Football

Opération dégraissage au PSG

Le PSG continue d’agiter le marché des transferts. Cette fois-ci dans le sens des départs. Alors que Christophe Galtier n’y est pas allé de main morte avec ses bannis, le PSG a décidé d’accélérer son opération lifting. De là à imaginer le club de la capitale tenter un dernier coup ?

Ils étaient nombreux à faire partie du « loft ». A peine arrivé, Galtier avait placé bon nombre de joueurs sur la liste des indésirables. De Wijnaldum à Herrera en passant par Draxler, ils étaient récemment pas moins de 9 à être priés  d’aller voir ailleurs. Ces derniers jours, Paris a accéléré la cadence puisque cela se décante pour la plupart en cette fin de mercato.

Kehrer et Gueye en partance pour l’Angleterre

C’est pratiquement fait pour certains d’entre eux. Sauf énorme retournement de situation, Thilo Kehrer devrait signer à West Ham pour 16M€, bien loin des 40 que Paris avait déboursé pour s’attacher ses services. Idrissa Gueye devrait lui retourner du côté d’Everton, club qu’il a connu avant de poser ses valises dans la capitale française. Enfin, Paris devrait également se séparer de Keylor Navas. Un temps enclin à jouer son rôle de doublure à fond, le Costaricien aurait finalement accepté un départ à Naples, qui vient de perdre David Ospina. Dina Embimbe, pourtant grand espoir du club, titi formé à Paris, devrait rejoindre Francfort.

Les gros salaires priés de trouver un club 

D'autres cas plus épineux sont sur le point d’être réglés. Mauro Icardi, devenu indésirable aux yeux de Galtier tant ses problèmes extrasportifs empiètent sur son rendement, est en négociations avancées avec Galatasaray. Paris est prêt à prendre en charge une partie du salaire de l’argentin. Après une première saison pourtant prometteuse, l’ancien de l’Inter n’est plus que l’ombre de lui-même. Ander Herrera pourrait lui aussi trouver rapidement une porte de sortie puisque l’ancien de Manchester United serait tout proche d’un retour au Pays Basque, du côté de l’Athletic Bilbao. Le PSG se retrouverait alors soulagé, sa masse salariale allégée.
Leandro Paredes quand à lui aurait pu rester mais désireux de retourner en Italie, il aurait répondu favorablement à l’appel de la Juventus. Toutes les parties seraient gagnantes : le prêt payant permettait à Paris de s’y retrouver financièrement, le joueur retrouverait un club ambitieux où il aura un vrai rôle à jouer, alors que la Vieille Dame, privée de Pogba pour quelques temps encore et qui va voir Rabiot partir, récupérerait un milieu de terrain de qualité.

Quelques cas encore en suspens

Malgré tout, quelques indésirables sont toujours présents du côté de Saint Germain en Laye. C’est le cas de Layvin Kurzawa, dont on se demande s’il ne va pas finir sa carrière au PSG. Indésirable depuis des mois, il n’a semble-t-il pas l’air pressé de partir. Son salaire astronomique y est sans doute pour quelque chose. Nice est récemment venu aux nouvelles, mais les contacts n’ont pour l’heure pas été plus loin. Idem pour Julian Draxler. L’international Allemand a perdu de sa superbe depuis son arrivée à Paris mais ses conditions de vie y sont telles, qu’un départ n’est pas urgent. Néanmoins, l’ancien de Wolfsbourg devrait tout de même plier bagages, surtout s’il ambitionne une place dans les 23 de la Mannschaft pour le mondial au Qatar cet hiver.

Des départs… pour une dernière folie ? 

Bien que tous ces départs ne rapportent pas des centaines de millions d’euros au PSG, le fait de libérer de la masse financière va permette à Paris de pourquoi pas tenter un denier coup lors de ce mercato estival. Galtier avait annoncé vouloir encore 3 recrues au moment du transfert de Renato Sanches. Peut-être sera-t-il entendu. En se séparant de Gueye, Herrera, Paredes, le club de la capitale a perdu, au moins en rotation, et ne pourra sans doute pas faire toute la saison avec les seuls Veratti, Vitinha Sanches et Danilo (qui risque de dépanner souvent en défense centrale).
Bernardo Silva, un temps annoncé, serait un très bon coup. Devant, si Sarabia a prouvé durant la préparation qu’il pourrait être une alternative fiable à l’indéboulonnable trio Messi-Mbappe-Neymar, une autre rotation en lieu et place de Mauro Icardi serait la bienvenue. D’autant que Paris vient de se séparer de Kalimuendo, cédé pour 25M€ à Rennes.
Enfin, derrière, si d’aventure Sergio Ramos venait à être embêté par des soucis physiques comme ce fut le cas la saison passée, le PSG aura sans doute besoin d’un renfort pour sa défense à 3. Si la piste Skriniar a pris du plomb dans l’aile il y a quelques temps déjà, en interne, l’espoir existe toujours.

Paris est enfin en train de réussir une grosse partie de sa mission de l’été : se débarrasser des indésirables. Il reste encore quelques cas à régler mais Nasser et Galtier ont déjà fait un gros ménage. Reste à savoir si Paris pourra en profiter pour se renforcer toujours dans la même optique, depuis des années : enfin remporter la Ligue des Champions. 

Crédit photo : L’Equipe


Dernières publications

En haut