Football

OM – SRFC reporté après des heurts à la Commanderie

Alors que le match entre Marseille et Rennes devait se tenir ce soir à 21h, il n’aura finalement pas lieu et sera reporté à une date ultérieure. Nouveau match en retard pour Marseille, et surtout nouvelle escalade de violence autour du club, pas épargné. Des images d’une rare violence font actuellement le tour des réseaux, tandis que les rumeurs vont bon train autour de ce qui a pu se passer dans l’enceinte du centre d’entraînement. 

Pas de football, beaucoup d’incivilités

Toute la semaine, la pression montait autour du club phocéen. Habitué aux réactions disproportionnées de ses supporters, qui vivent à fond derrière leur club, ces derniers sont aujourd’hui allés beaucoup trop loin. Excédés par leurs dirigeants, sûrement vexés des propos d’AVB qui a annoncé qu’il quitterait le club en fin d’année, plusieurs groupes d’ultras se sont réunis pour manifester. Ce qui devait ressembler à une manifestation “classique” a rapidement tourné au drame. Les portails de la Commanderie ont été enfoncés, des feux allumés à ses abords… Des fumigènes ont été craqués, et des feux d’artifice tirés. Une scène irréelle, alors que les joueurs et le staff se trouvaient sur place. Pour l’instant, peu d’infos ont fuite concernant ce qui s’est passé à l’intérieur du centre d’entraînement. Alvaro aurait en tout cas parlé aux 200 supporters présents.

Par ailleurs, plusieurs médias ont relayé des informations qui font état de violences envers certains joueurs et André Villas-Boas lui-même. Pour l’instant, rien ne confirme ces dires, à prendre donc avec des pincettes. Mais si cela se confirmait, il se pourrait bien que les choses bougent plus vite que prévu du côté de Marseille. Affaire à suivre donc. Pour l’instant, le match n’a pas de nouvelle date fixée, tandis que les supporters bretons enragent déjà, demandant même la victoire sur tapis vert.

La Ligue n’a toujours pas vraiment tranché et a surement reporté ce match au vu du contexte d’insécurité qui règne autour de l’OM. Ce choc annoncé de cette 22e journée de Ligue 1, avec deux clubs actuellement aux antipodes, n’aura donc pas lieu ce soir, au grand dam d’un bon nombre de supporters. Au sein même de la communauté marseillaise, l’action de ses ultras divisent clairement. L’affaire devrait continuer à faire grand bruit ce week-end.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire