Paupau de retour au top !

0
Ligue 1

Alerte résurrection ! Au terme de deux dernières semaines de haut vol, Pauline Parmentier a remporté à Istanbul son 3e titre sur le circuit WTA, en s’imposant 6-4/3-6/6-3 face à Hercog. Grâce à ce premier titre depuis 10 ans, la native de Cucq retrouve le sourire et l’ambition de donner un nouveau souffle à sa carrière.

 

Un parcours du combattant pour un début de renaissance

Bad Gastein 2008. Voilà la dernière fois où Pauline Parmentier, alias « Paupau », était sorti invaincue d’un tournoi sur le circuit, soulevant le trophée à l’arrivée. A l’issue d’une semaine où elle a réalisé de nombreuses performances, la Française s’est donc offert un premier titre depuis cette date. En effet, exceptée son premier tour face à la locale Aksu, la joueuse de 32 ans n’a battu que des joueuses mieux classées qu’elle lors de son épopée turque.

Après un premier combat remporté face à Putintseva (6-2/2-6/6-3) au deuxième tour, c’est l’abandon de la numéro 2 mondiale Caroline Wozniacki (à l’entame de la troisième manche) qui lui a permis de se qualifier pour les demi-finales, où une spécialiste de la terre-battue l’attendait, en la personne de Begu. Presque une formalité pour « Paupau », qui s’impose en deux manches et se qualifie pour sa troisième finale sur le circuit WTA.

 

Une finale à l’image de sa semaine

Comme lors de ses deux précédentes finales, elle remporte cette ultime rencontre, cette fois-ci face à Polona Hercog. Après une grosse première manche, remportée sur le score de 6 jeux à 4, Parmentier profite des nombreuses fautes directes de son adversaire pour faire le break et mener 3-1 dans le deuxième set. Mais elle pêche physiquement et perd 5 jeux consécutifs, pour voir la Slovène recoller à une manche partout. Portée par son clan, et notamment par Jérémy Chardy, venu encourager sa compatriote après l’entrainement (lui qui jouera à Istanbul la semaine prochaine), la Française retrouve du peps physiquement et peut remettre un peu de lourdeur et de longueur dans ses frappes. Une dernière faute de Polona Hercog et Pauline Parmentier peut s’écrouler sur sa terre-battue chérie ! C’est elle, la championne d’Istanbul !

Source : Twitter du tournoi d’Istanbul

« Je me suis battue jusqu’au bout pour aller chercher ce titre. Ça fait partie des plus belles victoires de ma carrière. Le fait d’avoir eu un début de saison difficile, de gagner cette semaine, c’est un truc de fou. Je suis vraiment trop contente. Je vais repartir avec beaucoup de choses positives, beaucoup de confiance et beaucoup d’envie pour la suite. » déclarait-elle au micro de la WTA à l’issue de la rencontre.

Dans la lignée de ses deux belles rencontres de Fed Cup, notre Paupau nationale a continué d’y croire et de se battre, le tout avec l’humilité qui la caractérise, et parce qu’on aime ça et qu’on en est admiratif, on voulait vous en parler. Cerise sur le gâteau, la Française gagne 40 places au classement et pointe au 76e rang ce lundi (retour dans le Top 100 à la clé).

 

Grégoire Allain (@GregoireAln)

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here