Et si on parlait Musculation ?

0

Très souvent les compétitions en musculation et fitness sont en marge dans les médias, et sont peu connues du grand public. Progressivement, ces pratiques connaissent un développement, et un certain engouement, surtout à travers les réseaux sociaux. 

Plusieurs disciplines, plusieurs enjeux, plusieurs athlètes … Un petit tour d’horizon sur ces sports méconnus et leurs compétitions ! 

 

Le Culturisme

Le culturisme est une discipline qui consiste à développer sa masse musculaire, dans un but esthétique. Les athlètes en compétition se préparent longuement avec des séances de musculation complètes mais aussi des programmes alimentaires stricts.

Ils sont répartis lors des différentes compétitions en catégories, en fonction de plusieurs critères : l’âge, le poids, le sexe.

Pour être évalué dans cette discipline, un premier passage devant le jury est cadré avec des poses qui sont imposées aux sportifs, puis un second passage libre est effectué où l’objectif est de se mettre en valeur, sur une chorégraphie et une musique choisies par l’athlète. Les classements sont faits par les juges, par l’attribution de points sur chaque passage. La compétition de culturisme va chercher à évaluer le développement musculaire ce qui est bien différent des autres sports dans le domaine de la musculation.

Crédit photo : Musculation Tn.

La Force Athlétique 

La Force Athlétique est une discipline où l’évaluation porte sur la force pure de l’athlète. Pour chaque mouvement imposé dans la compétition, le compétiteur doit effectuer une répétition avec une charge maximale.

Tout comme pour le culturisme, il existe diverses catégories pour distinguer les différents profils.

Le soulevé de terre, le développé couché et le squat (flexion de jambes) sont les mouvements sur lesquels les athlètes se confrontent ; ils ont trois essais pour chacun de ces mouvements, les points du meilleur passage étant retenus, puis additionnés entre les trois exécutions. Une autre discipline se rapproche un peu de celle ci dans les compétitions.

Crédit photo : Fédération française de force. 

L’Haltérophilie 

L’haltérophilie rejoint la Force athlétique sur la dimension force pure mais cette pratique comprend des aspects plus divers : c’est un sport de force certes mais qui nécessite une technique particulière, où sont requis l’endurance, la vitesse, la coordination et l’équilibre.

Cette discipline est olympique, c’est un sport universel et c’est là où elle se distingue des deux premières. Les compétitions sont axées sur deux mouvements : l’épaulé jeté (mouvement sur deux phases) et l’arraché (mouvement sur une phase). Tout comme pour la Force Athlétique, le compétiteur a trois essais parmouvement et le total est calculé sur la base du meilleur essai sur chaque mouvement.

Crédit photo : Esprit bleu. 

Pour ces trois disciplines, il existe des Fédérations, et les compétitions sont organisées par ces dernières ; la Force Athlétique et l’Haltérophilie ont leur propres fédérations, alors que pour le culturisme, les fédérations sont multiples comme l’AFCPCN (Association française de culture physique et de culture naturelle). Cette diversité est le résultat de la disparition de la Fédération Française d’haltérophilie, musculation, force athlétique et culturisme, en septembre 2015. La scission notamment a été décidée du faitque l’Haltérophilie a une dimension olympique contrairement aux autres disciplines.

Le Cross Fit

Une autre discipline sportive en pleine émergence pourrait se rapprocher des ces pratiques en compétitions : le Cross Fit.

Cette méthode de conditionnement physique est un mélange de différentes disciplines ; l’athlète doit réaliser des WOD (Workout of the Day) où le travail complet intègre autant de l’agilité, que de la force, de la vitesse, de l’endurance, ou de la souplesse. Le Cross fit met en oeuvre des mouvements d’haltérophilie, de force, et des exercices de cardio. Ce sport très populaire aux USA, connait une réelle expansion, et est très attrayant au vu des variétés d’exécutions et de l’intensité émise dans cet exercice.

Pour les compétitions, les athlètes se confrontent lors des Cross Fit games, qui ont une dimension internationale. Chaque boxe organise ces propres jeux, parfois en association avec d’autres salles puis ces compétitions nationales, locales amènent à une compétition internationale pour les meilleurs compétiteurs. L’athlète doit valider pour cela son WOD, ce qui lui permet une qualification postérieure aux Cross Fit Games, s’il est retenu.

Tout comme dans les disciplines évoquées précédemment il existe différentes catégories : les hommes, les femmes, les masters homme, les masters femme et par équipes mais aussi en fonction du poids des athlètes.

Crédit photo : Fitness HQ.

De belles disciplines à explorer, de nouvelles découvertes à venir !

Ligue 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here