Nîmes Olympique : les crocos se mordent la queue



La semaine dernière, WeSportFR révélait quelques informations au sujet des coulisses du Nîmes Olympique. N’en déplaisent à certains, et malgré les doutes émis, nos révélations s’avéreraient vraies d’après nos multiples sources présentes sur place. Faisons le point sur la situation.

 

Rappel des faits.

 

La semaine dernière, nous publions sur notre site un article concernant les arrivées de Paul Bernardoni et Mustapha Diallo. Nous annoncions en effet que la venue de Paul Bernardoni n’aurait pas été souhaitée par le coach Blaquart qui préférerait Yan Marillat au bordelais. Nous évoquions le fait également que Mustapha Diallo, tout juste arrivé, n’aurait pas trouvé le club professionnel et souhaiterait partir d’après ses dires.

 

Nos explications.

 

Force est de constater que nous devions aujourd’hui rendre des comptes auprès des supporters, nous avons fait le choix de vous expliquer point par point notre raisonnement. Nous sommes obligés de préciser ce jour que notre média WeSportFR a pour objectif l’information et non la désinformation, il est inutile de remuer le couteau dans la plaie dans l’histoire du Nîmes Olympique, mais bien de relever les incohérences internes du club.

 


Entre contradictions, rétropédalage et incohérences, bienvenue au Nîmes Olympique

 

Alors que notre article était à peine publié sur notre site, le Nîmes Olympique riposte avec une interview de Bernard Blaquart accordée à Objectif Gard. Interview, le mot est fort, nous aurions dit passage de pommade. Si le cas de Marillat semble être réglé en 2-3 mots par le coach, la situation en est toute autre, à suivre dans les prochains jours. Quant à la situation de Mustapha Diallo, Bernard Blaquart ne contredit pas notre annonce non plus, ll semble même tourner autour du sujet sans vraiment l’évoquer. « Une rumeur a fait dernièrement état d’un possible départ de Moustapha Diallo, pourtant arrivé il y a quelques semaines. Était-elle fondée ?

C’est rigolo. Cela étant, il faut savoir d’où part cette rumeur. Aujourd’hui, avec les réseaux sociaux n’importe qui peut faire naître n’importe quelle rumeur. C’est facile, et c’est complètement farfelu. »

Alors M. Blaquart, pourquoi communiquer sur ces « rumeurs » lancées par un site « lambda » si celles-ci sont « farfelues » ?  Seriez-vous prêt à témoigner sous serment ?

 


Le Staff change de discours ?

 

Nous apprenons cette semaine divers problèmes internes au Nîmes Olympique, atteste le journal l’Equipe sur l’affaire des primes. Selon nos multiples sources, l’histoire des primes ne serait pas le seul problème ! En effet, plusieurs joueurs, et pas des moindres, seraient insatisfaits de leur offre de prolongation en terme de salaire, jugeant celle-ci de “ridicule”. Ce serait le cas d’un attaquant du club qui jugerait son salaire trop inférieur à coté de celui du nouveau venu Denis Bouanga.

Nous remarquons également quelques soucis du côté du coach :

 

  • M. Blaquart s’est exprimé lors d’une conférence de presse, évoquant son contrat. Nous citons : « C’est incompréhensible. Ce n’est pas de mon fait. Mais ça a permis à mon staff de prolonger aussi pour longtemps. Mais je n’irai pas jusqu’au bout. »

 

Plutôt étrange pour un coach qui « se sent bien », non ?

 

Monsieur Laurent Boissier se livre à Objectif Gard au sujet du mercato : « Aujourd’hui, nous avons pas mal avancé sur le recrutement avec l’arrivée de sept nouveaux joueurs. À trois semaines de notre premier match en Ligue 1, nous arrivons au bout. Mais c’est Bernard Blaquart, notre entraîneur, qui nous indiquera rapidement s’il souhaite une ou deux recrues complémentaires. Il aura une vision précise de son équipe d’ici la mi-août et nous serons en capacité de regarder de nouvelles opportunités. »

 

Pourtant, le coach nîmois n’a pas la même version des faits, jugez-en par vous-même.

 

  • Blaquart à la question : Votre effectif va-t-il bouger d’ici la fin du mercato? Il répond : « Je ne sais pas, posez la question aux personnes responsables si vous les trouvez. Je comprends que nos moyens soient limités mais est qu’on veut faire évoluer ce club ou non ? Posez la question à nos responsables, au boss… ». 
  • « Je ne suis pas satisfait de l’organisation de certaines choses, il y a quand mêmes quelques dysfonctionnements. La L1 c’est une grande inconnue mais pas que pour les joueurs. Il faudrait que tout le monde s’en rende compte ».

 

Comment expliquez-vous de tels propos ont été émis alors que, comme monsieur Boissier l’annonce toujours, dans une interview accordée à Objectif Gard, selon celui-ci tout se passerait bien au sein de votre club ?

Nous citons les propos du directeur sportif L.B : « j’ai un président qui me laisse travailler, un entraîneur avec qui j’ai des relations extraordinaires, c’est difficile de vouloir autre chose. »

Ah ?

 

Remue-ménage à Nîmes ! Voyant ses problèmes internes éclater au jour, la direction du Nîmes Olympique a tenté hier de calmer le jeu, quasi en vain… Les supporters ne sont pas dupes. Allons-nous vers dénouement prochainement ? Nous allons suivre ce dossier de très près en espérant une fin heureuse pour vous, supporters. A noter que nous avons proposé un droit de réponse au Nîmes Olympique, à son directeur sportif et son président, et que nous sommes à cette heure sans retour.

 

L’équipe WeSportFR.



Photo une : Nîmes Olympique

Commentaires

  • guillaume
    9 août 2018

    A propos de Blaquart, ce qu’il juge incompréhensible c’est la longue durée de son contrat : 4 ans et il n’en attendait pas autant ! Il s’étonne de toute la confiance accordée par son président et se félicite que son staff bénéficie lui aussi d’un contrat à long terme ! On a vu pire comme désillusion !

Poster un commentaire

id, vulputate, mi, mattis dictum Praesent id libero velit,