Ça roule…

Preview fin de saison World Tour : Présentation de l’équipe Movistar

La reprise approche à grands pas dans le monde du cyclisme. Et jusqu’à cette reprise tant attendue, la rédaction de We Sport vous propose un tour d’horizon des équipes présentes sur les épreuves World Tour. Après la présentation d’Astana,  place aujourd’hui à l’équipe espagnole de la Movistar. 

Une saison pour se reconstruire

Lineup | Movistar Team

Crédit photo : Movistar Team

Une des grandes questions de cette nouvelle saison est bien : comment l’équipe Movistar va figurer dans cette nouvelle saison ?
En effet, l’équipe espagnole a perdu trois de ses coureurs phares. Richard Carapaz, dernier vainqueur du Giro, vient renforcer les rangs d’Ineos. Nairo Quintana, rejoint lui l’équipe française Arkea-Samsic. Le récent quatrième du Giro, Mikel Landa a opté pour l’ex formation de Vincenzo Nibali, la “team” Bahrain-Merida.

Autant dire que la rupture a été compliqué pour Movistar avec toutes ses têtes d’affiches qui quittent le navire en même temps, mais celle-ci pourra encore s’appuyer sur des cyclistes de qualités. Alejandro Valverde, le vétéran de 39 ans, mettra tout en place pour aller chercher un nouveau titre de champion du monde et pourquoi pas l’or olympique en 2021.

Marc Soler, aura également sa carte à jouer et une place de leader à acquérir, celle-ci étant à la hauteur de son talent. Ce ne sera pas totalement acquis puisque la formation d’Alejandro Valverde a fait signer le jeune Enric Mas. Prometteur, il provient de la puissante Deceuninck-Quick Step où il fut coéquipier de Julian Alaphillippe. Le grimpeur de 24 ans a notamment à son palmarès, une belle deuxième place au général lors de la Vuelta en 2018, une édition remportée par le britannique Simon Yates.

Un début de saison en demi-teinte 

Pour cette saison pleine de questionnement, les leaders de la formation Movistar n’ont pas obtenu des résultats très flamboyants. Si Marc Soler et Alejandro Valverde se sont montrés offensifs lors des courses disputées, seul le premier nommé compte une victoire cette année. L’espagnol de 26 ans s’est imposé lors du Trofeo Pollença-Port d’Andratx, le 1er février dernier.

Alejandro Valverde surnommé “El Balla” pour son accélération tranchante, s’est contenté par deux fois de la place de second. Il échoue aux portes de la victoire lors de la deuxième étape du Tour de Valence et du Trofeo Serra da Tramuntana.

Rien de très flamboyant dans ce début de saison. Mais aujourd’hui, les cartes sont redistribuées pour cette fin d’année. Les grosses échéances sont à venir avec notamment un Tour de France inédit, prévu du 29 août au 20 septembre 2020.

L’effectif complet 

  • Juan Diego Alba (22 ans, COL)
  • Jorge Arcas (27 ans, ESP)
  • Héctor Carretero (24 ans, ESP)
  • Dario Cataldo (34 ans, ITA)
  • Gabriel Cullaigh (23 ans, GRB)
  • Inigo Elosegui (21 ans, ESP)
  • Imanol Erviti (36 ans, ESP)
  • Juri Hollmann (20 ans, ALL)
  • Johan Jacobs (22 ans, SUI)
  • Matteo Jorgenson (20 ans, USA)
  • Lluis Mas (30 ans, ESP)
  • Enric Mas (24 ans, ESP)
  • Sebastian Mora (31 ans, ESP)
  • Mathias Norsgaard (22 ans, DAN)
  • Nelson Oliveira (30 ans, POR)
  • Antonio Pedrero (28 ans, ESP)
  • Eduard Prades (32 ans, ESP)
  • Jürgen Roelandts (34 ans, BEL)
  • José Joaquin Rojas (34 ans, ESP)
  • Einer Augusto Rubio (21 ans, COL)
  • Sergio Samitier (24 ans, ESP)
  • Eduardo Sepulveda (28 ans, ARG)
  • Marc Soler (26 ans, ESP)
  • Albert Torres (29 ans, ESP)
  • Alejandro Valverde (39 ans, ESP)
  • Carlos Verona (27 ans, ESP)
  • Davide Villella (28 ans, ITA)

Les pépites à suivre 

Strava Pro Cyclist Profile | Johan Jacobs (Movistar)

Crédit photo : Strava

Le suisse de 22 ans, Johan Jacobs pourrait bien être une des surprises de cette fin de saison 2020. Le jeune coureur, arrivé cet hiver dans la formation espagnole possède un potentiel très élevé sur les classiques. Dans son palmarès, on trouve notamment une belle deuxième place lors du Paris-Roubaix Espoirs 2019 et une septième place lors de la Ronde van Vlaanderen Beloften de la même année.

Matteo Jorgenson | Movistar Team

Crédit photo : Movistar Team

Mattéo Jorgenson sera lui aussi une étoile montante à suivre. L’américain de 20 ans a signé avec l’équipe ibérique, en provenance de Chambéry Cyclisme Formation. On le décrit comme un puncheur à l’aise dans la montagne, il a fini 4e du Trofeo Edil C et de la Ronde de l’Isard en début de saison. Il s’est ensuite distingué par sa régularité sur le Tour de l’Avenir avec quatre Tops 10 d’étape sur des étapes vallonnées.

Si bon nombre d’échéances importantes attendent Movistar dès la reprise, un objectif particulier sera de mise : réussir à s’entendre et bien figurer sur le circuit pour redorer l’image de l’équipe. 
A suivre, preview de l’équipe UAE.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire