En équipe

NFL Top/Flop (J12) : Derrick Henry plus rapide qu’un jaguar

Au programme en NFL cette semaine: L’inarrêtable Derrick Henry, encore et toujours Lamar Jackson, un kicker bientôt au chômage et un coureur au régime.

 

 

Top 3 : Le bulldozer Derrick Henry

Derrick Henry (RB ; Tennessee Titans) : 159 yds ; 2 TD

Décidément Derrick Henry aime Jacksonville. Après son match historique la saison dernière (238 yds ; 4 TD), le coureur des Titans a remis ça avec un nouveau gros match contre les Jaguars. Quand il arrive à se mettre en action, il est un des coureurs les plus puissants et les plus dangereux en NFL. Son raffut est dévastateur et son touchdown de 73 yards, dans le pur style Derrick Henry, le prouve !

Il devrait dépasser les 1000 yards pour la deuxième saison d’affilée et avec 12 touchdowns inscrits, il est évidemment l’arme n°1 des Titans pour aller en playoffs.

 

Lamar Jackson (QB ; Baltimore Ravens) : 169 yds ; 5 TD ; 0 Int + 95 yds à la course

Lamar nouveau roi de la NFL? (credit photo: Twitter Lamar Jackson)

Un bon Top 3 n’est rien sans la présence du kid de Baltimore. Avec seulement 169 yards à la passe, Lamar Jackson a réussi l’exploit de lancer 5 touchdowns. Cet exploit a été rendu possible par un jeu de course encore une fois destructeur : 285 yards dont 95 pour Lamar ! Une fois le travail accompli (6 touchdowns en 6 possessions) et les Rams découpés en morceaux (45-6), le quarterback des Ravens a pu prendre place sur le banc pour assister au 4ème quart-temps. C’étaient pourtant les finalistes du dernier Superbowl en face !

On commence à manquer de superlatif pour ce joueur mais ce qui est sûr, c’est qu’il est actuellement le meilleur joueur et Batimore la meilleure équipe en NFL.

 

 

Chris Godwin (WR ; Tampa Bay Buccaneers) : 184 yds ; 2 TD

Docteur Jameis Mister Winston était dans un bon jour lors du match contre les Falcons et Chris Godwin en a donc profité. Le receveur des Buccaneers avait déjà engrangé 150 yards et 2 touchdowns à la pause ! Il a été plus discret en 2ème mi-temps mais grâce à ce nouveau gros match, il dépasse la barre des 1000 yards pour la première fois de sa carrière et il reste encore cinq matchs à jouer.

Il en profite également pour dépasser son coéquipier Mike Evans et monter sur le podium des receveurs avec le plus de yards (1071 pour Godwin et 1043 pour Evans)! Imaginez les dégâts si ce duo disposait d’un quarterback un peu plus fiable…

 

Mention spéciale : Ryan Tannehill, George Kittle, Jarvis Landry

 

 

Flop 3 : Joey Slye gâche l’exploit !

Joey Slye (Kicker ; Carolina Panthers) : 2/3 field goal ; 1/3 extra point

Slye n’a plus que ses yeux pour pleurer! (credit photo: PressFrom.Info)

Rater deux extra-point et un field goal de 28 yards seulement est forcément synonyme de mauvais match pour un kicker de haut niveau. Le faire alors que son équipe à l’occasion de s’imposer au Superdome de la Nouvelle-Orléans est terrible…

Malmenés dans ce match, les Panthers avaient inscrits deux touchdowns coup sur coup pour revenir de (31-18) à (31-31). Après une nouvelle bonne défense, les joueurs de Charlotte ont même eu la balle de match mais Slye a manqué la cible… Sur le drive suivant, le kicker des Saints (Will Lutz) ne se manque pas et il donne la victoire à son équipe. La vie d’un kicker est parfois cruelle !

 

Carson Wentz (QB ; Philadelphie Eagles) : 256 yds ; 1 TD ; 2 Int ; 2 fumbles

Si on enlève les 80 yards et le touchdown en fin de match pour sauver l’honneur, les stats de Carson Wentz sur ce match sont catastrophiques. Seattle et Russell Wilson n’étaient pas dans un bon jour mais les Eagles n’en n’ont pas profité. Les quatre ballons perdus par Wentz ont empêché toutes tentatives de retour alors que Phily était au contact des Seahawks jusqu’au début du 4ème quart-temps.

Pour sa défense, le quarterback n’est pas aidé par un jeu de course défaillant et une hécatombe chez ses receveurs.

 

Saquon Barkley (RB ; New York Giants) : 59 yds ; 0 TD

Mais où est passé Saquon Barkley ! Depuis son retour de blessure, le running back des Giants est méconnaissable, à tel point qu’on se demande s’il est remis correctement de sa blessure à la cheville…

En cinq matchs, il n’a inscrit que deux touchdowns et il n’a pas passé une seule fois la barre des 100 yards au sol. Anormal pour ce garçon qui avait éclaboussé la ligue de son talent l’an passé. Nouvelle déconvenue contre Chicago où il a été incapable de faire avancer son équipe (59 yds en 17 courses), il a même semblé avoir du mal sur certaines réceptions (seulement 2 réceptions pour 1 yds…).

 

Mention spéciale : Dak Prescott, Aaron Rodgers, Josh Jacobs

 

 

Défenseur de la semaine : Warner boss des 49ers

Fred Warner (LB ; San Francisco 49ers): 11 plaquages ; 1 sack , 1 fumble forcé

On connaissait Bosa, Buckner ou Sherman mais c’est le moins connu Fred Warner qui s’est illustré ce week-end. Pourtant depuis quelques matchs il est un des meilleurs éléments de l’excellente défense de San Franciso. Contre Green Bay, il a été incroyable! Infatigable machine à plaquer, il a effectué des placages décisifs pour stopper la progression des Packers. Il a également mis la pression sur Aaron Rodgers au point de lui arracher un ballon!

On parle beaucoup de la défense des Patriots mais celle des 49ers n’est pas mal non plus!

 

Mention spéciale : Sheldon Richardson, Zach Cunningham, Marcus Peters

 

 

Rookie de la semaine: AJ Brown ressort du bois

AJ Brown (WR ; Tennessee Titans) : 135 yds ; 1 TD

Si Derrick Henry a brillé au sol, AJ Brown a brillé dans les airs. Plutôt convaincant en début de saison, le rookie avait progressivement disparu des radars, pas aidé par le niveau de Marcus Mariota son quarterback. Depuis la titularisation de Ryan Tannehill, AJ Brown recommence à faire parler de lui et contre les Jaguars il signe son record en carrière avec 135 yards.

Sélectionné en 2ème position de la dernière draft, il est venu combler un vide dans l’escouade offensive des Titans. Avec 581 yards et 4 touchdowns, il est déjà le meilleur receveur du Tennessee!

 

Mention spéciale :Devin Singletary, Benny Snell, Marquise Brown

 

 

Surprise du chef : Rashaad Penny libéré d’un poids!

Rashaad Penny (RB ; Seatle Seahawks): 129 yds ; 1 TD

Sélectionné au 1er tour de la draft 2018 (27ème choix), Rashaad Penny peine à confirmer les espoirs placés en lui par les Seahawks. Le running back n’avait cumulé que 167 yards et un seul touchdown depuis le début de la saison. Il a fait presque aussi bien en un seul match contre Philadelphie (129 yards et un touchdown). Son secret : il a arrêté le McDo pour être plus en forme. On invente rien!

Il a surtout inscrit un touchdown important de 58 yards en début de 4ème quart-temps pour repousser définitivement les Eagles. Il fait ainsi oublier le mauvais match de Russell Wilson et il permet à Seattle de continuer sa superbe saison!

 

 

Mention spéciale : Fabian Moreau, Allen Robinson, Jonathan Williams



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Phasellus mattis Aenean ipsum libero quis