Playoffs NBA : Les Warriors en finale, les Blazers en vacances

Les Warriors l’emportent après prolongation et envoie les Blazers en vacances (119-117). Grâce aux triple double de Curry et Green, les Californiens se qualifient pour leur cinquième finale NBA de suite et attendent leur adversaire de pied ferme. 

 

 

Ça choke sévère dans l’Oregon. Les Blazers ont mené de 17 points dans le Game 2, de 18 points dans le Game 3 et encore une fois de 17 points dans le Game 4. Rapport ? La bande à Lillard a perdu les trois matchs. Un niveau historique de choke qui fait tache pour conclure la magnifique saison des Blazers. Encore une fois, tout était réuni pour que Portland prenne ce match. Un Moda Center chauffé à blanc, un backcourt Lillard-McCollum qui rentrent leurs tirs et un facteur X que personne n’attendait. Meyers Leonard réalise le match de sa vie en plantant 30 pions à 12/16 au shoot et en prenant 12 rebonds. Mais rien n’y fait, les Warriors l’emportent après prolongations grâce à un duo Curry-Green chacun en triple double : 37 pions, 13 rebonds, 11 caviars pour « Baby Face » et 18 points, 14 rebonds et 11 passes pour Draymond Vert. Il fallait au moins ça pour compenser les absences de leur meilleur joueur et meilleur scoreur, Kevin Durant, et de leur meilleur défenseur, André Iguodala. Mais les gars de la Baie ne sont pas double champion en titre par hasard et connaissent la recette pour gagner des matchs, et surtout des titres.

 

Après s’être fait sweeper par les Pelicans l’année dernière, les Blazers ont réussi une saison exceptionnelle les emmenants jusqu’en finale de conférence. Le manque d’expérience et l’absence de Dame Time aura eu raison d’eux face à des Warriors intouchables. On connait désormais le finaliste de l’Ouest. Place à celui de l’Est. Qui de Toronto ou de Milwaukee va tenter sa chance de rompre le règne des Warriors ? La seule chose que l’on sait, c’est que la finale sera inédite. Et rien que pour ça, on a déjà hâte d’y être ! 

 

 

À lire aussi :

https://wesportfr.com/nba-mock-draft/

 

Crédit photo : Le 10 sport

A propos de l'auteur

"Il faut souffrir pour être beau"...Supporter de l'OM mais toujours moche In Russell Westbrook we trust #whynot

Poster un commentaire

Sed consequat. et, ut pulvinar ut id, dolor libero elementum sed