Peter Sagan remporte la troisième étape du Tour Down Under

2
Peter Sagan ouvre son compteur sur le Tour Down Under
Ligue 1



Comme en 2018, on a eu le droit à un sprint dans un peloton d’une trentaine de coureurs et comme la saison passée, c’est Peter Sagan qui gagne sur ce Tour Down Under.

Pour cette 3e étape, les coureurs partaient de Lobethal pour une arrivée à Uraidla après 146,2 kilomètres assez compliqués avec de nombreuses petites côtes et faux plats.

Lors du premier sprint intermédiaire, Elia Viviani va passer en tête devant les jeunes Halvorsen et Philipsen.

Ensuite, l’échappée du jour va se constituer avec sept coureurs : Dlamini (Dimension Data), Whelan (Education First), Denz (AG2r La Mondiale), Boaro (Astana), Vincent (Groupama FDJ), Viviani (Decuninck Quick-Step) et Potter (Australie).

Pour le second sprint intermédiaire, Viviani passe en première position devant Denz et Vincent.

Après 38 kilomètres de course, l’écart du groupe de tête est de presque 3 minutes. Les coureurs affrontent le seul Grand Prix de la Montagne du jour. C’est Boaro qui passera en tête devant Potter.

L’avance des fuyards va commencer à fondre. De plus, le vainqueur de la première étape est lâché à 54 kilomètres de l’arrivée.

Alors que l’avance passe sous la minute, un contre sort du peloton avec Bettiol (Education First) et Ballerini (Astana).

Puis, le circuit final autour d’Uraidla fait péter le groupe de tête et les coureurs de chasse récupèrent les anciens échappés. Au sein du peloton, une grosse chute met à terre de nombreux coureurs à moins de 40 kilomètres de l’arrivée.


Ensuite, nous allons avoir deux trios : Dlamini, Whelan et Potter avec quelques secondes d’avance sur Bettiol, Balerini et Boaro. Le peloton se rapproche sous la minute alors qu’il perd des éléments.

Après la jonction des deux groupes de trois, les deux coureurs de l’Education First vont accélérer pour résister au retour du peloton emmené par la Team Sky, la Jumbo-Visma et la Mitchelton Scott.

A moins de 20 kilomètres de l’arrivée, Bettiol se retrouve seul devant et sera avalé par le peloton amaigri 6 kilomètres plus loin.

A moins de 10 kilomètres, il ne reste plus que 35 coureurs pour espérer l’emporter. Mitchelton Scott effectue le plus gros travail pour Impey.

Plusieurs offensives vont émailler en vain le peloton dans les derniers kilomètres.

Finalement, Peter Sagan (Bora Hansgrohe) va s’imposer au sprint devant Luis Leon Sanchez (Astana). Daryl Impey (Mitchelton Scott) complète le podium. Bevin conserve sa tunique de leader pour une seconde sur le Slovaque.

Demain, les coureurs rejoindront Campbelltown avec un final d’étape encore plus difficile qu’aujourd’hui.



Sport en directMercato Football

2 COMMENTS

  1. Bravo ,bravo bravo Emilien et bonne suite ,aux amis de la route je dis felicitation a tous les participants bon courage a peter sagane le :chien ne chenge jamais sa maniere de s’assoir )bravo peter

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here