ATP

Open d’Australie (H) : Tsitsipás crée l’exploit de sa carrière contre Nadal

Tsitsipas

Malmené durant les deux premiers sets, Stéfanos Tsitsipás a trouvé en lui des ressources inimaginables pour renverser la situation et remporter le match 3/6 2/6 7/6 6/4 7/5. Un exploit qui marque un tournant dans sa carrière. 

Un début de match à sens unique

Alors qu’on s’attendait à une bataille serrée, combattive entre les deux joueurs, Rafael Nadal en a décidé autrement durant les deux premiers sets. Le n°2 mondial a tout simplement dominé de la tête et des épaules un Grec totalement impuissant. Pourtant, Tsitsipás tenait la route dans la première manche jusqu’à 3/3. Mais, le matador a breaké au meilleur des moments pour mener 5/3 et conclure sur son service. Dans la deuxième manche, le scénario a été plus sévère puisque Nadal a réussi à breaker deux fois le service de Tsitsipás. Le Grec passait moins sa première balle qu’à l’accoutumée également (50%). De plus, il jouait trop court pour mettre en danger l’Espagnol. Au contraire, cela aidait le Majorquin dans ses attaques. Nadal mène 6/3 6/2 en 1h20 de match dans un scénario tout de même surprenant. Cependant, ce qui va suivre le sera encore plus.

Tsitsipás débloque la situation et tient son match référence

Ce troisième set partait comme le premier mais on sentait quelque chose de différent chez Tsitsipás. Une sorte de calme et de retour aux sources, basés sur un meilleur service qui lui permettent de tenir la dragée haute face à un Nadal impeccable. L’Espagnol ne va perdre qu’un point sur son service lors de cette manche à 6/6. Ce petit signe annonçait déjà la suite. Le n°2 mondial a totalement loupé son tie-break en envoyant deux smashs dans le décor et en commettant des fautes très inhabituelles. Le Grec revient et reprend confiance.

Ce retour de la confiance chez le n°6 mondial s’est bien observé dans la quatrième manche, les deux joueurs tenant formidablement leurs services. Cependant, vers la fin, Nadal mettait beaucoup plus de temps et devait sauver des balles de break contrairement à son adversaire. Une nouvelle fois, Nadal a craqué en fin de set, concédant son engagement à 5/4. Tsitsipás n’a pas laissé passer l’occasion d’arracher une dernière manche.

Enfin, ce cinquième set est un résumé parfait du match. Les deux ont encore très bien servi. La tension était à son maximum. Le suspens restait entier et encore à la fin Nadal faiblit pour la troisième fois du match. Il perd son service à 6/5 et laisse une grande ouverture pour Tsitsipás. Le Grec va déjà se procurer deux balles de match, incroyablement sauvées par Nadal comme à son habitude avant de concéder une balle de débreak à Nadal. Heureusement pour lui, le service a répondu présent et un ace vient effacer cette menace. Comme on dit, jamais deux sans trois et la troisième est la bonne, Tsitsipás fusille Nadal en revers en ligne et remporte ce match en cinq sets après avoir été mené deux sets à rien.

Stéfanos Tsitsipás a créé la sensation à Melbourne et se qualifie pour les demi-finales. Il sera opposé à Daniil Medvedev. Le Grec rentre dans le cercle très fermé des joueurs qui ont réussi à vaincre Nadal après un tel handicap au score. Seuls Federer à Miami en 2005 et Fognini à l’US Open en 2015 l’avaient fait avant. Ce match marque certainement un tournant dans sa encore jeune carrière. Son prochain objectif reste le même, aller au bout de cette compétition.

Crédit photo : Eurosport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire