Paris Saint-Germain : Icardi en pôle pour remplacer Cavani

Selon la « Gazzetta dello Sport », principal quotidien italien, Mauro Icardi serait la priorité du Paris Saint-Germain pour remplacer Edinson Cavani la saison prochaine. Les dirigeants intéristes demandent une somme d’environ 70 millions d’euros.

 

L’équation est complexe. Remplacer le meilleur buteur du club et idole des supporters parisiens, pour passer un cap en Ligue des Champions. C’est que l’Uruguayen aura tout fait pour marquer les esprits. 192 buts en 274 matchs, une grinta en toute circonstance et une attitude irréprochable, malgré un sentiment de ne pas être considéré à sa juste valeur aux yeux des dirigeants parisiens.

D’après la « Gazzetta dello Sport », l’équivalent de « l’Equipe » en France, les regards parisiens se tourneraient vers l’attaquant de l’Inter Milan, Mauro Icardi. Avec 121 buts en 202 rencontres, l’attaquant nerrazzuri possède de solides arguments pour remplacer le Matador. Néanmoins certains éléments assombrissent le dossier.

Un dossier compliqué

Son refus de prolonger avec le club interiste a jeté un froid entre lui et le club. Au point de l’écarter du groupe pendant plusieurs matchs et de lui retirer le brassard de capitaine au profit du gardien Handanovic. Wanda Nara, femme et agent du joueur, est à la genèse de ce bras de fer. En février dernier, elle déclarait que « des clubs importants étaient très intéressés » et « qu’ils étaient très loin d’un accord en vue d’une prolongation ». Une situation qui rappellera surement aux fans parisiens le cas d’Adrien Rabiot, en conflit avec la direction du club de la capitale et conseillé par son agent de mère.

 

Dans un club déjà pourvu en fort caractère et en entourage difficilement contrôlable, l’arrivée d’Icardi et de Wanda Nara pourrait jeter un peu plus d’huile sur le feu parisien. Le mercato s’annonce mouvementé pour le Paris Saint-Germain…   

 

À lire aussi :

https://wesportfr.com/psg-monaco-3-1-les-notes-du-match/

 

Crédit photo : Be soccer

A propos de l'auteur

"Il faut souffrir pour être beau"...Supporter de l'OM mais toujours moche In Russell Westbrook we trust #whynot

Poster un commentaire

risus nec facilisis Donec justo diam amet,