OGC Nice : À table pour Youcef

Révélation de cette saison de Ligue 1, Youcef Atal n’en finit plus d’attirer les regards des grandes écuries européennes. L’arrière droit de l’OGC Nice pourrait partir cet été malgré les réticences de Patrick Vieira.

 

Convoité de toute part. Avec sa magnifique saison sous le maillot niçois, Youcef Atal attise l’intérêt des plus grands clubs européens. Selon plusieurs médias étrangers (Télégraph, Goal), Chelsea souhaiterait enrôler l’international algérien. Seul problème dans cette transaction, les Blues sont interdit de recrutement jusqu’en 2020 pour avoir fait signer des joueurs mineurs non-européens. Chelsea espère voir cette sanction annulé et serait prêt à débourser près de 40 millions d’euros. Une vraie plus-value pour les Aiglons qui n’ont dépensé qu’un million d’euro pour le latéral de 22 ans en provenance de Courtrai, en Belgique.

Mais les Londoniens ne sont pas les seuls sur les traces du petit Atal. Le Bayern Munich et l’Atlético Madrid sont aussi sur les rangs et pourraient proposer une somme autour de 35 millions d’euros. Après sont triplé face à Guingamp, l’algérien est devenu le meilleur buteur du club avec six réalisations, à égalité avec Allan Saint-Maximin. Une statistique révélatrice de l’apport offensif du latéral droit. On comprend mieux pourquoi Patrick Vieira, l’entraineur de l’OGCN, souhaite conserver sa pépite : « Il est en train de progresser. Quand on regarde bien ses buts, on remarque son agressivité pour être au bon endroit. Il a envie d’être présent dans les 18. C’est quelqu’un de positif avec un bon état d’esprit. Son avenir ? On n’est pas vendeurs », a précisé le technicien français. Youcef Atal est sous contrat jusqu’en 2023 avec le club azuréen.

 

 

 

Rapide, technique, endurant, il possède toutes les qualités du latéral moderne, et ça les grands clubs européens ne l’ont pas raté et espère acquérir l’une des plus grandes promesses à ce poste.

 

À lire aussi :

https://wesportfr.com/100-fan-a-la-rencontre-de-florian-gautier-monsieur-deux-nuits-avec/

 

Crédit photo : Info news

A propos de l'auteur

"Il faut souffrir pour être beau"...Supporter de l'OM mais toujours moche In Russell Westbrook we trust #whynot

Poster un commentaire

dictum libero velit, Sed ipsum dolor. Aenean libero. vulputate, ut ut elementum