NFL Top/Flop (J3) : Daniel Jones met des paillettes dans les yeux des Giants !

0
Daniel Jones, nouvelle star de NY!

Au programme cette semaine en NFL: Daniel Jones renverse la table, Kyle Allen humilie le numéro 1 de la draft, Kamara rassure les Saints et des coureurs à l’arrêt.

 

 

Top 3 : Alvin Kamara Saints à tout faire

Alvin Kamara (RB ; New Orleans Saints) : 69 yds ; 1 TD à la course + 92 yds ; 1 TD en réception

Drew Brees absent il devient le joueur le plus important des Saints et il a parfaitement assumé ce rôle ! Précieux à la course (69 yds, 1 TD) et en réception (92 yds, 1 TD), il a été sollicité 25 fois par son quarterback Teddy Bridgewater ! Kamara a donc les clés du camion Saints et cette victoire (33-27) sur le terrain de Seattle est extrêmement rassurante pour les supporters de la Nouvelle-Orléans. Brees peut se soigner tranquille, Alvin la double menace et ses copains sont là pour assurer le travail !

 

Kyle Allen (QB ; Carolina Panthers) : 261 yds ; 4 TD ; 0 Int

Contrairement à Daniel Jones, Kyle Allen n’est pas rookie mais c’est tout comme. Non-drafté à sa sortie de l’université en 2018, il n’a disputé qu’un seul match (sans enjeu) la saison dernière.

Contre les Cardinals de l’Arizona, Kyle Allen a donc profité de la blessure de Newton pour disputer son 1er match d’importance en NFL et il a été excellent ! Avec 4 touchdowns lancés et très peu de déchet (19/26), le jeune quarterback permet à son équipe d’enfin lancer sa saison (victoire 38-20). Sachant que les Panthers avaient commencé par 2 défaites et que Cam Newton n’avait pas lancé un seul touchdown, le débat sur le quarterback titulaire est ouvert !

 

Mike Evans (WR ; Tampa Bay Buccaneers): 190 yds ; 3 TD

Mike Evans a réussi LA performance statistique du week-end. En seulement une mi-temps, il a complètement dynamité la défense des Giants avec 144 yards et 3 touchdowns!

Le problème est que son équipe a totalement sombré en seconde période. Tampa et son receveur ont encaissé un cinglant 22-8 et ils ont réussi à perdre le match contre de pâles Giants. Avant ça Evans nous a rappelé, le temps d’une mi-temps, qu’il était bien un des meilleurs receveurs de la ligue.

 

Mention spéciale: Pat Mahomes, Mark Ingram, Greg Olsen

 

 

Flop 3: Murray numéro 1 en danger

Kyler Murray (QB ; Arizona Cardinals): 173 yds ; 2 TD ; 2 Int + 68 yds à la course
Kyler Murray chassé par la défense des Panthers (credit photo: The Riot Report)

Le match de Kyler Murray contre les Panthers n’a pas été bon mais il n’est pas si catastrophique que ça. Le problème est que le n°1 de la draft 2019 s’est fait dominé par

Kyle Allen, quarterback non-drafté en 2018 et qui disputait seulement son 2ème match NFL… Au même moment de l’autre côté du pays, Daniel Jones (N°6 de la draft 2019) réussissait un match et un comeback incroyable pour les Giants!

Ce sont donc deux nouveaux quarterbacks qui se sont mis en valeur lors de cette journée et pendant ce temps-là, Murray n’arrive toujours pas à faire gagner son équipe… Même si il a montré quelques belles choses notamment grâce à ses jambes de feu, les critiques ne vont pas tarder à tomber pour l’ancien lauréat du Heisman Trophy.

 

Le’Veon Bell (RB ; New York Jets): 35 yds ; 0 TD

18 courses et seulement 35 yards, soit une moyenne de 1,9 yards par course… Ces stats sont évidemment indignes d’une coureur comme Le’Veon Bell. Opposé à New England, une des meilleures défenses du pays, et avec une équipe décimée par les blessures, la tâche s’annonçait évidemment difficile pour la vedette des Jets.

Les joueurs de New-York ont inscrit 14 points mais ils sont tous l’œuvre de la défense (interception et fumble). L’attaque emmenée par Le’Veon Bell n’aura parcouru que 105 yards lors de ce match. Une catastrophe!

 

James Conner (RB ; Pittsburgh Steelers): 43 yds ; 0 TD

Tout comme Le’Veon Bell, James Conner n’a pas réussi à peser sur l’attaque des Steelers. En 13 courses, il n’aura parcouru que 43 yards. Résultat: les Steelers s’inclinent de 4 points contre les 49ers. La contre-performance de leur running-back tombe donc mal!

Plus inquiétant, la révélation de la saison dernière (973 yds ; 12 TD) a du mal à retrouver son niveau. En 3 matchs, il n’a pas encore dépassé la barre des 100 yards et il n’a inscrit qu’un touchdown… Quand on sait que Ben Roethlisberger est out pour le reste de la saison, les Steelers auront besoin d’un James Conner en forme pour gagner des matchs.

 

Mention spéciale: Todd Gurley, Josh Rosen, Sony Michel

 

 

Défenseur de la semaine: Campbell en mode Sacksonville

Calais Campbell (DE ; Jacksonville Jaguars) : 7 plaquages ; 3 sacks

La défense des Jaguars est réputée pour être une des plus agressives de la ligue, ce qui lui a valu le doux surnom de Sacksonville. Contre les Titans, la ligne défensive emmenée par un Calais Campbell des grands jours a mis au supplice Marcus Mariota avec un total de 9 sacks! Présent à la fois aux sacks et aux placages, le defensive end de Jacksonville a permis à son équipe de s’imposer en encaissant seulement 7 points.

Avec un Calais Campbell et une défense à ce niveau, les Jaguars peuvent de nouveaux prétendre à une qualification en playoffs! Surtout quand en attaque, Gardner “Moustache” Minshew continue de faire le boulot.

 

Mention spéciale: Shaquil Barrett, JJ Watt, Jordan Poyer

 

 

Rookie de la semaine : Daniel Jones, a star is born!

Daniel Jones (QB ; New York Giants) : 336 yds ; 2 TD ; O Int + 2 TD à la course

Il joue à New-York mais le scénario semble bien hollywoodien ! Sélectionné en 6ème position lors de la dernière draft pour être le successeur d’Eli Manning, Daniel Jones a disputé son 1er match comme titulaire plus vite que prévu vu les médicores performances du plus jeune des frères Manning.

Plutôt propre à la passe (336 yards, 2 TD, 0 Int), il a surtout fait ce que ne pouvait pas faire le vieillissant Eli Manning : courir ! Auteur de deux touchdowns à la course, il a notamment inscrit le touchdown de la victoire, comme un grand, avec ses jambes, à seulement 1 minute de la fin! Grâce à un comeback de 18 points, New-York s’impose 32-31 à Tampa Bay. A seulement 22 ans, difficile d’imaginer meilleur début pour lui. Les supporters des Giants l’adorent déjà et à n’en pas douter il sera une des attractions des prochaines semaines !

 

Mention spéciale: Tony Pollard, Devin Bush, Mecole Hardman

 

 

Surprise du chef: Taylor Gabriel met le turbo

Taylor Gabriel (WR, Chicago Bears) : 75 yds ; 3 TD

Sur les deux dernières saisons, le receveur de poche des Bears a marqué 3 touchdowns.

Gabriel/Trubisky le nouveau duo gagnant des Bears? (credit photo: Newsday)

Contre les Redskins, il a réussi l’exploit d’en inscrire autant en seulement 7 minutes !

Il s’agit également des 3 premiers touchdowns lancés par Mitchell Trubisky cette saison. Peut-être le début d’une belle histoire du côté de Chicago? Les Bears en auraient bien besoin vu la faiblesse de leur attaque lors des deux premiers matchs !

Grâce à ce 2ème quart-temps de feu de “Turbo Gabriel”, Chicago s’impose donc (31-15) et lance définitivement sa saison.

 

Mention spéciale: Jordan Akins, Marquez Valdes-Scantling, Jacoby Brissett

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here