New York se reprend, Les Coyotes continuent de couler et les Wild sont freinés

 

En cette nuit de Halloween avait lieu trois rencontres de NHL qui a probablement ravi les couchés tard. Si les Rangers hérités de l’adversaire le plus compliqué, Detroit pouvait se la couler douce alors que Winnipeg ne devait pas se faire piéger par les Wild du Minnesota.

Les Rangers ont fait face aux Knights fous furieux de Las Vegas !

En effet, les joueurs du Madison Square Garden faisaient face à une équipe qui n’avait perdu que 2 rencontres avant celle de cette nuit. C’était face à Detroit la première fois le 14 octobre sur le score de 6 buts à 3, et la seconde fois le 31 octobre face aux Islanders sur le même score. Mais c’est Las Vegas qui a d’abord contrôlé le match en remportant le premier tiers-temps 2 buts à 1 tout comme le second tiers-temps. Smith marqua d’ailleurs 2 points tout comme Audy-Marchessault (assistances) pour Las Vegas.

GettyImages-676619464.jpg

 

En revanche, le troisième tiers-temps fut totalement différent. New York réussi à renverser la vapeur en gagnant le tiers-temps 4 buts à 0, Zibanejad marquant 3 points et le jeune Buchnevich 2 pour remettre leur franchise dans le rang. Kreider, Zuccarello, Grabner, Fast et la recrue Shattenkirk s’invitèrent aussi à la fête. Un match totalement fou offensivement puisque 72 tirs aux buts ont été tenté. Mais c’est bien New York qui l’emporta 6 buts à 4 permettant de revenir à 3 points d’une place pour une qualification en play-off.

L’Arizona a maintenu son statut de pire franchise de la saison cette nuit.

Les coyotes faisaient face cette nuit à une franchise non loin des play-offs actuellement. Les Coyotes n’ont remporté qu’un seul match cette saison face à Philadelphia en prolongation. Et c’était le 31 octobre ! L’objectif donc pour les hommes de Tocchet était d’enchaîner sur une seconde victoire pour ainsi véritablement lancer leur saison après de multitude défaites. Malheureusement pour eux, il en fut tout autrement puisque dés le premier tiers-temps, les Red Wings s’imposèrent 2 buts à 0.

cut.jpg

Le second tiers-temps fut là aussi dominé par les joueurs du Michigan grâce à deux points de Larkin (1 but, 1 assistance). Mais les Coyotes réussirent tout de même à marquer un but grâce à Demers assisté de Keller et Fischer. Peut être ce but a lancé le match des Coyotes puisqu’ils remportèrent le tiers-temps 2 buts à 1 avec des buts de Cousins, assisté de Kempe et Clendening, et Keller mais le mal était déjà fait puisque Detroit s’était déjà imposé dans ce match et par ailleurs Helm enfonça encore plus le clou en marquant en fin de match assisté de Abdelkader et Zetterberg. Les Red Wings de Detroit l’emportèrent donc 5 buts à 3, contrariant les plans des Coyotes de l’Arizona.

Des Jets qui devaient être vigilant face aux hommes du Minnesota.

Les canadiens affrontaient des américains qui faisaient office de match piège. Malgré la méforme actuelle des Wild, 13e de la Conférence Ouest avec 10 points, il ne faut pas oublié que la saison dernière ils étaient en haut du tableau et étaient un véritable rouleau compresseur. Seulement, Winnipeg est aussi une franchise talentueuse puisqu’ils sont actuellement 4e avec 14 points et c’est pourquoi ils ne devaient pas sous-estimé les américains. Et ils s’en sont plus ou moins bien sorti puisqu’ils ont réussi à ouvrir le score au premier tiers-temps sur un but de Connor assisté de Scheifele et Myers.

winnipeg-jets-celebrate.jpg

Mais ils ont aussi réussi à mettre le second but durant le troisième temps par l’intermédiaire de Ehlers. Ils ont donc réussi à dominer au score le Minnesota en ne tirant que 19 fois au but alors que les Wild ont tiré 29 fois pour ne marquer qu’un but à la fin du troisième temps grâce à Kunin assisté de Niederreiter et Staal. Les Jets de Winnipeg ont donc réussi à faire preuve d’une véritable solidité défensive, chose qui aurait pu être difficile quand on sait que les Wild étaient une véritable machine offensif la saison dernière.

Clémenteï Duduchenko

Poster un commentaire

amet, in mattis risus. vel, Praesent