Plataforma de Gredos : lieu d’arrivée de la dernière explication entre les grimpeurs

0
Ligue 1
La 20e et avant-dernière étape de ce Tour d’Espagne sera difficile avec cinq ascensions entre Arenas de San Pedro et Plataforma de Gredos avec une arrivée en côte. Ce dernier rendez-vous montagnard présentera plus de 4500 mètres de dénivelé positif.

Image

Après seize kilomètres en plaine, les coureurs auront déjà à grimper le premier col de première catégorie du jour. Ce sera le Puerto de Pedro Bernardo – 18,4 km à 4,4 %. Le pied de ce col sera la partie la plus difficile puisqu’il va falloir affronter des portions à plus de 10 % sur les quatre premiers kilomètres. La pente maximale sera de l’ordre de 16 %. Les 14 bornes suivantes seront bien plus roulantes autour des 3 et 4 %. La première fois que ce col a été utilisé par le tour d’Espagne, c’était en 1987 avec Marino Lejarreta , le triple vainqueur de la Classique de Saint-Sébastien, passant en tête au sommet.

Image

Ensuite, après une petite descente de 2,5 km, il va falloir gravir le Puerto de Serranillos – 9 km à 4,9 %, une ascension régulière avec le passage le plus difficile à plus de 8 % au pied de la montée. C’est deux ascensions en moins de 50 kilomètres feront mal et ce sera un terrain parfait pour lancer des offensives. La dernière fois que la Vuelta a emprunté cette difficulté, c’était en 2005.

Image

Par la suite, après une descente en deux temps via Narresvisca, la troisième difficulté du jour se présentera aux coureurs : Alto de Navatalgordo – 5,7 km à 6,5 %. Cette ascension de deuxième catégorie sera difficile avec des portions à plus de 10 % au milieu avec un replat au sommet sur 700 mètres.

Image

Au sommet, il y aura juste une petite descente pour rester sur un plateau à plus de 1200 mètres d’altitude avec quelques passages difficiles dont deux montées roulantes. L’une après San Martin del Pimpollar et la seconde après Navarredonda de Gredos. A la fin de cette section, au km 116, il y aura la quatrième difficulté du jour : Puerto de Chila : 2,5 km à 7,2 %. Après 500 mètres à 4 %, les deux kilomètres de la montée sera dures avec des passages à plus de 10 % à 1 km du sommet.

Image

Ensuite, après une descente d’environ 15 bornes et un petit tronçon en vallée jusqu’à Piedrahita, les coureurs auront à grimper le Puerto de Pena Negra avec ses 14,2 kilomètres d’ascension à 5,7 %. Ce col présentera des pourcentages intéressants dans sa seconde moitié avec des passages entre 10 et 12 %.  Sa descente sera longue d’environ dix bornes pour rejoindre une section vallonnée pour atteindre le pied de la bosse finale Province d’Ávila.

Image

Puis, on y trouvera le sprint intermédiaire de la journée à 11 kilomètres du but à Hoyos del Espino.

Image

Enfin, les concurrents auront à gravir l’Alto de Gredos pour atteindre la Plateforme après 9,4 kilomètres à 4,3 %. Cependant, il ne faut pas fier à ce pourcentage moyen puisqu’ à la moitié de l’ascension, il y a une belle descente. La seconde moitié de cette montée sera importante pour faire la différence avec pour entamer cette partie des passages à 11%. Le dernier kilomètre d’ascension sera à 7,3 % avec un passage à 10 % à 400 mètres de l’arrivée.

Image

Photo : Minube

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here