Preview 1 er tour des Playoffs : Houston Rockets – Utah Jazz

Peut-être un peu déséquilibrée sur le papier, notamment en terme de glamour et de star power, cette série de playoffs entre les têtes de séries 4 et 5 s’annonce palpitante. Une opposition de style, une opposition de force, bref, une série à suivre. Preview de ce duel entre les Rockets et le Jazz.

Bilans de la saison régulière :

Coiffés au poteau par les Blazers ! Longtemps à la lutte pour la 2e place de la conférence, les Rockets finissent cet exercice 2018-2019 à la 4e place de la conférence Ouest grâce à un bilan de 53W-29L. Une saison qui aura une nouvelle fois vu James Harden activé le mode MVP. Le lauréat du trophée la saison passée compile 36,1 pts (n°1 de la ligue) et 7,5ast de moyenne. Si un certain joueur grec n’était pas dans la ligue, le titre de MVP serait dans sa poche sans trop d’hésitations. Et les Rockets avait bien besoin de ça au cours d’une saison rythmé par les absences de joueurs majeurs. Cette année, Clint Capela a été limité à 67 matchs, Eric Gordon à 68 et Chris Paul seulement à 58… Sinon le système de Mike d’Antoni n’a pas changé, Houston étant l’équipe qui tente et marque le plus de 3pts de toute la ligue, et ”The Beard” porte à merveilles ce projet de jeu.

Pour le Jazz, ça sera une troisième année consécutive en postseason, et autant terminées à la 5e place de la conférence cette fois fois grâce à un bilan de 50W–32L. Les hommes de Quinn Snyder sont toujours portés par leur grosse défense, qui les classent 2e aux contres (5,9 BPG), 4e aux points accordés par match (106,5 OppPPG) et 2e au ratio défensif. Offensivement, l’option n°1 c’est Donovan Mitchell qui tourne à 23,8pts de moyenne. Là aussi le collectif est une des qualités principales de l’équipe, portée par un Rudy Gobert toujours aussi dominant dans la raquette et un des favoris à sa propre succession pour le titre de DPOY.

Confrontations directes :

 

Cette saison, c’est deux partout dans les affrontements entre les deux franchises. Un match à domicile et un à l’extérieur pour chaque franchise. Les deux premiers de la saison pour Utah, les deux suivants pour Houston. Au niveau des écarts, c’était +11 et +27 Utah, et +5 et +27 Houston. Un blowout et un match serré de chaque côté. Là encore, égalité. Attention à James Harden qui, lors des deux dernières confrontations, a inscrit plus de 40 points ; gros défi en perspective pour la défense du Jazz. Deux équipes qui arriveront en forme pour ce 1er tour de playoffs, avec respectivement 4 et 6 défaites depuis le début du mois de Mars pour les Rockets et le Jazz.

En playoffs, égalité parfaite avec 22 victoires de chaque côté, mais avantage Utah avec cinq séries gagnées contre trois pour Houston. Ascendant psychologique plutôt pour Houston qui a remporté la demi-finale de conférence l’an dernier quatre victoires à une. Bis repetita ?

Les clés de cette série :

Plusieurs clés lors de cette série. Tout d’abord l’adresse à 3pts. On le sait, Houston shoote beaucoup et marque aussi beaucoup à distance. Mais que se passera-t-il si Harden et sa troupe connaissent un énorme trou d’air dans ce domaine ? En face, Utah a le même pourcentage derrière l’arc avec beaucoup moins de tentatives, mais possède des joueurs capable d’artiller de loin (coucou Joe Ingles et Grayson Allen). Autre point clé les stops défensifs. Houston est une des équipes qui vole le plus de ballons par match (8,5 stl, 5e de la ligue) et dans le même temps Utah est la quatrième équipe qui perd le plus de ballons. Mauvais présage ? Pourtant Utah sait aussi stopper net une attaque, en atteste cette moyenne aux contres (voir plus haut) bien aidé par la présence de Rudy Gobert.

Troisième et dernier véritable point clé, la bataille au rebond. Utah a Rudy Gobert et Derrick Favors, deux joueurs efficaces dans ce domaine, et en face Houston a Clint Capela et même Kenneth Faried. Toutefois, Houston se classe 3e pire équipe en termes de rebond ; une donnée qu’il faudra corriger lors de cette série, sous peine de voir une zone du terrain totalement contrôlée par le Jazz.

Des ajustements qui devront être fait par les deux coachs, Mike d’Antoni et Quinn Snyder. D’un côté le coach du Jazz, un des plus grands esprits défensifs de la ligue, et de l’autre l’italo-américain, qui conduit une des attaques les plus efficaces de la NBA. Régulièrement cités dans la course au coach de l’année ces dernières années, ils caractérisent cette opposition un peu réductrice d’Attaque vs Défense de la série. L’un va devoir s’adapter au meilleur scoreur de la ligue, l’autre devra trouver la faille d’une défense qui a à sa tête un géant de 2m16.

Le Facteur X :

 

Donovan Mitchell. Le sophomore est l’arme offensive du Jazz. S’il met ses points, l’attaque de Quinn Snyder peut bien fonctionner. Dans le cas contraire, répondre aux assauts de James Harden sera compliqué. James Harden, justement. Lors de cette série, l’ancien joueur de Louisville sera en opposition directe avec le MVP 2018. L’an dernier, Mitchell avait tourné à 19,4 pts de moyenne dans la série contre les Rockets. Il en faudra sûrement plus pour pouvoir passer l’obstacle cette année.

Le Prono :

Avantage Rockets sur le papier, même si le Jazz n’est absolument pas à sous-estimer. La série devrait être intéressante à regarder, ne serait-ce que pour voir comment réagit la défense de Quinn Snyder contre un joueur à 36 pts de moyenne. Un attaque/défense serait réducteur pour caractériser la série, mais l’idée reste là. Si la défense gagne vraiment des titres, raison de plus pour faire attention au Jazz, et donc à l’upset. Toutefois, les Rockets semblent armés pour aller titiller les Warriors plus loin dans ces playoffs, et perdre ici serait une véritable désillusion. La boule de cristal de Wesportfr prédit une victoire des Rockets : quatre victoires à deux.

Le calendrier :

#4 Houston Rockets – #5 Utah Jazz :
Le Match 1 : dimanche 14 avril à 3h30
Le Match 2 : mercredi 17 avril à 3h30
Match 3 : samedi 20 avril à 4h30
Match 4 : lundi 22 avril à 4h30
(Potentiel) Match 5 : mercredi 24 avril, horaire à déterminer
(Potentiel) Match 6 : vendredi 26 avril, horaire à déterminer
(Potentiel) Match 7 : dimanche 28 avril, horaire à déterminer

NB: les horaires sont à l’heure française et non à l’heure locale.

Cette série s’annonce plus serré que ce qu’elle n’en a l’air. Tous les scénarios semblent possibles, d’un 4-3 Utah à un sweep de la part des Rockets. L’opposition sera un bon test pour Houston, avec une grosse défense dans une affiche de playoffs comme on les aime.

A propos de l'auteur

Victime du ''Minnesota Miracle'' et du ''No-Call''. Merci aux Knicks de réhausser le niveau (oups). Je considère Drew Brees comme un dieu, Alvin Kamara et Mitchell Robinson comme des prophètes et le Sport US comme ma religion.

Poster un commentaire

risus. libero. Aliquam leo. commodo consequat. tempus quis amet, id mattis