Ouverture de la Free Agency 2018 en NHL

0
Ligue 1

Aujourd’hui nous sommes le 1er juillet ce qui signifie que la free Agency 2018 NHL débute. Cette période de recrutement des joueurs dont leur contrat s’est achevé en cette fin de saison 2017-2018 s’annonce mouvementée et pleine de rebondissements.

John Tavares

La principale attraction de cette Free agency se nomme John Tavares.
En effet le centre et capitaine des Islanders de New York qui sort d’une saison à 84 points (37 buts et 47 assistances en 82 matchs) souhaiterait jouer pour une équipe capable de gagner la Coupe Stanley (les principaux clubs avec lesquels il a discuté sont Tampa Bay, Toronto, San José ainsi que Dallas). Sur son dernier contrat son salaire annuel était de 5.5 M d dollars. On imagine facilement que son nouveau contrat sera aux alentours de 8 Millions pour le joueur qui a finit 16ème meilleur pointeur de la Ligue.

Cependant il ne serait pas contre rester aux Islanders mais à plusieurs conditions : travailler sur un projet d’une meilleure patinoire (Le Barclays Center est une des pires salles tant en terme de qualité de glace qu’en capacité de spectateurs), un meilleur gardien (Halak et Greiss sont deux gardiens moyens de niveau semblable alors qu’un top gardien) est une question prioritaire mais le marché n’est pas de qualités (les principaux sur le marché n’étaient pas des gardiens partants en 2017-2018 (Mrazek, Hutton, Bernier ou encore Pavelec). Le seul argument favorable à une resignature chez les Islanders est le coach : Barry Trotz coach vainqueur sortant avec les Captails de Washington vient de s’engager avec les Islanders. De plus Tavares a pu être épaulé par Barzal en attaque cette saison : pour sa 1ère saison il a fini avec un bilan de 85 points (22 buts et 63 assistances) ce qui lui a valu le titre de rookie de l’année.
On peut donc conclure que le dossier Tavares n’est pas simple mais risque de se décanter très rapidement tant ses revendications sont claires et nettes.

D’autres dossiers compliqués 

Des joueurs comme Joe Thoronton ou encore Rick Nash qui sortent d’un contrat juteux (8 et 7.4 M de dollar sur la dernière saison) mais qui sont clairement sur le déclin (36 et 34 points pour des joueurs âgés de 38 et 3 ans) vont donner des sueurs froides aux différents manager généraux pour trouver l’alchimie entre expérience, plafond salarial et place dans l’alignement respectif.

Des bonnes affaires

James Neal et David Perron finalistes sortants avec les Golden Knights de Las Vegas sont des joueurs libres sur le marché. Les 2 ailiers ont chacun réalisé une super saison sur le plan individuel (44 et 66 points respectivement) et ne coutent pas très cher vu le rendement sportif (5 et 3.75 M) ne risquent pas d’être gourmands tant ils sont des joueurs qui se focalisent d’abord sur le collectif avant tout chose.

La seule chose qui est sûre c’est que le marché est dense et ouvert et que chaque franchise veut flairer la bonne affaire mais attention à ne pas faire signer un contrat trop onéreux au risque de se retrouver bloqué pour une ou plusieurs saisons.

Aymeric de @LAactufrance

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here