Les performances d’équipe à l’honneur, des leaders décevants : retour sur la semaine cycliste

0
Ligue 1

Quatre épreuves importantes étaient à l’honneur cette semaine : Tour d’Algarve, Ruta del Sol, Tour du Haut-var Matin et Tour d’Oman. On revient sur les tops et les flops de la semaine, où les performances d’équipe ont largement primées, alors que certains leaders peinent à trouver la forme.

Michal Kwiatkowski (Sky) est notre homme fort de la semaine, après sa démonstration au Portugal.

Top coureurs

Michal Kwiatkowski (Sky)
Il a totalement dominé le Tour d’Algarve. Son principal adversaire, si l’on peut dire, aura été son coéquipier Geraint Thomas. Au général, il le repousse à plus d’1min31. Tejay van Garderen, son premier vrai concurrent, termine à 2min16. A Foia, il a disposé au sprint d’un petit groupe de leaders. Il a ensuite maitrisé son contre-la-montre, avant de lever les bras une seconde fois, à Malhao, après une grosse démonstration. Deux victoires et le général, le Polonais est l’homme fort de cette semaine.

Jonathan Hivert (Direct Energie)
La touche française de la semaine. Sur le Tour du Haut-Var Matin, il a tout raflé. Jonathan Hivert a remporté les deux étapes au programme, s’adjugeant également le général. AG2R et FDJ n’auront que les miettes, l’honneur d’avoir essayé. Mais le plus fort dans le Var, c’était lui. Facile vainqueur sur la première étape, les nerfs solides sur la deuxième pour disposer de Vuillermoz et Molard. Bref, à 32 ans, Hivert continue d’allonger son palmarès.

Tim Wellens (Lotto Soudal)
Cela fait maintenant quelques années qu’on a découvert les atouts du Belge. Tim Wellens continue sa progression. Sur la Ruta del Sol, face à des gros noms, et des anciens vainqueurs en Grand Tour, le pensionnaire de Lotto Soudal n’a pas tremblé. A la bagarre avec Wout Poels pour le sacre, Wellens a frappé fort à l’Alcala des los Gazules. Les écarts ne sont pas très impressionnants à l’arrivée, mais la démonstration de force, oui. Il a su tenir sur le chrono pour conserver 8 secondes d’avance sur son concurrent hollandais.

On aurait également pu citer Dylan Groenewegen (LottoNL Jumbo), double vainqueur d’étape sur le Tour d’Algarve. Wout Poels (Sky), vainqueur d’étape sur la Ruta del Sol, et à la bagarre avec Wellens pour la victoire finale. Ou encore Alexey Lutsenko (Astana), vainqueur du Tour d’Oman, à la conclusion d’un énorme coupe de force de l’équipe kazakhe.

Flop coureurs

Vincenzo Nibali (Bahrain Merida)
Début d’année compliqué pour le champion italien. Déjà hors du coup à Dubai, Vincenzo Nibali n’a pas non plus pris part à la lutte à Oman. 12eme au général final, l’ancien vainqueur des trois Grands Tours n’a pas réalisé le moindre top 10. On remarque une légère progression dans ses places d’une semaine à l’autre, mais le « Requin de Messine » est encore très loin du niveau que l’on attend de lui. Prochain rendez-vous sur les Strade Bianche a priori.

Richie Porte (BMC)
Tout avait pourtant bien commencé sur ses terres australiennes… ou presque. Malgré la perte de son titre au Down Under, Richie Porte avait remporté brillamment l’étape reine en haut de Willunga Hill. Cette semaine, sur le Tour d’Algarve, l’Australien était aux abonnés absents. Auteur d’un chrono catastrophique, alors qu’il est plutôt à l’aise dans l’exercice, il a laissé le leadership à Tejay Van Garderen. 27eme place au général, et beaucoup de questions.

Nacer Bouhanni (Cofidis)
Il fait partie des sprinteurs qui n’arrivent pas à ouvrir leur compteur en 2018. Déjà frustré à Dubai malgré des places d’honneur, Nacer Bouhanni n’est pas non plus parvenu à lever les bras à Oman. Il n’a décroché qu’une 4eme place en ouverture. Alors que son coéquipier Christophe Laporte fait des étincelles, le leader de la Cofidis doit trouver la solution pour gagner rapidement. Pour la confiance, mais aussi parce que les échéances importantes approchent, alors que la forme n’est pas encore optimale.

Top équipes

Sky
La machine britannique est déjà en marche. Partout où Sky est passé, ils ont gagné. Au Portugal, Michal Kwiatkowski et Geraint Thomas se sont baladés. En plus de leurs trois victoires d’étape, le Polonais a décroché la victoire finale… devant le Gallois. Sur la Ruta del Sol, l’histoire aurait pu être similaire. Mais Wout Poels et David de la Cruz se contenteront de leur victoire d’étape, le premier cité ayant échoué à 8 secondes de la gagne du général. L’armada blanche et bleue a donc parfaitement compensé la méforme de son leader, Chris Froome, en difficulté sur les routes espagnoles.

Astana
Comment ne pas parler de la belle semaine de l’équipe bleu ciel. Avec en tête d’affiche, le gros coup de force à Oman. Sur la cinquième étape, Lutsenko et Miguel Angel Lopez ont écrasé leurs concurrents, passant la ligne dans un fauteuil, ensemble. Ils se sont naturellement adjugé le général aussi. Magnus Cort Nielsen a même ajouté une victoire au compteur, aussi. En Espagne, Astana est passé proche de gagner, mais au final, Fuglsang et Sanchez ont assuré un top 5 au général.

Flop équipes

Dimension Data
Semaine compliquée pour l’équipe Sud-Africaine. Sur la ligne de départ à Oman et sur l’Algarve, seul Mark Cavendish aura titillé la victoire sur la 1ere étape dans le Golfe. Le reste est bien terne. Merhawi Kudus a tenté de sauver les meubles à Oman, avec une 9eme place finale. Alors qu’au Portugal, l’équipe a aligné une grosse équipe… pour de piètres résultats. Serge Pauwels a pu montrer le maillot, avec une 8eme place finale. Mais au cumulé, Dimension Data a fait de la survie tout au long de la semaine, sans parvenir à performer.

Sunweb
Certes, l’équipe allemande n’a pas aligné de leaders cette semaine. Les équipes envoyées n’étaient pas les plus compétitives possibles. Mais quand même. Six étapes sur le tour d’Oman, cinq sur le Tour d’Algarve. Seulement deux tops 10 d’étape, et aucune performance dans les classements généraux. La Team Sunweb a juste manqué sa semaine. On attendait les premiers coups de pédale d’Edward Theuns avec sa nouvelle équipe. Autant dire qu’ils ne resteront pas dans les mémoires. On attend bien mieux de leur part.

Rendez-vous lundi prochain, pour un nouveau point sur la semaine cycliste à venir.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here