Prépa Euro Basket : Début compliqué pour les bleus

L’équipe de France, qui débute sa préparation en vue de l’euro qui se déroulera conjointement en Finlande, Israël, Turquie et Roumanie (31 août-17 septembre), poursuit sa série de matchs amicaux et après une victoire compliqueé contre la Tunisie (67-53), nos Bleus sont tombés, hier soir, contre une très bonne équipe de Croatie.

L’entrée dans le vif du sujet

Lors de ce premier match, la mise en route fut longue, et une succession de série (4-0 France, puis 14-2 Tunisie, 10-2 France, 6-0 Tunisie…) explique le faible écart entre les deux équipes à la mi-temps (33-29)

Mais les Français ont eu le mérité d’accélérer en seconde période, sous l’impulsion de Nando De Colo, très bon lors de ce premier test (20pts, 3rds, 3asts).
Les Tunisiens ont continué à faire l’accordéon, mais ne recolleront jamais, un dernier bon passage de Séraphin notamment (11pts-11rds), permit à la France de se détacher et de s’imposer dans la douleur.

Là, c’est du sérieux

Face à la Croatie, l’adversité fut tout autre. Les Croates, emmenés par leur trio Popovic, Saric, Bogdanovic, ont posés d’énormes soucis aux hommes de Vincent Collet. Offensivement, les combinaisons ont plutôt bien fonctionné, et cela a permis à certains joueurs de se mettre en valeur, comme Evan Fournier, auteur de 24points (son record en équipe de France), ou encore De Colo (15pts) et Heurtel (9pts).

Mais défensivement, les largesses étaient criantes.

Pourtant, le premier quart fut accroché et c’est même les Français, sous l’impulsion de leur leader offensif Nando De Colo (7pts dans le premier quart), qui virent en tête (19-13), avec de bons passages pour Fournier et Lauvergne.
Le deuxième quart restera de même accalmie, avec d’énormes shoots à 3 points et deux équipes mal en point défensivement. Les Croates ont légèrement accéléré mais l’entrée de Westermann (5pts) juste avant la mi-temps permit à la France de virer en tête à la pause (44-42).

La seconde mi-temps débuta de la même façon. Des Croates entreprenants, puis une France à réaction, portée par un Evan Fournier qui ne touchait plus terre, et qui entrainait avec lui Boris Diaw et Nando De Colo. La France resta, à la fin de ce quart, en tête de 5 points (69-64).

Et puis, les Croates ont donné un coup d’accélérateur pour passer devant d’entrée de 4ème quart-temps pour ne plus jamais être mené. Fournier, Heurtel et De Colo ont tout tenté, mais les bleus n’ont jamais réussi à recoller.

Il faudra plus de constance et de rigueur à l’avenir, car malgré un match correct offensivement, le sérieux défensif à cruellement manqué. Surtout, le banc doit être plus décisif. Mis à part Kévin Séraphin (8pts, 5rds) et Léo Westermann (5pts), la rotation n’a pas eu l’effet escompté. Les leaders n’ont pas failli à la tâche hier soir, notamment De Colo (15pts, 3rds, 5asts), mais il faudra assurément un relais tout au long de la compétition.

Valentin MARTIN.

A propos de l'auteur

Supporter inconditionnel de l'Olympique de Marseille mais aussi du football en général. Fan des Houston Rockets mais surtout de The Beard.

Poster un commentaire

Donec id felis ut massa neque. Sed dolor leo. tempus