ATP

Open d’Australie (H) : Dominic Thiem renverse Nick Kyrgios !

Renversement total de situation sur la John Cain Arena. Passé à un point de la sortie au tour précédent, Nick Kyrgios a bien failli réaliser l’exploit de s’offrir le n°3 mondial, Dominic Thiem. Mais malgré un handicap de deux set de retard, l’Autrichien s’est sublimé pour inverser la tendance et rallier la deuxième semaine à Melbourne.

 

Qui d’autre que Nick Kyrgios pour nous offrir un spectacle de ce calibre sur les courts de Melbourne Park ? Vainqueur miraculeux d’Ugo Humbert au tour précédent, le local de l’étape a de nouveau pu bénéficier d’un soutien populaire exceptionnel à l’occasion de sa confrontation avec Dominic Thiem.

Entré sur le court dans la peau de l’outsider, le 47e joueur à l’ATP a immédiatement tapé du poing sur la table dans cette rencontre. Très performant au service, Kyrgios a pris le pari d’emmener Thiem dans son rythme. Craintif du coup droit de l’Australien, le n°3 mondial a tenté de jouer dans la diagonale revers de son adversaire. Mais les coups à plat de ce dernier n’ont pas permis à l’Autrichien de s’installer confortablement dans l’échange. Ils l’ont même poussé à commettre des fautes directes, et à céder son service d’entrée. Un avantage que Kyrgios n’a jamais lâché, pour conclure la première manche en moins de 40 minutes (6-4).

 

Kyrgios a enflammé Melbourne

Dans la deuxième manche, les deux hommes sont restés au coude à coude pendant une grosse demi-heure, avant que Kyrgios ne vienne une nouvelle fois contrarier les plans du dernier vainqueur de l’US Open. Malgré une balle de break manqué lors du troisième jeu, l’Australien a surgi dans le neuvième, après trois premières tentatives infructueuses. Ses 93% de réussite derrière sa première balle ont permis au natif de Canberra de ne pas trembler au moment de sécuriser le gain de ce deuxième acte (6-4). Devant une foule en délire, Nick Kyrgios y est même allé d’un ace sur un service à la cuillère.

 

Thiem a trouvé la parade au service

Le troisième set a dès son entame eu des allures de tournant. Nick Kyrgios s’est procuré deux occasions de break d’entrée, sauvées par un Dominic Thiem qui a refusé d’abdiquer. Sur le jeu suivant, l’Australien a connu une baisse de son pourcentage de première balle, qui s’est traduit par un break immédiat du mieux classé des deux joueurs. Malgré un premier “pénalty” raté, Thiem a retrouvé ses plans de frappes habituels, pour s’emparer du service adverse sur un coup droit gagnant. Incapable de trouver la moindre ouverture sur la mise en jeu de l’Autrichien par la suite, Kyrgios a été contraint de lui laisser le gain de la troisième manche (6-3).

En début de quatrième manche, Dominic Thiem a profité du manque de réussite de Nick Kyrgios sur certaines de ses facéties pour s’octroyer une première balle de break. Mais Kyrgios a tenu bon, et a sauvé sa mise en jeu. L’Autrichien a tenté de faire davantage travailler un Australien particulièrement inspiré lorsqu’il a été amené à venir au filet. Le n°3 mondial a continué d’être intraitable au service (88% de réussite derrière sa première balle), et s’est de nouveau procuré deux balles de break à 4-4. Si ces dernières ont été bien écartées par son adversaire, la sentence est tombée seulement quelques échanges plus tard. Dominic Thiem a mieux relancé, et a obligé son adversaire à céder. Dans la lignée de ses engagements précédents, et profitant d’un point de pénalité à l’encontre de l’Australien à l’entame du dixième jeu, l’Autrichien n’a pas plié pour égaliser à deux sets partout (6-4).

 

Fin de la “Kyrgios mania” sur les courts australiens

Les deux hommes se sont rendus coup pour coup dans la cinquième et dernière manche. Dominic Thiem, toujours aussi impressionnant au service, a su faire abstraction d’un public totalement en sa défaveur. Plus constant, l’Autrichien a commis très peu d’erreurs, et a profité des baisses de régime soudaines de Kyrgios pour faire le break à 3-3. Le match a alors définitivement tourné, et même si l’Australien l’a forcé à servir pour le gain de la rencontre à 5-4, Thiem n’a lus faibli. Quelques minutes avant une évacuation du stade liée à un reconfinement local de cinq jours pour les civils, l’Autrichien a fini par reverser le “chouchou” australien, pour rallier une nouvelle fois la deuxième semaine de l’Open d’Australie (4-6/4-6/6-3/6-4/6-4).

 

Le voilà désormais en 8e de finale, où Grigor Dimitrov l’attend pour une place en quarts de finale. Les deux joueurs auront une véritable carte à jouer dans cette partie de tableau, après la blessure contractée par Novak Djokovic contre Taylor Fritz, ou encore l’élimination de Diego Schwartzman par Aslan Karatsev.

 

Crédit photo de l’image en Une : Eurosport

 

Grégoire Allain

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire