Nice-PSG : Les notes du match

En ouverture de cette 10ème journée de Ligue 1, Paris s’impose 4-1 à Nice, en ayant joué 20 minutes à 9 contre 11. Voici les notes de cette rencontre !

OGC Nice 

Benitez (4) : Abandonné par sa défense, le gardien argentin n’a pas démérité.

Burner (4) : Entreprenant mais pas suffisant, d’autant plus qu’il a pêché défensivement.

Hérelle (3) : Un retour à la compétition compliqué pour l’ancien troyen, expulsé après une gifle sur Paredes.

Dante (3) : Une sortie très risquée sur le premier but et un ensemble bien trop fragile pour le capitaine niçois.

Sarr (4) : Même combat que Bouna, pas forcément son poste de prédilection, en difficulté sur chaque action.

Danilo (3) : Première titularisation en demi-teinte pour lui, imprécis et jamais dans le bon rythme.

Cyprien (4) : Palmarès de Cyprien : je prend un rouge à chaque fois qu’on affronte le PSG.

Lees Melou (4) : Il aura tenté, en vain.

Ganago (5) : L’unique buteur niçois a été récompensé de sa générosité.

Claude-Maurice (5) : L’azuréen le plus remuant ce soir malgré quelques déchets. Très prometteur.

Dolberg (3) : Il montre le chemin à son équipe avec un bel effort sur le but de Ganago. Pour le reste, on en attend encore plus.

PSG

Navas (6) : Aucune frappe cadrée pour les niçois en première période. Impossible pour lui de stopper la frappe de Ganago.

Meunier (7) : La roue du moulin tourne enfin en faveur de l’international belge.

Silva (6) : Peu inquiété par la timidité offensive niçoise. Remplacé à la mi-temps par Marquinhos.

Kimpembe (7) : Maestro Kimpembe

Diallo (5) : Il a pris la place de Kurzawa en l’absence de Bernat. Mais même Amavi pourrait faire de même.

Herrera (6) : Travailleur de l’ombre, il a assuré la transition entre la défense et l’attaque.

Paredes (6) : Plus de frappes que de passes pour lui ce soir.

Sarabia (6) : Il a mis le pied sur le ballon pendant les 45 premières minutes, avant de disparaître. Remplacé par “le génie français”, auteur d’un but et d’une passe décisive pour son retour.

Di Maria (8) : “El Fideo” des grands soirs qui signe son septième doublé en Ligue 1.

Choupo-Moting (6) : Est devenu Choupo-Motivé, et ça lui réussit plutôt bien.

Icardi (7) : Tantôt distributeur de caviar, tantôt finisseur, Mauro est prêt pour le Classico.

 

Mr. Letexier (0) : Pour le retour de la Ligue 1, le spectacle était mitigé jusqu’à la réduction du score niçoise. Alors qu’on allait assister à 20 dernières minutes passionnantes, l’arbitre de cette rencontre a décidé d’exclure coup sur coup Cyprien et Hérelle. Le premier pour une contestation légitime, et le second pour une gifle sur Paredes. Rien de ça ne serait arrivé si Monsieur Letexier avait pris la bonne décision au début de l’action. L’homme en jaune a fait preuve d’un énorme manque de compréhension et de pédagogie. Ce genre de décisions devraient être étudiées afin qu’il y ait des sanctions, au même titre que les joueurs.

 

Crédits photo en une : Ouest-France

A propos de l'auteur

Giani Moreno, 18 ans, étudiant en communication & médias. Passionné de sport, surtout de football et de la ravissante Ligue 1 Conforama. "Rien de grand ne se fait dans un monde sans passion"

Poster un commentaire

ut porta. quis Nullam mattis libero. id