En équipe

NFL Top/Flop (J10): Lamar Jackson affole la NFL

Au programme cette semaine en NFL: Lamar Jackson nouveau phénomène, les quarterbacks de LA en grosse difficulté, Aaron Jones remporte son duel de coureur et Jamal Adams plus fort que Daniel Jones!

 

 

Top 3: Lamar Jackson à la perfection

Lamar Jackson (QB ; Baltimore Ravens): 223 yds ; 3 TD + 65 yds ; 1 TD à la course

On avait eu Lamar passeur contre les Dolphins (5 passes de touchdowns), Lamar coureur déjà contre les Bengals (152 yards à la course), on a cette fois eu un Lamar Jackson complet contre une faible équipe de Cincinnati. Trois touchdowns à la passe, une évaluation parfaite (158.3) et une course de 47 yards avec un spin-move d’école pour un inscrire un touchdown magnifique!

Les Ravens sont bien partis pour aller en playoffs et Lamar Jackson s’invite officiellement pour le titre de MVP. Les dirigeants de Baltimore doivent se frotter les mains de l’avoir sélectionné en fin de 1er tour lors de la draft 2018. Des cinq quarterbacks sélectionnés, il est pour l’instant le meilleur!

 

 

Derrick Henry (RB ; Tennessee Titans): 188 yds ; 2 TD

C’est depuis plusieurs saisons l’arme n°1 des Titans en attaque et contre Kansas City, Derrick Henry était en feu! Le coureur des Titans a écrasé la défense des Chiefs avec 188 yards (record pour lui cette saison). Il a été inarrêtable notamment en 2ème mi-temps où il a inscrit deux touchdowns. Grâce à lui, les joueurs de Tennessee créent la surprise et s’imposent (35-32) contre Kansas City qui enregistrait pourtant le retour de Pat Mahomes.

Discret depuis quelques matchs, Derrick Henry a rappelé que si les Titans voulaient aller en playoffs, ils devaient s’appuyer un maximum sur leur coureur!

 

Aaron Jones (RB ; Green Bay Packers): 93 yds ; 3 TD

On avait face à face dimanche deux des running back les plus en forme cette saison : Aaron Jones VS Christian McCaffrey, soit 24 touchdowns à eux deux avant la rencontre. Si McCaffrey a fait un match solide (108 yds ; 1 TD), c’est bien Aaron Jones qui s’est mis en évidence avec trois touchdowns inscrits et la victoire pour son équipe (24-16). Après ce match les deux joueurs sont donc à égalité avec 14 touchdowns chacun!

Le niveau d’Aaron Jones est une bonne surprise pour Green Bay cette saison. Avec un coureur de cette qualité au côté d’Aaron Rodgers, tous les espoirs sont permis pour les Packers.

 

Mention spéciale: Patrick Mahomes, Dalvin Cook, Mitchell Trubisky

 

 

Flop 3: Los Angeles coulé par ses quarterbacks

Philip Rivers (QB ; Los Angeles Chargers): 207 yds ; 2 TD ; 3 Int

1er drive: interception et field goal. 2ème drive: interception et touchdown! Malgré une domination en début de match, les Chargers ont été très vite menés (10-0) par Oakland à cause de leur quarterback. Rivers a ensuite fini le match comme il avait commencé avec une 3ème interception qui a scellé le sort du match et peut-être les espoirs de qualifications en playoffs pour Los Angeles!

Quasiment toujours derrière au score, les Chargers n’ont pas réussi à s’imposer dans un match de division pourtant très important et qui semblait à leur portée (24-26).

 

Jared Goff (QB ; Los Angeles Rams): 243 yds ; 0 TD ; 2 Int ; 1 fumble

Le fantôme de Jared Goff encore en difficulté (crédit photo: Rams Wire)

Le quarterback a apparemment été inspiré par le match de Philip Rivers lors du Thursday Night Football et il a décidé de faire encore pire. Trois ballons perdus également pour lui (2 interceptions et 1 fumble) mais aucun touchdown lancé et seulement 12 points inscrits par son attaque…

Les Rams s’inclinent donc (12-17) contre les Steelers. Avec un bilan de (5-4), les playoffs vont être difficile à aller chercher dans une conférence NFC très relevée… Dur à encaisser pour une équipe qui a participé au dernier Superbowl!

 

 

Zeke Elliott (RB ; Dallas Cowboys): 20 courses ; 47 yds

Si la défense des Vikings a été incapable d’arrêter Dak Prescott (397 yds ; 3 TD), ils ont complètement annihilé le jeu de course des Cowboys. Pourtant un des plus puissants de la ligue, le jeu au sol de Dallas s’est écrasé sur le mur du Minnesotta (50 yds au total).

Symbole de cette impuissance, Ezekiel Elliott. En 20 courses, le running back texan n’a parcouru que 47 yards… C’est évidemment son plus mauvais match de la saison et cela tombe mal car les Cowboys ne s’inclinent que de 4 points (28-24). Ils n’ont plus trop le droit à l’erreur si ils veulent aller en playoffs.

 

Mention spéciale: Josh Allen, Drew Brees, Alvin Kamara

 

 

Défenseur de la semaine: Jamal Adams offre le derby aux Jets!

Jamal Adams (Safety ; New York Jets): 9 placages ; 2 sacks ; 1 fumble récupéré ; 1 TD

Les Jets sont bien partis pour réaliser une mauvaise (voir très mauvaise) saison mais ils auront au moins gagné le derby de New-York contre les Giants (34-27).

Cette victoire, ils la doivent au joueur le plus talentueux de leur effectif, le safety Jamal Adams. Placages, sacks, pertes de balles provoqués et même pick-6, le jeune safety des Jets a été parfait. Pour sa 3ème saison en NFL, Président Mal s’impose doucement mais surement comme un des meilleurs joueurs à son poste. Enfin une bonne nouvelle pour les Jets.

 

Mention spéciale: Darius Leonard, Minkah Fitzpatrick, Jadeveon Clowney

 

 

Rookie de la semaine: Daniel Jones en vain

Daniel Jones (QB ; New York Giants): 308 yds ; 4 TD ; 1 fumble

Depuis qu’il est devenu titulaire, Daniel Jones alterne le bon et le moins bon. Après un mauvais match la semaine dernière contre Dallas, il a été excellent contre les Jets avec notamment 4 touchdowns lancés. Son entente avec Darius Slayton (autre rookie) est très bonne et il a une nouvelle fois dépassé les 300 yards à la passe.

La soirée n’a cependant pas été parfaite pour le quarterback des Giants. Il s’est fait arraché le ballon par Jamal Adams qui a finit dernière la ligne d’en-but et son équipe a perdu le derby de New-York…

 

Mention spéciale: Darius Slayton, Kyler Murray, Clelin Ferrel

 

 

Surprise du chef: Christian Kirk prend son envol

Chrisitian Kirk (WR ; Arizona Cardinals): 138 yds ; 3 TD

Improbable triplé pour le receveur des Cardinals! (crédit photo: Revenge of the birds)

Drafté au 2ème tour en 2018 par les Cardinals, le receveur n’avait pour l’instant inscrit que trois touchdowns depuis son arrivée dans la ligue. Il en marqué autant en un seul match contre Tampa Bay.

Kirk s’est baladé dans la défense des Buccanners tout au long du match et il passé la barre des 100 yards en seulement 6 réceptions. Il pensait avoir donné la victoire à son équipe avec son 3ème touchdown. Malheureusement pour les Cardinals, Tampa Bay finira par avoir le dernier mot grâce à un ultime touchdwon (27-30).

 

 

Mention spéciale: Mark Andrews, James Washington, Brian Hill



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Donec facilisis Praesent ut ante. commodo ultricies at suscipit