Objectif Loujniki : La Croatie

We Sport FR vous propose “Objectif Loujniki”, en référence à la mythique enceinte moscovite récemment rénovée pour la Coupe du monde 2018 qui accueillera notamment la finale le 15 juillet prochain. Cette série livrera un focus sur les 32 pays participant au Mondial, par ordre croissant du classement FIFA d’avril 2018.

Aujourd’hui, à J-16 de la Coupe du Monde, les Flamboyants Croates ! Ustnyy futbol !

 

Parcours en qualifications

Les coéquipiers de Luka Modric, récemment champion d’Europe avec le Real Madrid, jouaient dans le groupe I des éliminatoires européens, avec l’Islande, l’Ukraine, la Turquie, la Finlande et le Kosovo. Ils décrochent la deuxième place de ce groupe avec 20 points (6 victoires, 2 matchs nuls et 2 défaites), juste derrière l’Islande. Une équipe qui ne force pas son talent offensif (15 buts en 10 rencontres, soit au maximum 2 buts marqués par match), sauf face au Kosovo où ils ont déroulé (6-0), avec un triplé de Mario Mandzukic, qui finit meilleur buteur de la sélection (5 buts).

Ce deuxième rang les condamnait à jouer un barrage face au second du groupe H, qui était la Grèce, et ils ont réglé l’affaire dès le match aller, en gagnant par 4 buts à 1, avant de garantir leur qualification pour la compétition avec un match nul vierge à domicile.

 

Style de jeu

Cette sélection joue généralement un jeu de possession dans une configuration en 4-2-3-1, avec un milieu de terrain très technique, composé d’un doublette Modric-Kovacic, avec un Ivan Rakitic qui joue dans une position plus haute, en meneur de jeu, derrière le seul attaquant Mandzukic.

Les poulains de Zlatko Dalic préfèrent jouer la gestion à l’attaque permanente, avec une défense plutôt solide : 4 buts encaissés, soit la deuxième défense de ces éliminatoires, ex-aequo avec l’Allemagne et le Portugal.

 

Joueur à suivre

Logiquement, on pourrait mentionner des joueurs comme Modric ou Rakitic, mais mettons la lumière sur un attaquant pas vraiment connu du grand public : Andrej Kramaric.

Image associée

Il joue soit sur le flanc gauche de l’attaque soit derrière l’attaquant, en 9 et demi. Ses principales qualités footballistiques sont son sang-froid devant le but et son jeu de tête, malgré une taille moyenne (1,80m).

Il a réalisé une de ses meilleures saisons avec Hoffenheim en inscrivant 13 buts et délivrant 6 passes décisives, faisant de lui un des artisans de la troisième place de son club en BundesLiga, qualificative pour la Ligue des Champions, pour la jouer pour la première fois de son histoire.

Pour illustrer cela, un florilège de ses actions avec le club allemand :

A propos de l'auteur

Passionné du MHSC et du FC Barcelone, mon joueur préféré n'est pas Laurent Blanc, j'aime pas trop les 3-5-2, contrairement à Laurent Blanc...

Poster un commentaire

mattis ut quis ut commodo leo.