Polémique Philousports : est-ce que tu buzzes pour les vacances ?

Une improbable polémique agite les réseaux sociaux à la suite d’un tweet anodin de Philousports, influenceur sportif aux 225k abonnés.

Il faut ne rien connaitre au sport. Il faut être étranger au monde du football au point de ne pas savoir que Steve Mandanda, marseillais depuis 2007 (avec une pige en Angleterre), international français depuis l’Euro de l’année suivante, près de 400 matchs en Ligue 1, champion de France et champion du monde, est le gardien de l’équipe de l’OM. Il faut ne jamais lire l’Équipe, ni les pages sports de grands quotidiens régionaux ou nationaux. Une allergie au sport et au football en particulier qui serait assez grave pour déclencher un œdème de quincke.

Il faut au moins cela pour créer une polémique autour d’un tweet de 21 caractères “On a retrouvé Steve ?”, en plein match de l’équipe marseillaise contre le FC Nantes et alors que Steve Mandanda sort son équipe de la purée et de très beaux arrêts.

Le tweet de Philousports au sujet du match de Steve Mandanda

Traditionnellement, ça commence par tout ce que la twittosphère compte de plus indignés, de plus sachant et de plus donneurs de leçon qui, agités par une bienveillance qui leur est propre, insultent Philousports au motif que celui-ci aurait fait une mauvaise blague au sujet de Steve Maia Caniço, ce jeune homme retrouvé noyé dans la Loire à la suite d’une charge policière.

Philousports supprime son tweet devant un tollé aussi injuste qu’incompréhensible. Ça aurait pu s’arrêter là. C’était sans compter la soif de buzz de médias en panne d’inspirations pour gonfler les chiffres d’audiences qu’on imagine fainéants en ce milieu du mois d’août. Les sites de médias nationaux et régionaux qu’on ne citera pas par charité se rengorgent de cette polémique alors éteinte et se demandent, le plus sérieusement du monde : “On a retrouvé Steve ?” le tweet polémique de Philousports ?

Qu’est-ce que cela dit de notre époque ? Le buzz pour le buzz, bien sûr. L’absence totale d’esprit critique qui envahit les rédactions de médias réputés sérieux et qui ne calquent les lignes éditoriales de leurs médias en ligne que sur ce qui agite les réseaux sociaux, Twitter en tête. L’absence total ensuite de second degré. Car, au fond, à supposer que Philousports aurait joué de cette équivoque entre les deux hommes, est-ce que cela aurait mérité une polémique ?

A la réflexion, on se demande si tout cela ne demande pas plus qu’une absence totale aux choses du sport. Cela pourrait bien demander une bonne d’indignité et une absence complète de scrupules.

Crédit photo : la-provence.com

A propos de l'auteur

Fan de foot mais aussi de Serie A, je prends autant de plaisir à voir jouer Gilles Simon qu'à attendre une arrivée au sprint entre les Alpes et les Pyrénées. Talking Heads et Panetonne.

Poster un commentaire

quis, Sed libero. facilisis Aliquam Donec amet, libero suscipit