Angleterre

Newcastle – Liverpool : L’avant-match !

Pour leur dernier match de la saison, les champions d’Angleterre se déplacent dans le Nord-Est du pays pour affronter Newcastle. Un match, d’un point de vue du classement, sans enjeu : Liverpool est déjà champion, ils ont levé la coupe cette semaine, pendant que Newcastle ne peut pas rattraper Southampton, et peut seulement être rattrapé par Crystal Palace pour une insignifiante 13ème place.

Cependant, cela sera l’occasion pour Liverpool d’aller battre son record de points de la saison dernière, en rapportant les 3 points. De l’autre côté, les hommes de Steve Bruce, veulent bien finir la saison, après avoir montré de belles promesses au cours de 2019-2020. Le manager, un ancien milieu légendaire de Manchester United, aura à cœur de prouver qu’il est la bonne personne pour le poste, pendant que les rumeurs de rachat continuent de tourner autour du club. L’arrivée des Saoudiens était quasi certaine pendant le confinement. Puis progressivement de moins en moins plausible, pour des raisons variées telles que la fraîcheur de l’accueil de la part de la Premier League. A ce stade, l’éternel Mike Ashley reste à la tête d’un club qui, avec quelques additions de talents, pourraient vraiment aller chercher une place dans la première moitié de tableau la saison prochaine. Pour bien boucler la saison, les deux équipes auront envie de bien performer ce dimanche à 17h.

Liverpool, champion et favoris

Liverpool, jusqu’à sa défaite contre Watford et la désillusion à Anfield face à l’Atletico Madrid, semblait être de loin la meilleure équipe en Europe, imbattable et presque impossible de ne pas perdre contre les Reds. Avec une équipe type qui tourne assez peu, et un style de jeu qui était progressivement de plus en plus prévisible, les adversaires, avec un peu de courage et de détermination venait avec une vraie envie de jouer, de prendre au moins un point, voire même les trois. Le confinement s’est suivi de deux nuls. L’un contre Everton lors de la première journée depuis le Restart, et un autre contre Burnley. Mais surtout, une défaite contre les Gunners d’Arsenal et une lourde défaite face aux Citizens, juste après avoir gagné le titre. La motivation n’y était plus vraiment, autre que pour battre le record de points de Manchester City, et cela s’est senti. Cependant, tout ne fut pas gris et triste du côté de Anfield : avec une superbe victoire 5-3 contre Chelsea cette semaine, avant de soulever le titre à Anfield, Liverpool termine encore une saison sans défaite à domicile en championnat d’affilée et a de nouveau montré toute l’étendue de son talent. Un coup-franc majestueux de Trent Alexander-Arnold, des attaques rapides et du talent partout sur le terrain.

Le trio d’attaque est connu partout dans le monde : des ailiers inversés de classe mondiale (Salah & Mane) qui peuvent prendre la profondeur comme rentrer sur leurs bons pieds et un 9 et demi presque unique en son genre (Firmino) qui utilise sa technique et son sens du jeu pour rapidement emmener son équipe devant le but. En plus ce trio, il y a des vraies perles partout sur le terrain, notamment au milieu, qui permet à Klopp d’établir son Gegenpressing avec des milieux qui travaillent tout le temps. Milner, Wijnaldum, Fabinho ou même Keita et Oxlade-Chamberlain, parcourent un nombre incroyable de kilomètres pour récupérer le ballon et derrière faire des passes diagonales aux joueurs devant. Un joueur sort un peu plus la tête du lot, le joueur de la saison selon les journalistes (Football Writers Associations) en Angleterre, c’est Jordan Henderson. Le capitaine du club est partout sur le terrain, gagne des duels dans sa moitié de terrain, marque des buts, casse les lignes avec des passes millimétrés mais surtout mène l’équipe vers la victoire avec sa force de caractère. Il sera blessé pour ce match; mais son leadership aura été indispensable pour le club au fil de la saison. Enfin, l’une des forces des Reds reste tout de même l’arrière garde. Offensivement, et de plus en plus souvent défensivement, les latéraux (Robertson & Trent Alexander-Arnold) prouvent leur niveau de classe mondiale. Pendant que Van Djik reste de loin le meilleur défenseur central du monde. Alisson dans les buts peut se réjouir de la meilleure défense du championnat, et d’être assez tranquille pendant les matchs. On peut donc se demander comment Newcastle peut prendre des points face à cet ogre européen.

crédit : Sky Sports

Newcastle, résilience et surprise 

Le club des Magpies s’est souvent battu au cours de la dernière décennie pour éviter la relégation ou alors pour remonter en Premier League (2016-2017). L’une de leur meilleure saison remonte à l’époque de l’exode des joueurs de Ligue 1 chez eux, dont un certain Hatem Ben Arfa. Avec Steve Bruce et son triste jeu défensif, la fan base de Newcastle se console grâce aux échecs de leurs voisins Sunderland, documenté mondialement par Netflix. Malgré ce jeu à la Mourinho, le club a eu droit à quelques fulgurances cette saison, qui explique leur 13ème place prometteuse. En grande partie due à l’arrivée d’Allan Saint-Maximin et ses coups d’accélérations, on trouve également un peu de grinta dans le jeu de Miguel Almaron et un peu de force de caractère chez Matt Ritchie. La déception Joelington ne permet pas au club d’espérer beaucoup mieux, avec seulement 37 buts marqués en autant de matchs. Le milieu de terrain a été plus impressionnant : l’arrivée de l’algérien Bentaleb a grandement aidé les jeunes frères Longstaff et Jonjo Shelvey qui se sentait un peu seul au milieu de ce chaos. Des joueurs solides, qui certes manquent un peu créativité parfois, mais qui font le boulot défensif. Sean Longstaff a tout de même été l’une des révélations de la saison, attirant les regards de club du haut de tableau. Une défense grande par sa taille, avec un partenariat Schär avec Lascelles ou Fernandez, entouré de Dany Rose et Manquillo qui apportent devant et derrière mais surtout l’un des tout meilleurs gardiens du championnat : Martin Dubravka. Très intéressant sur sa ligne, il sort bien sur les centres, qui est souvent le seul ressort pour les adversaires quand ils font face au bloc bas de Newcastle ; il fait partie du top 5 gardiens en Outre-Manche.

Newcastle est capable de tout, particulièrement depuis le restart. Outre la défaite logique contre Manchester City (5-0), ils sont capables du meilleur comme du pire. Des victoires impressionnantes contre Bournemouth, Tottenham, et surtout Sheffield (3-0) pour la reprise, ont vraiment montré toute l’étendue du talent de cette équipe. D’un autre côté, ils font des nuls assez médiocres contre West Ham, Brighton et Aston Villa et perdent face à Watford. Ils font beaucoup de fautes de concentration, surtout sur coup de pieds arrêtés, et manquent clairement d’imagination devant parfois. Que peuvent-ils faire face à Liverpool, qui marque sur chaque occasion qu’ils ont ?

Clés du match, ou comment renverser le champion en titre ?

Newcastle va tout d’abord devoir encaisser la pression de Liverpool, surtout si Klopp demande la même intensité que d’habitude, même pour ce dernier match. Subir la pression et laisser la possession ne veut cependant pas dire jouer à 11 dans sa boîte, il faut jouer avec de l’intensité, même avec deux lignes de 4, mais il faut tout de même exercer un peu de pression sur l’adversaire. Sinon, Liverpool trouvera facilement les espaces et finira par marquer. L’exemple parfait est la performance de l’Atletico en Mars : un bloc serré mais qui est capable d’exploser en contre et de se retrouver très rapidement devant le but. Les latéraux jouent très haut, et si la récupération puis la transition vers l’attaque est faite rapidement, Newcastle pourrait se retrouver en supériorité numérique. Pour exploiter ces contres, il faudrait mettre deux joueurs rapides devant, comme Gayle et Saint-Maximin, qui leur permettrait de balancer le ballon devant et les faire courir. Alternativement, si Joelinton est dans un bon jour ou alors Carroll, envoyer les ballons sur des grands joueurs physiques devant pour garder un peu la possession et permettre au bloc de remonter tous ensemble. Malheureusement, les attaques placées pour contourner le bloc de Liverpool semblent très difficiles pour n’importe qui, et surtout pour un club qui manque cruellement d’un créateur comme Newcastle. La vraie clé pour récupérer des points face à Liverpool c’est l’intensité et ne jamais abandonner, il y aura au moins une occasion par match pour marquer et faut absolument que Newcastle la saisisse. Et inversement, il ne faudra pas concéder de contres ou de buts bêtes, Liverpool s’engouffrera dans tous les petits espaces et gagnera.

D’un côté, Liverpool voudra éviter la même désillusion que le match après avoir été sacré champion, avec une lourde défaite face à City. Klopp va espérer un meilleur lendemain de fête pour bien finir cette saison très spéciale. De l’autre, ce match est l’occasion pour Bruce de prouver que quel que soit les propriétaires la saison prochaine, il est l’homme de la situation et qu’avec quelques jours en plus, il peut vraiment faire quelque chose d’intéressant. Mourinho a gagné la Ligue des Champions en jouant en bloc bas, pourquoi Newcastle ne peut-il pas aller chercher une place parmi le top 10 de la Premier League avec quelques joueurs de talent en plus ?

Les compositions probables :

Newcastle (3-5-2) : Dubravka / Rose – Fernandez – Krafth / Ritchie – Almiron – Bentaleb – Shelvey – Manquillo / Saint-Maximin – Carroll

Nombreux titulaires blessés, avec Schär, Clark, Hayden, Lascelles et Sean Longstaff tous out, cela va vraiment limiter les chances de Bruce de gagner des points. Un 3-5-2 permettrait cependant de jouer assez haut, avec une combinaison de vitesse et de puissance devant pour exploiter les contres ou garder le ballon devant.

Liverpool (4-3-3) : Alisson / Robertson – Van Djik – Gomez – Alexander-Arnold / Keita – Fabinho – Wijnaldum / Mane – Firmino – Salah

Avec Matip et Henderson forfait, Liverpool ayant l’un des bancs les plus profonds du championnat, cela ne devrait pas trop les impacter, surtout au vu de la performance de Keita face à Chelsea cette semaine et du potentiel de Gomez.

Malgré de belles promesses cette saison côté Nord-Est, Liverpool est clairement favoris et devrait l’emporter. Il y a toujours des buts dans cette rencontre, on peut s’attendre à un beau match. Coup d’envoi, comme le reste du Multiplex Premier League, à 17h Dimanche !



Sport en directMercato Football Ligue 1
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

To Top
at mi, neque. eget et, libero felis id sit