Power Ranking MLB n°0 – Une hiérarchie instable ?

0
(Crédits : CBS Sports)
Ligue 1

Comme chaque semaine, We Sport vous propose son Power Ranking des franchises MLB. Qui est en tête ? Qui truste les dernière places ? Qui est en forme ? Qui fonce dans le mur ? C’est ce qu’on va découvrir tout de suite avant cette première semaine de compétition.

1 – Los Angeles Dodgers

Un des effectifs les plus complets de la ligue, emmené par deux MVP en puissance : Cody Bellinger et Mookie Betts. Cette fois sera peut-être enfin la bonne.

2 – New York Yankees

Du talent, de la profondeur dans l’effectif et enfin un ace de grande classe en la personne de Gerrit Cole. Comme les Dodgers en NL, New York est plus que préparé pour faire des dégâts cette année.

3 – Atlanta Braves

Le bullpen s’est amélioré, Marcell Ozuna est venu remplacer Josh Donaldson et Freddie Freeman semble totalement remis du CoVid-19. Atlanta est armé cette saison pour faire mal, très mal.

4 – Houston Astros

Outre les scandales qui ont éclaté lors de l’intersaison et la perte de Gerrit Cole, les Astros restent une franchise très solide qui est allé en World Series l’an dernier. Seul le mental pourrait leur jouer des tours, mais il est encore trop tôt pour le savoir.

5 – Minnesota Twins

Ajouter un frappeur surpuissant à une équipe ayant frappé 307 home runs en 2019 ne devrait pas être autorisé. Pourtant les Twins ont bel et bien signé Josh Donaldson et seront tout aussi terrifiants que la saison passée.

6 – Tampa Bay Rays

Les Rays ont surpris l’an dernier et ont un effectif ultra-complet derrière une des meilleures rotations 1-2-3. Tampa Bay a également ajouté de la puissance à son lineup et pourrait aller titiller les Yankees dans l’AL East.

7 – Oakland Athletics

Et si le véritable problème des Astros n’était pas le mental mais la progression d’Oakland ? Les A’s sont armés pour réussir avec un effectif impressionnant et un des meilleurs infield des Ligues Majeures.

8 – Washington Nationals

Malgré la perte d’Anthony Rendon, il ne faut pas oublier que les Nationals sont champions en titre. Si leur saison s’annonce compliquée, attention à ne pas sous-estimer le cœur d’un champion. Surtout lorsque ce champion a trois lanceurs d’exception dans son effectif.

9 – St Louis Cardinals

Intersaison calme pour St Louis avec quelques départs importants, mais la franchise reste armée pour conserver son titre de division. Le milieu de l’alignement sera un vrai facteur X, tout comme le retour en forme du vieillissant Paul Goldschmidt.

10 – Arizona Diamondbacks

Peut-être une des surprises de l’année en NL. Une rotation très solide derrière MadBum et des recrues intéressantes (Calhoun, Marte) peuvent faire des D-Backs un sérieux prétendant à la Wild Card en NL.

11 – Cincinnati Reds

En réalisant l’une des meilleures intersaisons, Cincinnati s’est positionné comme un vrai danger en NL Central. Si l’alchimie prend rapidement forme, les Reds seront absolument horribles à jouer.

12 – Chicago Cubs

Même en étant décevant, Chicago a remporté 84 matchs l’an dernier. Cette saison pourrait être celle du rebond si la rotation ne gâche pas les espoirs de playoffs de la franchise.

13 – Los Angeles Angels

Mike Trout et Shoei Ohtani étaient déjà des arguments pour croire aux Angels, mais Anthony Rendon en est maintenant un nouveau. Seul point noir pour L.A la rotation qui n’a pas vraiment été renforcée pendant l’intersaison.

14 – Chicago White Sox

Jeunesse florissante cherche résultat. Derrière ces jeunes talentueux, Chicago va essayer de surprendre en se mêlant à la lutte avec les plus gros. Attention à Luis Robert qui pourrait vite devenir un phénomène en MLB.

15 – Philadelphia Phillies

L’effectif est taillé pour jouer les premiers rôles, mais est-ce qu’une alchimie réussira à se créer entre les joueurs ? Si Bryce Harper se réaffirme comme le monstre qu’il était à Washington, les Phillies auront de quoi croire à la postseason.

16 – Milwaukee Brewers

Le simple fait d’avoir Christian Yelich dans son effectif est un argument de taille, mais le reste de l’effectif est nettement moins compétitif. Milwaukee peut croire à une Wild Card mais il va falloir se battre pour aller la chercher.

17 – New York Mets

New York n’a pas énormément progressé pendant l’intersaison et semble encore un ton en-dessous de la tête dans sa division. Néanmoins, les Mets peuvent aller accrocher une place en playoffs si tout va dans leur sens.

18 – Cleveland Indians

Alerte fin de cycle. Si Cleveland pourrait profiter de la faiblesse de l’AL Central pour tout de même aller en playoffs, l’équipe repose énormément sur Francisco Lindor. Le problème ? La direction ne serait pas contre un échange du porto-ricain.

19 – San Diego Padres

San Diego pourrait être une belle surprise cette saison, mais il est encore tôt pour placer les Padres dans le haut du classement. Si Fernando Tatis Jr confirme et que les victoires s’enchaînent, leur situation devra être reconsidérée.

20 – Boston Red Sox

Passer de champion à équipe moyenne en à peine deux ans, c’est la dur réalité pour les Red Sox. Si l’effectif est encore pourvu de très bons joueurs (Binintendi, Bradley Jr), cela semble trop juste pour espérer surprendre dans une division où deux équipes se tireront déjà la bourre.

21 – Toronto Blue Jays

Toronto a de très bons jeunes mais n’a pas l’effectif pour jouer les premiers rôles. Si les Blue Jays terminent troisième de leur division, cela serait déjà une réussite.

22 – Texas Rangers

Les Rangers vont découvrir un nouveau stade et voudront sûrement marquer le coup avec une saison réussie. Malheureusement les choses s’annoncent compliquées au sein d’une division relevée et avec des affrontements contre la NL West qui se profilent.

23 – Colorado Rockies

Colorado a Nolan Arenado et Trevor Story mais le reste ne fait pas rêver. Phase de transition pour les Rockies qui seront bien loin de leur niveau de 2018.

24 – San Francisco Giants

Bruce Bochy et Madison Bumgarner sont partis et les Giants se dirigent vers une reconstruction. La saison s’annoncent longue à San Francisco qui pourrait finir très bas au classement.

25 – Pittsburgh Pirates

Pittsburgh a un effectif plus que correct mais il va falloir assainir un dugout assez mal géré l’an dernier. Tant que Josh Bell et Gregory Polanco seront dans l’effectif, les Pirates pourraient avoir un coup à jouer.

26 – Seattle Mariners

À la limite entre le Bottom 4 et les équipes qui peuvent potentiellement surprendre, les Mariners ne devraient pas jouer grand-chose cette saison. Le spectre de la reconstruction profonde plane au dessus de leur tête et pourrait devenir une option si Seattle coule rapidement.

27 – Miami Marlins

Il y a un peu d’espoir à Miami, et la franchise pourrait appeler le très prometteur lanceur Sixto Sanchez dans l’effectif. Si le dominicain reste en Ligues Mineures, il faudra prendre son mal en patience du côté des Marlins.

28 – Kansas City Royals

Kansas City a très bien reconstruit son farm system ces dernières années et a quelques joueurs intéressants dans son effectif (Merrifield, Dozier, Mondesi). Toutefois, il est encore trop tôt pour espérer que cela paie sur le plan comptable.

29 – Detroit Tigers

Le futur s’annonce de plus en plus radieux pour les Tigers, mais la franchise est pour le moment toujours en eau trouble. Les apports de CJ Cron et Jonathan Schoop resteront tout de même à surveiller.

30 – Baltimore Orioles

La reconstruction n’en est qu’à ses débuts à Baltimore, et l’objectif sera sûrement d’éviter les 100 défaites. Il faudra tout de même garder un œil sur les Orioles pour voir la progression d’Austin Hays.

Rendez-vous la semaine prochaine pour le prochain Power Ranking MLB, où nous verrons si les tendances s’inversent en haut et en bas du classement.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here