Olivier Nyokas: “La non-sélection est une grande déception”

Après sa non-sélection pour le mondial de handball 2019 avec l’équipe de France, WeSportFR est parti à la rencontre de l’arrière gauche français, Olivier Nyokas. Le Nantais s’exprime sur sa forme actuelle, sa réaction face au choix de Didier Dinart pour le mondial, ainsi que son avis sur l’effectif bleu.

WeSportFR: Bonjour Olivier, tout d’abord parle nous de ta forme physique après ton retour d’une blessure compliquée?

Olivier Nyokas: Bah écoute, je suis en super forme. Cela fait déjà quelques semaines que je suis revenu. Pas de surprise par rapport à mon état physique et ma forme. Je me sens très bien, fort et en pleine possession de mes moyens.

W.S: Comment as-tu pris la non-sélection au Mondial ? 

O.N: Cela a été quand même une surprise. Je ne dirais pas que c’était prévisible car ce n’était pas le cas mais en même temps, on connait le jeu et c’est comme ça. Il y’a une sélection qui est faite et des choix sont faits par le sélectionneur. Il faut les accepter même si cette non-sélection est une grande déception car c’est une compétition cochée sur mon calendrier et une chose que j’aurais voulu vivre avec l’équipe. Je la vis d’une manière différente en étant totalement derrière mes coéquipiers. Une grande surprise mais cela ne remet rien en question par rapport à mon appartenance à cette équipe ainsi qu’à mon niveau de jeu. Cela ne me fait pas douter et c’est à moi de faire en sorte que ce choix soit remis en question, le plus vite possible.

Crédit photo: Eurosport

“Je pense que la France est favorite mais il faudra faire le travail”

W.S: Penses-tu que la France peut prétendre à sa propre succession ? 

O.N: Ce que je pense de la France est assez simple. Pour m’être entraîné avec eux et avoir commencé la préparation avec eux, je peux te dire que l’équipe est très très forte. On a des joueurs de grande qualité comme toujours en France. C’est vrai que c’est une équipe différente de celle de 2017. La chose incroyable est qu’il s’agit d’une équipe qui est partie avec 6 gauchers d’une grande qualité et tout le reste, je n’en parle même pas. Il y a le retour de Nikola qui va se faire progressivement. Cela reste un grand prétendant au titre. Après, c’est du sport, il n’y a pas de règles établies et il y a sûrement des favoris. Je pense que la France est favorite mais il faudra faire le travail et donner le meilleur de nous pour pouvoir s’imposer dans ce championnat du monde.

“Les JO: clairement un objectif majeur pour moi”

W.S: Quels sont tes objectifs collectifs et individuels avec les Bleus ? Avec Nantes? 

O.N: Mon objectif avec les Bleus c’est la prochaine grande échéance que je vois : les Jeux Olympiques l’année prochaine. C’est clairement un objectif majeur pour moi. Avec Nantes, on avait pour objectif de jouer le titre cette année mais on a perdu le match à domicile contre Paris. Donc, ça nous met en difficulté mais l’objectif reste le même : jouer le haut de tableau. La Ligue des Champions, on verra car on sait que c’est une compétition très difficile. À titre individuel, c’est de continuer à être performant, d’être l’un des meilleurs à mon poste. C’est mon objectif et ça a toujours été le même.

“J’aurais adoré pouvoir gagner un titre avec mon frère”

W.S: Tu n’es pas un peu déçu de ne jamais avoir remporté un titre en bleu avec Kevynn ?

O.N: Si, j’aurais adoré pouvoir gagner un titre avec mon frère. C’est une chose qui appartient au passé. Je pense que mon frère ne s’inscrit plus dans cette logique de très haut niveau. Il a d’autres objectifs qui sont tous aussi louables et on a quand même la chance d’avoir pu être chacun champion du Monde et d’Europe, d’avoir fait les JO pour ma part. Cela reste quand même exceptionnelle pour deux frères qui pratiquent ce sport. On en connait certains mais ça reste quand même quelque chose d’extraordinaire et il ne faut rien enlever de cette magnifique histoire. C’est certes une déception mais c’est quelque chose qu’on a su accepter et on grandit un peu ensemble de toute façon. À chaque fois qu’il était en EDF et que je n’y étais pas, je le vivais de l’extérieur et vice-versa. Donc, il n’y a aucune frustration par rapport à ça.

Merci à Olivier Nyokas de nous avoir consacré de son temps. Nous lui souhaitons bonne chance pour la deuxième partie de saison palpitante qui l’attend avec Nantes et un retour très rapidement en EDF.

Crédit photo: Eurosport

 

 

 

A propos de l'auteur

Je m'appelle Laila . Passionnée de sports et plus particulièrement de handball, Je suis là comme toute l'équipe afin de partager notre passion avec vous et de discuter des valeurs du sport qui nous rassemble tous. Comme on dit plus on est de fous, plus on rit.

Poster un commentaire

efficitur. at mattis non Donec libero justo