Athlétisme

Premières médailles décernées à Torun

Riche soirée aux championnats d'Europe indoor de Torun. La France a débloqué son compteur médailles grâce à Alice Finot, médaillée d'argent sur le 3000m. L'autre fait marquant est la disqualification de Jakob Ingebrigtsen sur le 1500m.

Six finales étaient au programme pour cette deuxième soirée des championnats d'Europe indoor d'athlétisme. La première d'entre elles : le lancer du poids féminin. Le podium s'est joué au-dessus des 19 mètres et la victoire pour cinq petits centimètres. La Portugaise d'origine camerounaise Auriol Dongmo glane la première médaille d'or de cette compétition avec 19m34. Juste derrière, la Suédoise Fanny Roos bat son record national et prend donc une belle médaille d'argent (19m29). Christina Schwanitz obtient le bronze.

La Belgique fait coup double au pentathlon. L'inévitable Nafissatou Thiam s'octroie le titre et la 7e performance de tous les temps avec 4904 points. Sa compatriote Noor Vidts obtient la médaille d'argent (4791 points et record personnel). La breloque bronzée va autour du cou de Xenia Krizsan. Pour sa première sélection en Equipe de France, Célia Perron atteint le score de 4310. C'est une huitième place, synonyme de position de finaliste.

Alice Finot argentée

C'est une belle éclaircie au milieu de cette journée sombre pour les Bleus. En pulvérisant son record personnel, Alice Finot décroche, à 30 ans, sa première médaille pour sa première compétition internationale. L'argent content, à seulement un dixième de la victoire. La Britannique Amy-Eloise Markovc est la grande vainqueur, elles sont même deux sur le podium avec Verity Ockenden en bronze. Les trois athlètes ont réalisé la meilleure performance de leur carrière.

Les hommes aussi avaient leur finale du poids ce soir. Ce concours a tenu toutes ses promesses puisque le grand favori Michal Haratyk est vaincu aujourd'hui. Champion d'Europe outdoor en 2018, le Polonais (21m47) s'est fait battre par le Tchèque Tomas Stanek (21m62). La boîte est complétée par Filip Mihaljevic.

Concours explosif à la longueur

Le duel au sommet entre Miltiadis Tentoglou et Thobias Montler a bien eu lieu. Le Grec s'est envolé dès sa première tentative à 8m35, meilleur saut mondial en 2021. Cette performance lui assure le titre mais sa concurrence – et même tout le reste des finalistes – s'est dépassée pour monter sur le podium. Montler a battu le record de Suède avec 8m31. La marque la plus impressionnante de la soirée est réalisée par Kristian Pulli puisque le Finlandais a amélioré son record personnel de plus de 40 centimètres lors de ces championnats. Il a finalement atterrit à 8m24.

En toute fin de programme, un nouveau coup de tonnerre. Facile vainqueur du 1500 mètres, le prodige Jakob Ingebrigtsen a été disqualifié pour avoir marché à l'intérieur de la piste. Le Norvégien a voulu se frayer un chemin à la corde, là où il n'y avait pas de place. Le titre européen change de mains, Marcin Lewandowski se retrouve avec l'or, l'Espagne prend donc deux médailles grâce à Jesus Gomez et Ignacio Fontes.

Dès demain, les choses sérieuses commencent pour de nombreux français. Kevin Mayer débute son heptathlon, Amaury Golitin et Mouhamadou Fall entrent en piste sur le 60m et le trio Bedrani-Gressier-Hay doit passer par les séries du 3000m. Les hurdlers entament aussi leurs championnats d'Europe.

Crédits photo : L'Equipe

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début