Playoffs NBA : Les Spurs refusent de mourir

Les Spurs s’imposent dans ce match 6 décisif (120-103) et s’offrent le droit d’aller disputer un Game 7 dantesque à Denver. À l’expérience et grâce à un coup d’accélérateur en début de quatrième quart-temps, les hommes de Greg Popovich ont dominés une équipe de Denver trop tendre physiquement. 

 

Les Spurs ne sont pas morts. Comme la douce impression que tant que Greg Popovich sera là, les Texans seront en playoffs. Et quel avantage d’avoir dans ses rangs le coach avec le plus de victoires en playoffs de l’histoire (169), lors d’un Game 6 décisif pour les Spurs. Mené 3-2 dans la série, ce win or go home devait être marqué du sceau « Pop » pour éviter d’aller siroter des piña colada prématurément. Pour le commun des mortels, le choix serait vite vu entre prendre du bon temps à la plage et disputer un do or die sanglant dans le Colorado. Oui mais voilà, la compétition est encrée dans leurs veines et les Texans, dans le sillage de leurs leaders, ont arrachés ce Game 6 et se donnent le droit de rêver à une qualification pour le second tour. Les leaders justement, on répondus présents. Le duo DeRozan/Aldridge culmine à 51 points, 17 rebonds, 12 passes. Merci, au revoir. Un tandem suivi par les gâchettes folles des Spurs : 12 points pour Forbes, 13 pour White et 19 pour Gay avec un 3/3 derrière l’arc.

Un quatrième quart-temps fatal aux Nuggets

Malgré un Nikola Jokic en quasi triple double (43 points, 12 rebonds, 9 passes), les Nuggets n’ont pu finir la série à San Antonio. Le pivot serbe était trop seul pour qu’il en soit autrement. Sans compter un 6/25 à trois points, rédhibitoire pour des Nuggets dépendant énormément de l’adresse extérieur. Un coup d’accélérateur des Spurs au début du quatrième quart-temps aura suffit pour distancer une équipe de Denver qui n’aura scoré que 18 points, pendant que les Spurs enchainaient les tirs primés pour finir le quart-temps à 30 pions.

Les hommes de Mike Malone viennent de griller leur première cartouche, il en reste encore une pour valider leur très belle saison.

 

Il y aura de la tension, de la testostérone, des larmes, samedi (4h heure française) dans le Colorado, pour un match 7 qui s’annonce épique entre des Nuggets qui ne veulent pas frire sous la pression et des Spurs froids comme des lames. On a hâte d’y être !

 

À lire aussi :

https://wesportfr.com/preview-1er-tour-des-playoffs-denver-nuggets-san-antonio-spurs/

 

Crédit photo : Ouest-france

 

A propos de l'auteur

"Il faut souffrir pour être beau"...Supporter de l'OM mais toujours moche In Russell Westbrook we trust #whynot

Poster un commentaire

ut efficitur. dolor. at tempus dictum felis vulputate,