, Naji Marshall

Ailiers-forts : Zion Williamson, Larry Nance Jr., E.J. Liddell

Pivots : Jonas Valanciunas, Jaxson Hayes, Willy Hernangomez

Coach : Willie Green

[TW = two-way contract]

NB : Lors de l’intersaison, chaque franchise est autorisée à avoir jusqu’à vingt joueurs dans son effectif. Lorsque la saison régulière débutera, lesdits effectifs devront être réduits à quinze joueurs, auxquels peuvent s’ajouter deux two-way contracts.

New Orleans Pelicans : Ambitions et classement

Avec un groupe inchangé qui verra le retour de Zion Williamson, les New Orleans Pelicans pourront viser le top 8. Dans une conférence Ouest toujours aussi dense, les Pels pourraient terminer la saison régulière avec un bilan équilibré, ce qui serait probablement bon signe dans l’objectif de jouer la post-season. Pour y arriver, il faudra intégrer l’intérieur dans le jeu collectif mis en place par Willie Green. Avec un trio McCollum – Ingram – Williamson, les Pelicans ont le matos pour viser le top 8 !

Le joueur à suivre : Zion Williamson

Absent durant toute la saison 2021/2022, Zion Williamson sera attendu au tournant. Semble-t-il dans une bonne forme physique (lors de la pré-saison), l’intérieur des New Orleans Pelicans devra retrouver le rythme et le niveau qui était le sien d’avant sa blessure. On oublie qu’il y a encore un an, Zion tournait à 27 pts et 7 rbds de moyenne, et qu’il était un joueur efficace avant d’être spectaculaire. Pour rejoindre le top 8 les Pelicans devront avoir un Zion Williamson à son niveau, mais pour nous, en tant que fan de basket et de NBA, le voir sur les terrains sera déjà une victoire et un plaisir !

Le calendrier des Pelicans en 2022/2023

  • 17/12 : New Orleans Pelicans @ Phoenix Suns
  • 25/02 : New Orleans Pelicans @ New York Knicks

Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut