ATP

Open d’Australie (H) : Djokovic-Medvedev, le duel tant attendu

Pas de grasse matinée ce dimanche ! C’est à 9h30, heure française que débutera la finale messieurs et dernier match de cet Open d’Australie 2021. C’est une des affiches que tout le monde attendait et elle opposera Novak Djokovic à Daniil Medvedev. Si l’on suit l’expérience de ces deux joueurs à ce niveau, la finale parait promise au Serbe. Mais, les dernières semaines nous prouvent qu’elle devrait être bien plus indécise que prévue.

Djokovic, le malade imaginaire ?

Le dessin de LASSERPE dans l’Equipe du jour

Si l’on en croit ses déclarations successives lors de cette quinzaine, le parcours du numéro 1 mondial semble être un véritable parcours du combattant. Si son premier tour contre Jérémy Chardy n’a pas été difficile, ça se complique dès le 2ème tour face à Frances Tiafoe où il perd un set et a semblé très tendu. Rien d’inquiétant toutefois tant l’Américain fait souvent figure d’épouvantail parmi les non-têtes de série. C’est au tour suivant que tout aurait pu s’arrêter. Menant 2 sets 0 face à Taylor Fritz, Djokovic appelle le médecin pour une blessure aux abdominaux. Pendant 2 sets, il est complètement absent. On voit mal comment il peut passer. Et finalement, tout semble aller mieux dans le 5ème, bien aidé par un Fritz hésitant. En conférence de presse, il reste très vague : on parle même d’un forfait avant son huitième contre Milos Raonic. Il est bien présent et, comme une bonne habitude, se joue des services du Canadien. Contre Zverev en quart, son niveau de jeu n’est vraiment pas bon, mais la blessure semble oubliée. Il s’en sort tout de même grâce à un Zverev en-dessous tactiquement. Enfin, comme pour clore la parenthèse abdos, il ne fait qu’une bouchée du qualifié russe Karatsev en demi pour se qualifier pour sa 9ème finale à Melbourne.

 

Medvedev, tel un rouleau compresseur

Pour Medvedev, la route a été très tranquille. Après des victoires en 3 sets aux premier et deuxième tours face à Pospisil et Carballes Baena, il se fait tout de même une petite frayeur au 3ème tour contre le Serbe (tiens tiens) Krajinovic, poussé au 5ème set, qu’il remporte 6-0 avant de ne faire qu’une bouchée de McDonald, là encore en 3 sets. Ensuite, c’est l’autoroute pour le Russe. On attendait de véritables tests pour lui face à Rublev en quart puis Tsitsipas en demi. Il les a tout simplement écrasé. Trois sets contre son compatriote qui était épuisé dès la fin du 2ème. Même tarif pour le Grec, malgré un sursaut en fin de match. Depuis le début de la saison, rien ne semble atteindre Medvedev. Le public a pourtant poussé derrière Tsitsipas en demi, à la limite du fair-play parfois : c’est comme s’il ne l’entendait pas. On se souvient d’ailleurs de son parcours à New York en 2019 pendant lequel il s’était mis le public à dos : il s’était alors nourrit des huées pour élever son niveau. Il aime les ambiances électriques, et demain soir à Melbourne, il risque d’être servi.

Renouveau ou chasse aux records ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Djokovic a agacé lors de cette quinzaine. Lui qui ne fait déjà pas l’unanimité dans ces prises de parole et position s’est encore mis une partie du monde du tennis à dos avec cette blessure qui semble avoir été exagérée. En lançant une pique sur le Next Gen après sa demi, le Serbe n’aura pas le droit à l’erreur. S’il veut se rapprocher du record de Federer et Nadal, la victoire de demain semble nécessaire, lui qui n’a jamais perdu de finale dans la Rod Laver Arena. Quant au Russe, il n’a jamais semblé aussi prêt de gagner un titre majeur. S’il a déjà joué la finale de l’US Open en 2019 face à Nadal, qu’il est passé proche de gagner, il apparaît cette fois beaucoup mieux armé et serein avec ses 20 victoires consécutives dont 12 face à des top 10. Il se présente en porte drapeau de la Next Gen, génération dorée que l’on attend au sommet. Demain pourrait être enfin le bon jour pour définitivement lancer le renouveau.

Demain, une série de 20 matchs prendra fin. Daniil Medvedev et ses 20 victoires de rang. Djokovic et ses 20 victoires consécutives à Melbourne. Les deux joueurs se sont joués 7 fois et le Serbe mène 4 victoires contre 3 (dont une fois en Grand Chelem). Mais, le Russe reste sur une démonstration lors des ATP Finals en Novembre dernier. Alors, 18ème Grand Chelem pour Djokovic ou 1er titre en majeur pour Medvedev ? Réponse demain, juste avant le déjeuner.

 

Source Images en Une : LeSoir.be

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
massa ipsum facilisis quis libero. Praesent lectus efficitur. suscipit