Ligue 2 : Le SM Caen à l’aube d’une nouvelle ère

0
Ligue 1

Chaque jour pendant près de trois semaines, We Sport vous présente les équipes de Ligue 1 et de Ligue 2. Aujourd’hui c’est au tour d’un club historique du championnat, le Stade Malherbe de Caen, accrochez vous il y a beaucoup de choses à dire.

Une saison rocambolesque

Le Sm Caen avance groupé vers son nouvel avenir.

Par où commencer … Marqué par une descente douloureuse, le club avait su se montrer actif sur le marché des transferts en recrutant énormément autour d’un coach Rui Almeida. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la mayonnaise n’as pas pris. Après une défaite 1/0 contre Grenoble, l’entraineur portugais est remercié. 4 petit mois et puis s’en va, pour le pire bilan de Malherbe en 10 matchs de Ligue 2. Une victoire pour trois nuls et six défaites, cinq buts marqués et treize encaissés. Un 3-5-2 inoffensif et indigeste, aucune communication, aucune remise en question, beaucoup d’attentes, beaucoup de déceptions.

Pour sauver la maison normande, Fabrice Clément appelle le pompier Pascal Dupraz. Le 1 er octobre il débarque à Malherbe pour redresser le club 17e de Ligue 2. Sa première victoire intervient le 25 octobre avec une victoire 4/2 sur la pelouse du Pfc.

Le SMC entame alors une série encourageante de huit matchs sans défaite, mais tout en concédant cinq matchs nuls. L’équipe, plus solide défensivement et plus mobile sur le terrain, pèche toujours à la finition. Finalement, après une défaite  à Rodez le 13 décembre (2-1) et un nouveau match nul contre Clermont, Malherbe termine l’année civile à la 13e place.

Qui dit nouvelle année dit bonnes résolutions donc volonté de débuter du bon pied pour Malherbe, 2 matchs, 2 défaites. Encourageant …

Le match nul arraché à la 90e lors du derby (1-1) ne fait pas oublier l’humiliation du match aller ( défaite 3-0 à domicile). La victoire à l’extérieur 4-1 contre Lens reste le seul point positif d’une saison bien terne conclue à la 13e place. Bilan 8 victoires, 10 nuls, 10 défaites. Et oui ca ne fait pas 38 matchs mais covid oblige, la saison de Ligue 2 a été stoppée et ce n’est pas forcément une mauvaise chose pour les supporters caennais.

L’arrivée d’Oaktree et l’attente des premières recrues

Les fans normands le savaient, les finances du Sm Caen étaient au plus mal, marquées par deux années post-Fortin catastrophique au bilan comptable. Début mars, l’avenir financier de Malherbe est en danger. Débarque alors le super héros Pierre Antoine Capton. Producteur influent dans le domaine télévisuel, le trouvillais fan du club se lance dans une opération de sauvetage. Pendant deux mois il va tracter afin de chercher d’éventuels repreneurs capable de réduire la dette structurel du club. Après plusieurs mois de négociations, l’affaire est devenue officielle ce lundi, le fond d’investissement Oaktree reprend le club et ses parts à 80 % (20% pour Capton). Fabrice Clément est débarqué et Olivier Pickeu retourne chez lui en Normandie. L’ancien joueur du club qui avait quitté avec fracas le Sco d’Angers et qui était suivi par de nombreux clubs de Ligue 1 devient le nouveau président exécutif du SM Caen. Il aura la charge de la politique sportive du club accompagné de Yohann Eudeline qui lui reste en charge de la partie recrutement. Quand on voit le travail d’Olivier Pickeu au Sco, son arrivée à Malherbe sonne comme un petit miracle.

Au niveau des recrues, une seule venue celle du prometteur milieu de terrain de la réserve de United Aliou Traoré. Comparé à Paul Pogba, le milieu box to box formé au PSG pourrait être un bon coup et le premier indice du nouveau projet Malherbe. Selon nos informations le gardien de l’Olympique Lyonnais, Anthony Racioppi est lui aussi dans le viseur du club.

Le joueur à suivre : Yacine Bammou

Yacine Bammou, le retour du mal aimé.

Recruté à prix d’or à Nantes (2 millions) il y a 2 ans, Yacine Bammou ne s’est jamais vraiment imposé à Malherbe. Revenu d’un prêt d’Alyanspor, le marocain a les crocs. Décisif en match de préparation il part pour être l’attaquant titulaire du Stade Malherbe cette saison, à moins d’un départ. Joueur offensif talentueux, revanchard il peut faire beaucoup de bien à l’attaque malherbiste. Déjà auteur d’un premier but sur penalty face à Ajaccio. Il a tout d’un des tops buteurs de Ligue 2 cette saison.

A surveiller également : Kelian N’Sona Wa Saka, Nicolas Gioacchini, Loup Hervieu

Un début de saison encourageant

Difficile de juger au bout de seulement deux matchs mais une info est à retenir, Malherbe n’as toujours pas prit de buts dans cette saison 2020/2021. Un match nul inaugural contre Clermont (0-0) et une victoire à domicile 2-0 contre Ajaccio. En attendant le déplacement contre Rodez où l’on pourra enfin savoir si le soleil est revenu en Normandie.

Le pronostic : Barrages

Nouveaux propriétaires pour une nouvelle vie ? La saison de transition et le nouveau projet va prendre du temps mais la nouvelle direction est compétente et l’optimisme est de retour dans la maison Normande. Avec un groupe qui n’as pratiquement pas bougé et une bonne cohésion d’équipe, renforcé par des bons coups à la Olivier Pickeu, les barrages peuvent être un objectif. Et comme les supporters normands aiment le rappeler dans un américain parfait « In Capton we trust ».

Crédits photos : Actu.fr ; Twitter du SM Caen

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here