Open d'Australie

Open d’Australie (F) : Un quart de finale « à l’américaine »

Pour ces deux premiers huitièmes de finale de la journée, le spectacle aura été présent sur la Rod Laver Arena où Jessica Pegula et Jennifer Brady se sont qualifiées pour les quarts de finale et s’affronteront dans un duel de compatriotes.

JESSICA PEGULA CONTINUE D'IMPRESIONNER

Elle est l’une des grandes sensations de la quinzaine. Après avoir fait tomber la Biélorusse Victoria Azarenka au premier tour puis, quelques jours plus tard, avoir écrasé Kristina Mladenovic, Jessica Pegula se qualifie pour les quarts de finale en s’imposant face à la tête de série numéro cinq de ce tournoi, l’Ukrainienne Elina Svitolina (6-4 3-6 6-3).

Face à une adversaire pourtant largement favorite, Pegula a su prendre le jeu à son compte, dans les bons comme dans les mauvais moments. 31 coups gagnants et seulement 19 pour l’Ukrainienne mais aussi 40 fautes directes contre 25 pour son adversaire. Son emprise sur le terrain semblait évidente. Elle faisait le jeu et Elina Svitolina suivait difficilement, elle qui sait pourtant d’habitude si bien le faire.

Après un premier set rondement mené, en atteste le fait qu’elle n’ait concédé aucune balle de break, l’Américaine s’est ensuite relâchée dans la seconde manche en passant de 1-0 à 1-4. De quoi donner confiance à Elina Svitolina qui saute sur l’occasion pour recoller à une manche partout.

Jessica Pegula a finalement su se remobiliser dans un troisième set acharné où elle a fait la différence en mettant une grosse pression sur l’Ukrainienne. Cette dernière n’aura remporté que 27% de points sur son second service dans la manche décisive.

A bientôt 27 ans, la première qualifiée du jour n’avait jamais atteint un quart de finale de Majeur, c’est désormais chose faite.

 

JENNIFER BRADY EN TOTALE MAÎTRISE 

Peut-être a-t-elle profité d’un tableau favorable où les grosses têtes de série sont déjà tombées, quoiqu’il en soit, elle est bien là. Quatre matchs joués, quatre victoires en deux sets pour l’Américaine Jennifer Brady qui assume son statut de favorite de ce huitième de finale en s’imposant donc en deux manches face à la Croate Donna Vekic (6-1 7-5).

Dans un match où le suspens n’aura duré que deux petits jeux, Jennifer Brady a su s’appuyer sur ses atouts majeurs, notamment sa première balle qui lui a permis de remporter 81% de ses points joués sur premier service sur l’ensemble du match.

Un premier set express a vite dessiné le ton de cette rencontre. En moins d’une demi-heure l’Américaine mène 5-0 en n’ayant concédé que quatre points sur son service. Le deuxième set aura été bien plus intéressant à suivre puisqu’après un break concédé à trois jeux partout, la Croate s’est battue pour égaliser instantanément. Visiblement touchée à un genou, elle craquera à nouveau à cinq partout, laissant Jennifer Brady se qualifier en quarts de finale de cette édition de l’Open d’Australie, elle qui n’avait jamais atteint ce stade de la compétition à Melbourne.

L’une jouera le premier quart de finale de sa carrière en Grand Chelem, l’autre son premier à l’Open d’Australie. Opposition de style à venir dans la nuit de mardi à mercredi entre deux amies d’une vie qui deviendront pour l’occasion ennemies d’un jour.

Crédits Photo : Tennis.com


Dernières publications

En haut