Basketball

Objectif EuroBasket pour les Bleus

Neuf mois se sont écoulés depuis le dernier match de l’Équipe de France de basket et cette victoire face au Monténégro. Depuis, la crise sanitaire est passée par là et le monde a été profondément chamboulé. Pourtant, ce soir, à Pau, les Bleus doivent reprendre leur marche en avant pour, peut-être, déjà quasiment valider leur ticket pour l’Allemagne.

Un groupe amoindri

Sans ses joueurs NBA, privés de ses stars d’Euroligue (Nando de Colo, Thomas Heurtel ou encore les joueurs de l’ASVEL)  qui joueront vendredi un match de compétition européenne (les joies du calendrier !), les Bleus devront compter sur un groupe qui s’est encore un peu plus restreint en début de semaine avec le départ d’Axel Toupane pour le training camp des Warriors. Réunis depuis seulement mardi, les joueurs ont eu peu de temps pour travailler ensemble, mais avec de nombreux joueurs expérimentés sur la scène internationale, agrémentée de valeurs sûres de Jeep Elite, cette Équipe de France garde cependant fière allure.

Blessé, Mouhammadou Jaiteh a finalement laissé sa place à Yakuba Ouattara. Crédits : @FFBB

Un crunch en entrée

Pour rejoindre l’Euro 2022, La France devra tout d’abord écarter la Grande-Bretagne ce soir à 18h. Dans un groupe aussi serré qu’indécis (les quatre équipes sont pour l’instant égalité avec une victoire et une défaite chacune) chaque victoire compte et pourrait marquer les esprits en battant leur principal rival pour la qualification (l’Allemagne étant déjà qualifiée car pays-organisateur, le second et le troisième obtiendront un ticket pour le tournoi final). Amputée elle aussi de quelques-uns de ses joueurs-clés (Ovie Soko, l’intérieur du Mans, est forfait), cette équipe n’en reste pas moins dangereuse, notamment sur le plan athlétique comme le remarque le sélectionneur de l’équipe de France :

“On a démarré cette phase qualificative par une défaite en Allemagne qui nous plombe un peu, donc il est très important de battre la Grande-Bretagne. C’est le match le plus crucial des deux, même si bien sûr on veut gagner les deux. Ovie Soko (finalement absent ndlr), Myles Hesson ou Gabriel Olaseni ont une valeur athlétique intéressante qui déteint sur le jeu anglais, avec beaucoup de relances et de courses. Cette équipe a posé beaucoup de problèmes à l’Allemagne défensivement en switchant énormément grâce à leur polyvalence. Il faut s’attendre à un combat face à une équipe très engagée. Soyons prêts.” – Vincent Collet

Une revanche à prendre

Dominés lors du match inaugural de cette campagne de qualifications (83-69), les Bleus auront à cœur de prendre leur revanche face aux Allemands qu’ils avaient battus à la Coupe du Monde. Dimanche après-midi, les Allemands n’auront pas grand-chose à jouer étant donné leur statut de pays-organisateur et dans une période où l’enchaînement des matches commence à se faire ressentir. Il sera donc tout à fait possible qu’ils connaissent une baisse d’intensité et de motivation à Pau. Une situation dont pourrait tirer parti l’Équipe de France dans un match dont l’importance sera dictée par le résultat face aux Anglais.

Les deux matches qui se dessinent vont être cruciaux pour nos Bleus, actuellement seconds du groupe et qui pourraient marquer les esprits en cas de double-victoire. Dans le cas contraire, l’Équipe de France devra sauver sa peau et valider son ticket en février, à nouveau contre la Grande-Bretagne et face au Monténégro.

Crédits photo principale : Icon Sport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ipsum dolor elit. commodo dictum sem, Praesent ipsum elit. sed odio