Philippe Gilbert profite du coup de Trafalgar sur La Vuelta

0
Ligue 1
Comme sur le dernier Tour de France, la Deceuninck Quick-Step n’en rate pas une pour mettre la bataille.
Au lendemain de la seconde journée de repos, on aurait pu attendre à une étape calme ! On a assisté à la deuxième étape la plus rapide sur La Vuelta de ces 20 dernières années à cause du vent.

Finalement non ! La formation de Patrick Lefevere accompagné de la Movistar et de la Sunweb notamment ont imposé une allure de dingue pour faire exploser le peloton en réalisant un coup de bordure dont elle a le secret.

D’abord, deux prétendants au top 10 étaient déjà dans la pampa : Nicolas Edet (Cofidis) et Hermann Pernsteiner (Bahrain Merida). Ces deux coureurs ont fini avec un retard de 23 minutes 36.

Ensuite, les autres prétendants au podium ou la victoire étaient tous ensemble dans un deuxième groupe sauf Nairo Quintana (Movistar) et Wilco Kelderman (Sunweb) qui ont profité de ce coup de force pour être à l’avant. Ces deux leaders ont récupéré 5 minutes 29 sur les Roglic, Valverde, Majka, Pogacar ou Lopez.

Enfin, pour le succès d’étape, Philippe Gilbert (Deceuninck Quick-Step) a signé un onzième succès en Grand Tour en battant Sam Bennett (Bora Hansgrohe). Le champion d’Irlande a lancé son sprint à 400 mètres de la ligne mais il a été débordé par le Belge. Remi Cavagna a complété le triomphe de la Wolfpack en prenant la troisième place devant Dylan Teuns (Bahrain Merida).

Un bonheur venant jamais seul ! Le jeune leader de la Deceuninck James Knox était présent à l’avant et entre dans le top 10 du général (8e à 8’03”) !

Au classement général, Primoz Roglic (Jumbo Visma) reste en rouge mais devant maintenant Nairo Quintana (Movistar) à 2’24”. Valverde complète le podium à 2’48”.

Demain, retour à la montagne avec quatre cols entre Aranda de Duero et Berrecil de la Sierra.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here