Basketball

Ou es-tu passé, LMA ?

Si les Spurs de San Antonio réalise un début de saison plus que correct avec 4 victoires pour 2 défaites après 6 matchs, et ce en ayant affronté de sérieux concurrents (Clippers, Lakers, Blazers), ils le doivent à beaucoup de choses. Mais pas nécessairement à LaMarcus Aldrige. Le sextuple All-Star réalise un début de campagne plus que poussive, très loin de ses standars habituels. Alors, véritable coup de mou, ou déclin annoncé pour l’ancien de Portland, désormais âgé de 34 ans?

Si les Spurs de San Antonio réalisent un début de saison plus que correct avec 4 victoires pour 2 défaites après 6 matchs, et ce en ayant affronté de sérieux concurrents (Clippers, Lakers, Blazers), ils le doivent à beaucoup de choses. Mais pas nécessairement à LaMarcus Aldrige. Le sextuple All-Star réalise un début de campagne plus que poussive, très loin de ses standars habituels. Alors, véritable coup de mou, ou déclin annoncé pour l’ancien de Portland, désormais âgé de 34 ans? 

Il est forcément beaucoup trop tôt pour tirer des conclusions attives. Néanmoins, force est de constater qu’Aldrige réalise une entame de saison bien en deçà de ce que l’on est en droit d’attendre de lui dans le Texas. Si l’on se fie à ses statistiques, ce sont tout simplement ses plus mauvaises depuis sa saison rookie, il y a 13 ans maintenant. Avec 16,5 pts de moyenne, on obtient sa plus mauvaise marque depuis sa première année en NBA. Et encore, les chiffres de l’exercice 2019-2020 sont plutôt flatteurs au vue des rencontres disputées par les Spurs. En effet, malgré un bon départ après deux matchs (face à des faibles Knicks et Wizards) et avec 22 et 27 pts inscrits, Aldrige a ensuite complètement disparu des radars, avec un match neutre face à ces anciens potes de l’Oregon (15pts, 7rbds), avant de s’écrouler face aux deux équipes de Los Angeles. Voyez par vous-même ses lignes de stats: 5pts 5rbds face aux Clippers, 8pts et 5 rbds cette nuit face aux Lakers. Et deux défaites à l’arrivée.

Source: the Denver Post

Son match réussi face aux Warriors en perdition (22pts, 8rbds) n’est que l’arbre qui cache la forêt. D’ailleurs sa ligne statistiques serait bien noircie sans ce match qui ne restera pas dans les annales. Avec donc 16.5pts de moyenne mais également 7rbds de moyenne (là aussi, plus faible total depuis son année rookie), LMA donne l’impression de ne plus avoir d’essence dans le moteur. Pire si l’on se fie aux stats dont la NBA raffole tant, San Antonio traîne même son intérieur comme un boulet. Lors des 6 rencontres disputées, l’ancien de l’université de Longhorns n’a terminé que 2 fois avec un différentiel +/- positif ! Dont le match face aux Warriors, remporté de 17 pts par les Spurs… Autant dire que son apport sur le parquet n’est clairement pas bénéfique à l’heure actuelle.

Néanmoins, chacun connaît la qualité du joueur, dont les preuves ne sont plus à faire en NBA. D’ailleurs si San Antonio veut espérer aller en playoffs dans une conférence Ouest où la concurrence est toujours plus rude, la franchise Texane aura grand besoin de son intérieur. Il est temps de mettre le réveil LaMarcus, la saison a démarré ! 



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
quis elit. elementum velit, justo odio felis risus. ut