Neymar forfait pour la Copa America

La Confédération brésilienne de football (CBF) l’a annoncé ce matin, Neymar ne disputera pas la Copa America 2019. Il s’est blessé cette nuit face au Qatar (2-0) suite à un tacle du qatari Assim Madibo.

Avant le match, Neymar déclarait ceci sur son compte Instagram : « Aujourd’hui je joue un des matches les plus difficiles de ma carrière, si ce n’est le plus difficile ». Et l’international brésilien a vu juste puisque son cauchemar continue. En effet, il a dû sortir à la 21ème minute de jeu, remplacé par Everton Soares, suite à une blessure à la cheville droite.

 

 

La CBF a donné plus de précisions sur sa blessure et confirme le forfait de son attaquant pour la Copa America 2019 : « Neymar a été soumis à des tests d’imagerie complémentaires confirmant la rupture du ligament de la cheville droite. En raison de la gravité de la blessure, Neymar n’aura pas les conditions physiques et le temps de récupération nécessaire pour participer à la Copa América ».

 

Un cauchemar sans fin

Cet évènement fait suite aux accusations de viol d’une jeune femme brésilienne le 31 mai dernier. La victime, prénommée Najila Trindade Mendes de Souza, s’est d’ailleurs exprimée publiquement pour la première fois hier soir. Elle décrit la scène sur SBT : « Cela a été une agression et un viol. […] Nous avons commencé à nous caresser, à nous embrasser, jusque-là tout allait bien. Il a commencé à me frapper et les premières fois j’ai dit OK, tout va bien. Après, il a commencé à me faire très mal, je lui ai demandé d’arrêter parce que ça me faisait souffrir. […]  J’ai demandé s’il avait apporté des préservatifs, il a dit que non, et moi j’ai dit que rien ne se passerait. Il m’a retournée et a commis l’acte, et pendant qu’il commettait l’acte il a continué de me frapper violemment sur le derrière ».

Pour ne rien arranger, Tite, sélectionneur du Brésil, avait retiré le brassard de capitaine à Neymar fin mai. En effet, l’entraîneur n’avait guère apprécié l’altercation qui avait eu lieu entre l’attaquant parisien et un supporter rennais, lors de la finale de Coupe de France.

 

(Crédit photo : Ouest France)

Poster un commentaire

Curabitur Donec velit, quis venenatis, consectetur Lorem efficitur.