Grand Chelem

Open d’Australie (F) : Naomi Osaka est la reine de Melbourne

Crédit photo : Getty Images

Naomi Osaka vient de remporter son quatrième Grand Chelem en carrière. Opposée à Jennifer Brady, la Japonaise a maitrisé la partie pour remporter son deuxième Open d'Australie 6/4 6/3. A 23 ans, elle confirme son statut de patronne sur le circuit féminin.

Un premier set sous nervosité

Impériale durant tout son tournoi, Naomi Osaka abordait sa quatrième finale de Grand Chelem avec le statut de grande favorite. Face à elle, Jennifer Brady qui confirme sa progression éclaire depuis une saison jouait sa première finale en tournoi Majeur. Très nerveuse lors de sa demi-finale contre Karolina Muchova, l'Américaine s'est battue jusqu'au bout, mais a été rattrapée par la nervosité dans les moments importants.

La partie démarre avec un départ tonitruant de la part de Naomi Osaka. La Japonaise est la première à breaker dans ce match, ce qui lui permet de mener rapidement 3/1. Mais Jennifer Brady ne se laisse pas impressionner. Son tennis puissant gêne son adversaire qui est loin d'évoluer à son meilleur niveau dans ce début de partie. Elle débreake, et se relance pleinement dans ce premier set. Les deux joueuses obtiennent successivement une balle de break pour prendre définitivement une avance dans ce premier set. La première est pour Osaka à 4/3, mais sauvée par l'Américaine. La seconde arrive au moment opportun pour Jennifer Brady. A 4 partout, l'Américaine s'offre l'opportunité de prendre le service adverse. Ce point est sûrement le tournant du match. La balle de break est sauvée par Naomi Osaka, et Jennifer Brady se fait rattraper par sa nervosité. L'Américaine a l'opportunité de revenir à 5 partout, mais elle loupe un coup droit penalty sur une balle de set contre elle alors qu'elle menait 40/15. Naomi Osaka remporte la première manche 6/4 et se rapproche d'un deuxième titre à Melbourne.

Naomi Osaka en patronne

Jennifer Brady accuse logiquement le coup en début de deuxième manche. Elle se fait breaker sur son premier jeu de service, et laisse Naomi Osaka s'échapper au score. Même si la Japonaise ne joue pas son meilleur tennis dans cette finale, elle tient son avance, et mène rapidement 4/0. La fin du match ne semble être qu'une formalité pour elle. Mais dos au mur, Jennifer Brady lâche ses dernières forces dans la bataille. Elle récupère un break de retard et revient à 4/2, mais cela ne suffira pas. Naomi Osaka ne lâchera plus sa proie. En patronne, elle finit par s'imposer 6/4 6/3.

A 23 ans, Naomi Osaka s'impose comme la nouvelle reine du circuit féminin. Invaincue en finale de Grand Chelem (4 finales, 4 victoires), elle compte désormais deux US Open et deux Open d'Australie et grimpe à la deuxième place du classement WTA.
Après son beau parcours à Melbourne, Jennifer Brady se rapproche du top 10. Elle sera 13è au classement lundi. 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début