Giro – Etape 10 : Peter Sagan majestueux

0
Peter Sagan
Ligue 1

Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) a remporté la dixième étape du Giro d’Italie, à Tortoreto, après une  belle journée d’échappée. Le maillot rose reste sur les épaules de João Almeida. 

Une arrivée sous la pluie, mais il a été l’arc-en-ciel de l’étape. Peter Sagan a remporté sa première étape sur le Tour d’Italie. Après quinze mois sans victoire, c’est-à-dire depuis le Tour de France 2019, le Slovaque a écrit sa légende aujourd’hui. Il voulait une victoire d’étape – voire plusieurs – pour sa première participation au Giro, et il l’a fait. Il l’a fait avec classe. Un chef d’œuvre à la Sagan. Il a embelli son palmarès, puisqu’il a donc gagné des étapes sur les trois grands tours. Après plusieurs déceptions depuis le début de la saison et la perte du maillot cyclamen, Sagan est de nouveau celui que l’on a si bien connu. Un champion.

Une échappée solide

Sagan avait coché cette dixième étape, même s’il ne l’a pas avoué en zone mixte. Avec un profil accidenté et quatre côtes répertoriées, Sagan savait que l’échappée pouvait aller au bout si elle était bien menée. Le terrain était parfait pour lui, il est sorti à la pédale dès le début de l’étape. Six compagnons d’échappés : Jhonatan Restrepo (Androni), Simon Clarke (Education First), Dario Cataldo, Davide Villela (Movistar), Filippo Ganna et Ben Swift (Ineos) ont roulé avec Sagan.

Profil étape 10 victoire de Peter Sagan
Le profil de l’étape 10, entre Lanciano et Tortoreto.

À soixante kilomètres de l’arrivée, les sept hommes de tête devançaient le peloton de quatre minutes. Sous le contrôle de l’équipe Emirats Arabe Unis, le peloton a progressivement repris plusieurs minutes à l’échappée. L’écart diminuait sans cesse. Simon Clarke a même essayé de partir seul à trente kilomètres de l’arrivée, mais sans succès. L’échappée ne possédait plus qu’une petite minute d’avance à vingt-cinq kilomètres de Tortoreto. L’échappée a parfois eu du mal à s’entendre. On voyait difficilement les fuyards aller jusqu’au bout… Cependant, bien décidés, Sagan et Swift sont partis vingt kilomètres avant l’arrivée. Un ancien triple champion du monde et un spécialiste de la piste ensemble, ils ont donc roulé très fort.

À douze kilomètres, Peter Sagan a décidé de régler les choses seul. Avantagé par la descente, il a filé tout droit vers la victoire d’étape. Sous l’arche des trois derniers kilomètres, Sagan avait vingt secondes d’avance sur ses poursuivants. La victoire lui tendait les bras, et il s’est imposé en solitaire.

1  SAGAN Peter BORA – hansgrohe 100 80 4:01:56
2  MCNULTY Brandon UAE-Team Emirates 40 50 0:19
3  ALMEIDA João Deceuninck – Quick Step 20 35 0:23
4  SWIFT Ben INEOS Grenadiers 12 25 ,,
5  HINDLEY Jai Team Sunweb 4 18 ,,
6  MAJKA Rafał BORA – hansgrohe 15 ,,
7  KONRAD Patrick BORA – hansgrohe 12 ,,
8  KELDERMAN Wilco Team Sunweb 10 ,,
9  POZZOVIVO Domenico NTT Pro Cycling 8 ,,
10  BILBAO Pello Bahrain – McLaren 6 ,,

La course au maillot rose

Peio Bilbao (Bahrain Mclaren) s’est lancé dans la conquête du maillot rose à vingt-deux kilomètres de l’arrivée. En effet, le Basque avait trente-neuf secondes de retard sur le leader du classement général. Il a facilement rattrapé l’échappée, mais n’est pas revenu sur le duo Sagan/Swift. Après un regroupement à l’avant du peloton, João Almeida (Deceuninck) a essayé de sauver son maillot rose à douze kilomètres de l’arrivée, en attaquant, mais les favoris ne l’ont pas laissé partir.

1 1  ALMEIDA João Deceuninck – Quick Step 20 39:38:05
2 2  KELDERMAN Wilco Team Sunweb 0:34
3 3  BILBAO Pello Bahrain – McLaren 0:43
4 4  POZZOVIVO Domenico NTT Pro Cycling 0:57
5 5  NIBALI Vincenzo Trek – Segafredo 1:01
6 8 ▲2  KONRAD Patrick BORA – hansgrohe 1:15
7 9 ▲2  HINDLEY Jai Team Sunweb 1:19
8 10 ▲2  MAJKA Rafał BORA – hansgrohe 1:21
9 12 ▲3  MASNADA Fausto Deceuninck – Quick Step 1:36
10 13 ▲3  PERNSTEINER Hermann Bahrain – McLaren 1:52
11 6 ▼5  FUGLSANG Jakob Astana Pro Team 2:20
12 14 ▲2  ZAKARIN Ilnur CCC Team 2:27
13 18 ▲5  MCNULTY Brandon UAE-Team Emirates 2:39
14 17 ▲3  GEOGHEGAN HART Tao INEOS Grenadiers 2:45
15 16 ▲1  PEDRERO Antonio Movistar Team 2:58

 

Les cinq premiers du général ont tous attaqué, mais Almeida a été le seul à jouer le jeu des bonifications, et a obtenu quatre secondes. Les écarts entre les cinq premiers du général restent les mêmes qu’à la suite de l’étape 9. Cependant, Jakob Fuglsang a perdu cinq places au général, il a désormais 2’20” de retard. Le Danois a perdu du temps à cause d’une crevaison dans la descente finale.

Le peloton réduit

Après les tests Covid-19 de la journée de repos, les équipes Mitchelton-Scott et Jumbo-Visma n’ont pas pris le départ ce matin. L’équipe Mitchelton-Scott a été exclue puisqu’elle comtabilise cinq cas positifs depuis le début du Giro. L’équipe Jumbo-Visma, quant à elle, s’est retiré du peloton. Seul Steven Kruijswijk, le leader de l’équipe néerlandaise, a été testé positif, mais la direction a annoncé sa fin de course, par précaution.

Michael Matthews a aussi été testé positif au Covid-19, mais son équipe reste en course. D’autres membres d’équipes ont été testés positifs, chez AG2R-La Mondiale et Ineos, et placés à l’isolement.

Les autres classements 

Classement par points :

1 1  DÉMARE Arnaud Groupama – FDJ 167
2 2  SAGAN Peter BORA – hansgrohe 147
3 4 ▲1  GANNA Filippo INEOS Grenadiers 51
4 8 ▲4  ALMEIDA João Deceuninck – Quick Step 41
5 5  BALLERINI Davide Deceuninck – Quick Step 40

 

Peter Sagan a repris 37 points pour le maillot cyclamen, avec sa journée à l’avant. Il n’y a plus que 20 points entre Démare et Sagan.

Classement du meilleur grimpeur :

1 1  GUERREIRO Ruben EF Pro Cycling 84
2 2  VISCONTI Giovanni Vini Zabù – KTM 76
3 4 ▲1  GANNA Filippo INEOS Grenadiers 45
4 3 ▼1  CASTROVIEJO Jonathan INEOS Grenadiers 45
5 5  CAICEDO Jonathan Klever EF Pro Cycling 40

 

Classement du meilleur jeune :

1 1  ALMEIDA João Deceuninck – Quick Step 39:38:05
2 3 ▲1  HINDLEY Jai Team Sunweb 1:19
3 6 ▲3  MCNULTY Brandon UAE-Team Emirates 2:39
4 5 ▲1  GEOGHEGAN HART Tao INEOS Grenadiers 2:45
5 2 ▼3  VANHOUCKE Harm Lotto Soudal 4:42

 

Crédits photographies : Organisation du Giro d’Italia et Getty Images

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here