NFL Top/Flop (J7) : Aaron Rodgers, ou plutôt Godgers ?

0
Ligue 1

Au programme du Top/Flop cette semaine : Dieu (Aaron Rodgers) de retour à Green Bay, Dalvin Cook définitivement le meilleur (ou presque), Dalton qui compte sûrement ses jours et un running back surprise à Arizona.

Top 3 : Aaron Rodgers, un joueur enfin en fleur

Aaron Rodgers (QB, Green Bay Packers) : 429 yds, 5 TD à la passe + 1 TD au sol ; 158.3 QB Rating

Assez discret lors des six premières semaines de compétition, Aaron Rodgers montait en puissance depuis quelques matchs. Cette semaine, il a retrouvé des statistiques digne de son statut de candidat permanent au titre de MVP. Un total de six touchdowns, une performance qui n’avait pas encore été réalisée cette saison. Aaron Rodgers repart également avec une évaluation parfaite de 158.3, performance qu’il n’avait encore jamais réalisé dans sa carrière.

Matt LaFleur et lui semblent enfin filer le parfait amour, et cela rend l’équipe encore plus terrifiante. Aaron Rodgers n’avait plus été vu à ce niveau statistiquement depuis quelques temps, et dans le sillage de son quarterback Green Bay s’impose de plus en plus comme un prétendant en NFC.

Marvin Jones Jr (WR, Detroit Lions) : 10 réceptions, 93 yds, 4 TD

Si vous cherchez un finisseur en redzone pour votre équipe, on vous conseille Marvin Jones Jr. C’est simple, tous les touchdowns de Detroit face à Minnesota sont l’œuvre de Marvin Jones. Sur ces quatre touchdowns (record de saison pour un receveur), Detroit était à chaque fois dans les 20 yds adverses et le receveur s’est chargé de conclure. Une petite surprise, quand on sait qu’il ne totalisait qu’un seul touchdown avant cette rencontre.

Avec la blessure de Kerryon Johnson, Detroit devrait plus s’appuyer sur son jeu aérien. Et dans cette perspective, un Marvin Jones Jr aussi efficace leur ferait le plus grand bien.

Dalvin Cook (RB, Minnesota Vikings) : 25 runs, 142 yds, 2 TD

Les semaines passent et le constat est toujours le même : Dalvin Cook est un des meilleurs coureurs de la ligue. Leader au nombre de yards (725) et de touchdowns (8) au sol cette saison, il s’impose peu à peu comme un favori pour le titre de joueur offensif de l’année. Cette semaine, il nous a encore livré une belle performance avec un nouveau match à + de 100 yds et plusieurs TD. Il est le fer de lance de l’attaque des Vikings, et si Minnesota joue les premiers rôles en NFC, l’ancien joueur de Florida State en est pour beaucoup.

Mention spéciale : Jacoby Brissett, Kirk Cousins, Michael Thomas

Flop 3 : Brochette de QB au menu

Andy Dalton (QB, Cincinnati Bengals) : 276 yds, 1 TD, 3 INT à la passe + 1 TD au sol

Au début du quatrième quart-temps, Cincinnati était devant au score. Andy Dalton n’était pas flamboyant, mais son équipe gagnait. Et puis, Andy Dalton a lancé des cadeaux pour ses adversaires. Trois interceptions presque consécutives, dont une donnant lieu à un Pick-6. En quelques instants, il a fait voler en éclats les (infimes ?) espoirs de victoire de son équipe.  Cincinnati est en reconstruction et Andy Dalton sera en fin de contrat à la fin de la saison. Le moment de se séparer pour les deux partis ?

Mitchell Trubisky (QB Chicago Bears) : 251 yds, 2 TD à la passe

Ne vous fiez pas aux stats, elles sont trompeuses. Tout au long du match, Mitchell Trubsiky n’a trouvé aucune solution face à la défense des Saints. Une incapacité à mener l’attaque ponctuée par des sifflets du Soldier Field à son égard. On a presque l’impression que l’attaque touranit mieux lorsqu’il était absent et que Chase Daniel était titulaire. Oui, il jouait contre une défense des Saints impressionnantes, mais trop de performances de ce genre et la direction pourrait être tenté de lui chercher un remplaçant.

Sam Darnold (QB, New York Jets) : 86 yds, 4 INT à la passe + 1 fumble ; 3.6 de QB Rating

Oui, affronter la défense des Patriots cette saison est tout sauf un cadeau. Sauf que Sam Darnold n’a aucune excuse pour finir le match avec des chiffres aussi médiocre. Jamais le lanceur des Jets n’avait lancé quatre interceptions de sa carrière, pas même à la FAC ! Pire, il n’a même pas réussi à placer son équipe pour un field goal. Sam Darnold a vécu un enfer. Heureusement pour lui, il n’affrontera plus les Patriots cette saison et, on l’espère, n’aura plus l’occasion d’avoir un QB Rating aussi faible.

Mention spéciale : Zach Ertz, Devonta Freeman, Joe Mixon

Défenseur de la semaine : Jones écrase Jones

Chandler Jones (DE, Arizona Cardinals) : 5 tackles, 4 sacks, 1 fumble forcé et récupéré

Chandler Jones a mangé son homonyme Daniel dans ce match. Au four et au moulin, il a atteint 4x le quarterback adverse, portant son total à 8.5 sur la saison (troisième en NFL). Dans une équipe d’Arizona en progression et qui commence à gagner des matchs, Chandler Jones fait office de vétéran et montre l’exemple à ses jeunes coéquipiers. Avec ses performances actuelles, il ne serait pas impossible de le voir retrouver le Pro Bowl, évènement qu’il n’a pas connu depuis 2017 et une saison à 17 sacks.

Mention spéciale : Joey Bosa, Marcus Peters, Reggie Ragland

Rookie de la semaine : Jacobs, encore et toujours

Josh Jacobs (RB, Oakland Raiders) : 21 runs, 124 yds à la course

Nouveau match à plus de 100 yds pour le rookie des Raiders. Il s’impose peu à peu comme une pièce maitresse de l’attaque d’Oakland, mais aussi comme un top running back de la ligue. Considéré avant la drfat comme le meilleur coureur de la cuvée, il pourrait bien repartir avec un trophée de rookie de l’année en continuant sur ces bases.

Mention spéciale : Gardner Minshew, Jeffery Simmons, Nick Bosa

Surprise du chef : Chase Edmonds, un match vaut une carrière

Chase Edmonds (RB, Arizona Cardinals) : 27 runs, 126 yds, 3 TD au sol

En une soirée, Chase Edmonds aura inscrit autant de touchdowns que depuis le début de sa carrière (en 2018). Un match complet pour l’ancien de Fordham, qui dépasse les 100 yds au sol sur un match pour la première fois de sa carrière. S’il reste constant, il pourrait devenir un bon complément de David Johnson dans le backfield d’Arizona. Le joueur est en forme, à l’image d’une équipe d’Arizona qui vient d’enchaîner une troisième victoire consécutive.

Mention spéciale : Zach Pascal, Darren Waller, Von Bell

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here