Football

OM : 5 entraîneurs pour succéder à Igor Tudor

OM

Les tensions sont vives entre Igor Tudor et une partie de ses joueurs. La rédaction de WeSport vous propose 5 noms pour remplacer l’entraîneur croate à l’OM. 

Décidément la vie à l’Olympique de Marseille n’est pas un long fleuve tranquille. 2ème de Ligue 1 l’année dernière, l’OM a retrouvé un classement en adéquation avec son standing. Pourtant, l’entraîneur Jorge Sampaoli a préféré quitter le club phocéen deux jours après la reprise de ses joueurs. Pour le remplacer, le président olympien, Pablo Longoria a misé sur Igor Tudor. Mais voilà, le management de l’ex-entraîneur de l’Hellas Vérone ne passe déjà plus dans le vestiaire olympien. En effet, les cadres du vestiaire reprochent le caractère trop trempé du technicien croate. Une situation qui pourrait conduire à son éviction. Voici donc 5 noms d’entraîneurs pour remplacer le natif de Split.

Roberto De Zerbi : le choix d’un OM romantique

Roberto De Zerbi faisait déjà partie des noms évoqués pour prendre la succession de Jorge Sampaoli. Le technicien transalpin est désormais libre de tout contrat après son départ du Shakhtar Donetsk. Son profil a tout pour plaire aux supporters de l’OM. Amoureux inconditionnel du beau jeu, l’entraîneur âgé de 43 ans à su faire de Sassuolo, une des équipes les plus agréables à voir jouer en Europe durant son passage entre 2018 et 2021. Un style de jeu basé sur la possession qui pourrait donner un nouvel élan à l’équipe phocéenne.

Il faudrait néanmoins convaincre le coach italien de poser ses valises à Marseille. Ce dernier réclame énormément de liberté d’action pour mettre en place sa philosophie. Pablo Longoria est-il prêt à lui donner les clés du camion olympien ? Pas sûr.

Marcelino : le choix de la câlinothérapie 

Autre nom régulièrement cité dans la ville phocéenne dès que l’OM cherche un entraîneur, Marcelino. L’entraîneur espagnol a décidé de ne pas prolonger l’aventure avec l’Athletic Bilbao. Le technicien pourrait rapidement remettre de la sérénité dans un vestiaire marseillais en feu. 

En effet, ce dernier accorde une grande part de son management à la psychologie. “Comme technicien, je me sens suffisamment stable pour répondre à tous les types de situations, dans le but d’offrir une issue positive. Tous les joueurs ont besoin de se sentir soutenu par l’entraîneur, le staff, les coéquipiers et tout le club” indiqué-t-il à nos confrères de Onze Mondial en avril dernier.

Outre sa capacité à fédérer ses joueurs autour de lui, l'entraîneur âgé de 56 ans est un formateur dans l’âme. “J’aime avoir des effectifs réduits, car cela favorise une meilleure cohésion parmi les joueurs et cela autorise aussi l’incorporation de jeunes joueurs qui rêvent de faire partie de l’équipe première” confia-t-il. Une qualité qui pourrait plaire à Pablo Longoria soucieux de conserver une identité marseillaise. 

Marco Rose : le choix de la stabilité pour l’OM

Il est certainement l’entraîneur le mieux adapté au style de jeu exigé par les supporters olympiens. Grand adepte d’un pressing tout-terrain et d’un jeu offensif très direct, Marco Rose fait office du choix de la continuité. Ce dernier reste sur une saison correcte au Borussia Dortmund (2ème de Bundesliga). Mais la direction des Marsupiaux a préférée se séparer du coach allemand pour impulser un nouveau cycle. 

Déjà évoqué cet été pour occuper le banc de l’OGC Nice, le technicien de 45 ans ne serait pas contre une aventure en Ligue 1. D’autant plus que la perspective de disputer la Ligue des Champions pourrait le convaincre de rejoindre la cité phocéenne. Enfin, son caractère moins impulsif que Jorge Sampaoli pourrait permettre à l’OM de retrouver un peu de stabilité sur le banc de touche.

Laurent Blanc : le choix du local

Un ancien joueur de l’OM sur le banc du vainqueur de la Ligue des Champions 1993 ? L’idée de confier la responsabilité de l’équipe première à Laurent Blanc semble sur le papier séduisante. Le technicien connaît parfaitement le contexte marseillais pour avoir évolué sous le maillot phocéen entre 1997 et 1999. De plus, contrairement aux noms évoqués ci-dessus, “le président” a une très grande expérience de la Ligue 1 pour y avoir entraîné Bordeaux (2007-2010) mais surtout le PSG (2013-2016).  

Une question reste néanmoins en suspens ? Laurent Blanc est-il encore capable d’entraîner un club de haut niveau. Le natif d’Alès n’a plus entraîné en Europe depuis son passage au PSG. Sa récente expérience à Al-Rayyan laisse aussi circonspect. En effet, le technicien français a été remercié après 2 ans au sein du club qatari sans le moindre trophée. S’il arrivait à l’OM, Laurent Blanc pourrait ramener dans ses bagages un nom bien connu à Marseille, celui de Franck Passi.

Marcelo Bielsa : le choix de la folie

Il a laissé un souvenir impérissable dans la mémoire des supporters olympiens, Marcelo Bielsa. El Loco est libre depuis son éviction de Leeds United en février dernier. Une arrivée qui pourrait faire office de contre-feu pour oublier cette intersaison mouvementée. 

Néanmoins, ce choix relève de l’utopie. En effet, Marseille a besoin de construire sur un projet de long terme. Ce qui n’est pas forcément la qualité de Marcelo Bielsa, plus habitué au coup de sang. 

L’OM dispose donc d’un large panel d'entraîneurs capable de succéder rapidement à Igor Tudor. Ce dernier va devoir vite mettre de l’eau dans son vin s’il ne veut pas que son aventure à l’OM se termine de façon précoce.

Dernières publications

En haut