Preview Cavs/Lakers : Le retour du Roi

0
Source : sportingnews.com
Ligue 1

Cette nuit aura lieu l’un des matchs les plus attendus de la saison, pas pour son enjeu sportif mais bien pour son contexte, avec le retour de LeBron James à Cleveland. Débarqué aux Lakers l’été dernier, le King revient sur ses terres, avec l’ambition de décrocher la victoire face à une formation en difficulté.

Cleveland en manque de repères

On pouvait logiquement s’y attendre, le départ de LeBron James a laissé un vide immense chez les Cavaliers, malgré la présence d’un All-Star en la personne de Kévin Love, puis de quelques joueurs aguerris tels Tristan Thompson, George Hill, Kyle Korver ou encore JR Smith. Si ces derniers sont toujours à Cleveland, leur impact est bien moindre comparé à ce que pouvait apporter LBJ, et cela se ressent dans les résultats. Les Cavs sont en effet bon dernier de la conférence Est, de la Ligue même, avec seulement deux petits succès pour treize défaites. L’ambiance n’est donc pas au beau fixe actuellement dans l’Ohio, avec un début de saison catastrophique, symbolisé par le licenciement de Tyronn Lue au bout de six matchs (pas forcément une mauvaise chose). Son remplacement Larry Drew peine à redresser la barre, et les deux succès contre Atlanta et Charlotte n’y changent pas grand chose.

Le rookie Collin Sexton (Source : fearthesword.com)

Cleveland est clairement en phase de transition cette année, même si l’effectif est tout de même loin d’être ridicule, avec en particulier le rookie Collin Sexton, plutôt intéressant pour sa première saison dans l’élite (13.2 points, 2.5 rebonds et 2.4 passes de moyenne). Il n’en reste que cette équipe manque de vrais leaders, et dans ces conditions on voit mal ce qui pourrait empêcher les Lakers de venir s’imposer à la Quicken Loans Arena.

Des Lakers “new look” en réussite

Signer LeBron James a été l’un des plus gros coups (si ce n’est le plus gros) réussi par les Lakers dans l’histoire de la franchise. Le quadruple MVP est au sommet de son art, et ce depuis plusieurs années, en témoignent ses huits finales NBA consécutives disputées. Sa simple présence dans le roster de Los Angeles fait de l’équipe un candidat aux playoffs, et le recrutement – bien que déjanté – va également dans ce sens. Rajon Rondo, JaVale McGee, Lance Stephenson, un cocktail explosif, qui pourtant ne fonctione pas si mal en ce moment. Ajouté à ça Tyson Chandler pour amener de l’impact à l’intérieur, et les Lakers disposent d’un effectif complet, mêlant joueurs d’expérience et jeunes talentueux tels Kyle Kuzma ou Lonzo Ball. Après avoir perdu ses trois premiers matchs Los Angeles a depuis redressé la barre et affiche un bilan honorable de neuf victoires pour sept défaites. LBJ n’est pas étranger à la bonne santé de son équipe, lui qui tourne à 28.8 points, 7.7 rebonds et 6.9 passes de moyenne. Des statistiques énormes, qui prouvent que peu importe où il évolue, il reste l’un des meilleurs (si ce n’est le meilleur) joueurs actuels. Il est d’ailleurs devenu la semaine dernière le cinquième meilleur marqueur de l’histoire, et se rapproche de plus en plus de Michael Jordan, qui le précède au classement. Son retour à Cleveland cette nuit n’en sera donc que plus beau, lui qui aura sûrement droit à un clip hommage de la part de son ancienne franchise. Quand on sait qu’il a inscrit 51 points à Miami, son autre club, il y a deux jours, les Cavs ont de quoi avoir peur…

 

Source image : sportingnews.com

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here