NJPW – Best of the Super Juniors 26, résultats de la cinquième journée.

Après avoir conclut sa tournée de Wrestling Dontaku, la New Japan Pro-Wrestling revient avec son célébrissime Best of the Super Juniors, fort de sa vingt-sixième édition, qui a débuté ce lundi 13 mai et se terminera le 5 juin prochain. Les règles ne changent pas : deux points en cas de victoire, zéro pointé en cas de défaite et un petit point si deux lutteurs n’arrivent pas à se départager.  

RÉSULTATS DE LA CINQUIÈME JOURNÉE (BLOCK A)  

Dans le premier combat de cette cinquième journée du Best of the Super Juniors, SHO a battu TAKA Michinoku par tombé avec son Shock Arrow. Enfin, une victoire pour la coqueluche du tournoi – tandis qu’on commence à croire que Michinoku va finir comme la serpillière du tournoi.

Ce vilain de Marty Scurll a battu Tiger Mask par tombé avec sa Black Prague, lui infligeant ainsi sa première défaite du tournoi.

Il continue sur sa lancée, Taiji Ishimori a battu Titán par tombé grâce à son Bloody Cross en un peu plus de dix minutes de combat. Le Bone Soldier de BULLET CLUB reste toujours invaincu.

Le champion Dragon Lee a battu Jonathan Gresham par tombé avec sa Desnucadora en moins de dix minutes. Malgré les défaites, Gresham brille, comme dirait l’un des anciens employeurs maintenant devenu vidéaste : « il mérite ».

Shingo Takagi semble imbattable lors de cette édition du Best of the Super Juniors, ce dernier a battu Yoshinobu Kanemaru par tombé avec son Last of the Dragon, tout ça en une quinzaine de minutes.

CLASSEMENT DU BLOCK A APRÈS LA CINQUIÈME JOURNÉE 

1 – Shingo Takagi (6 points)

2 – Taiji Ishimori (6 points)

3 – Dragon Lee (4 points)

4 – Marty Scurll (4 points)

5 – Tiger Mask (4 points)

6 – Jonathan Gresham (2 points)

7 – SHO (2 points)

8 – Titán (2 points)

9 – TAKA Michinoku 

10 – Yoshinobu Kanemaru

Nous nous retrouverons dès demain pour la suite de la compétition.

Soyer fier d’être fan de catch.

 

 

 

A propos de l'auteur

Huit ans de passion pour des combats d'hommes en slips parfois fluo. Une passion inébranlable.

Poster un commentaire

lectus Aenean Praesent Phasellus pulvinar Donec