Portland contrarie la 1ère sortie de Lebron “King” James.

0
Portland réussit sa première
Ligue 1

3 matchs au programme dans cette nuit NBA. Si le trailer de là nuit s’est déroulé sur la East Cost (Le Heat s’imposant sur un shoot à 2dixièmes de Kelly Olynyk dans la capitale américaine), on va s’intéresser de plus près au grand début de Lebron James sous le maillot Purple & Gold des Los Angeles Lakers. 

DEFENSE DEFENSE DEFENSE

Alors, on va pas se mentir, ce match était loin de l’intensité défensive de Pistons – Spurs en NBA Finals 2005, et c’est normal, mais de la à faire une journée portes ouvertes à Portland il y a des limites messieurs. Un festival offensif de part et d’autre. Du Lebron, du Lillard, du McGee, du Nurkic, tous ont pu à un moment ou l’autre enflammer le Moda Center de Portland. Dans un match sérré (93-91 grâce à un panier au buzzer du 3ème quart pour J.Hart), mais globalement maîtrisé par les Blazers, on a pu s’apercevoir de l’immense chantier défensif qui attend Luke Walton et ses hommes du côté d’Hollywwod. Air défense, pression extérieur inexistante, secteur intérieur martyrisé lorsque McGee n’est pas sur le terrain ou que le monsieur a des sautes de concentration. La route vers les playoffs sera semée d’embuches pour les coéquipiers de King James.

Côté Blazers on apporte une première victoire solide pour lancer une saison qui s’annonce palpitante du côté de l’Oregon.Mais comme le dit Nurkic : “At the end of the day, the West has never been probably a harder place. Especially with Lebron actually coming to the West. It’s almost like a Game of Thrones kind of challenge. Every night is going to be difficult. Every night is going to be somebody else. Which is amazing : As a player, you want to play those kind of games.” Une vraie guerre dans laquelle la couronne a de nombreux prétendants, Portland est bien sur l’un d’entre eux, mais le troisième de la conférence Ouest la saison passée devra rester sur ses gardes.

La bonne pioche Nik Stauskas

Pour paraphraser certains collègues : #conclusionshâtives Et si Nik Stauskas était élu 6ème homme de l’année. Hier soir en tout cas, pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, le joueur d’origine lituanienne a fait parler la poudre. 24pts à 5/8 from downtown, 2rbs, 2passes et quelques actions qui ont fait mal aux Lakers. L’arrière a fait mal, et l’a bien fait. Peut-être le début d’une belle histoire pour le joueur qui on le rappelle n’a que 25ans.

Play of the Night

Bien sur il y au les dunks ravageurs de Lebron James, et McGee côté Lakers, ou ceux de Lillard et Aminu côté Blazers, mais l’action de la nuit était ailleurs. Le vibrant hommage qu’a rendu la BlazersNation à leur propriétaire (depuis 1988) Paul Allen décédé il y a quelques jours était un chef d’œuvre d’honneur et de respect. Magnifique

Rendez-vous demain pour un nouveau numéro de Game of the Night.

R.I.P. Mr Paul Allen

Peace

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here