Preview Jeep Elite 2020-2021 : Zoom sur la JL Bourg, Roanne et l’ASVEL

0
Jeep Elite
Ligue 1

On y est, la Jeep Elite reprend ses droits la semaine prochaine. Pour l’occasion, We Sport vous propose un tour d’horizon des forces en présence. Aujourd’hui, zoom sur deux équipes de haut de tableau et une troisième qui a lutté pour son maintien.

JL Bourg

Belle progression pour Bourg en Bresse cette saison. Derrière son capitaine Zachery Peacock et la recrue Danilo Andjusic, les hommes de Savo Vucevic ont livré une saison solide, terminant à la cinquième place du championnat avant la coupure. Cerise sur le gâteau, les belles performances de la JL ont permis au club d’être invité en Eurocup, une juste récompense après le meilleur classement en première division de leur histoire.

De la stabilité mais de belles recrues pour Bourg en Bresse au cours de l’intersaison. Aperçu en NBA et en G-League ces dernières saisons, Kadeem Allen rejoint l’équipe et remplacera Garrett Sim au poste de meneur. Autre gros coup, la venue de Thomas Scrubb sur les ailes. Dans les rangs de la SIG l’an passé, le canadien apportera beaucoup sur la position, tout comme le serbe Luka Asceric à l’arrière, poste où Danilo Andjusic a prolongé son contrat. À noter également l’arrivée du pivot Alen Omic, qui apportera au club brugien son expérience des coupes d’Europe.

Notre prono : Bourg en Bresse est en pleine progression depuis son retour dans l’élite, et cette saison devrait voir cette évolution se poursuivre. S’il sera difficile d’aller plus haut en championnat, les performances européennes seront un des points à surveiller pour une équipe qui devrait disputer les playoffs cette saison.

Chorale Roanne Basket

Champion de Pro B en 2018/2019, la Chorale a eu du mal à se réadapter à l’élite. Dans le dur toute l’année, Roanne a passé une bonne partie de la saison dans la zone de relégation et peut remercier l’arrêt du championnat qui lui a assuré sa place en Jeep Elite cette saison. En 2020, il faudra corriger le tir pour ne pas revivre une saison aussi difficile et risquer de redescendre.

Pour ce nouvel exercice, Roanne n’a pas hésité à aller chercher des joueurs sortant de l’université aux États-Unis. Ainsi, l’équipe dirigée par Jean-Denys Choulet a offert leur premier contrat pros à Jackson Rowe, Nijal Pearson et Boubacar Touré. La Chorale a également misé sur deux autres américians : Ronald March, qui s’est révélé en Pro B à Aix-Maurienne, et Juvonte Redic, qui jouait l’Europe l’an dernier avec Szombalethy.

À noter également l’arrivée à la mène du très prometteur Sylvain Francisco. Titulaire en Pro B avec le Paris Basketball l’an dernier, le jeune français formé aux États-Unis poursuivra sa progression en découvrant l’élite avec Roanne.

Notre prono : Relégué théorique l’an dernier, Roanne doit corriger le tir pour assurer sa survie. Le recrutement est intéressant, mais l’équipe aura du mal à viser plus qu’un maintien qui semble dans leurs cordes.

LDLC ASVEL

Invaincu jusqu’à la quatorzième journée de championnat, l’ASVEL a connu une petite baisse de régime avant l’interruption en perdant trois de ses dix dernières rencontres. Si les villeurbanais terminent cette saison tronquée avec le même bilan que Monaco et Dijon, quelques doutes sont apparus et devront être dissipés cette année.

Beaucoup, beaucoup de mouvement cette saison dans le club dirigé par Tony Parker. Première information, Zvevdan Mitrovic a été licencié, et c’est le frère du propriétaire TJ Parker (accompagné par Frédéric Fauthoux) qui le remplacera cette saison sur le banc. Pour assurer la continuité avec la saison dernière, il pourra compter sur huit joueurs qui étaient là l’an dernier, dont David Lighty et Guerschon Yabusele, arrivé en Février, qui ont prolongé leur contrat.

Toutefois, de nombreux cadres ont quitté le navire (Tonye Jekiri, Edwin Jackson Livio Jean-Charles) ou tenteront l’expérience NBA (Théo Maledon) et il a donc fallu recruter pour compenser. Tout d’abord, l’ASVEL est allé piocher chez un concurrent direct, Monaco, en débauchant Norris Cole et Paul Lacombe, deux potentiels titulaires. Le club a également recruté deux français très demandés : Moustapha Fall à l’intérieur et William Howard à l’aile.

À signaler également l’arrivée de deux américains à l’Astroballe, Allerick Freeman et Kevarrius Hayes. Tous deux assez jeunes (25 et 23 ans), ils espéreront franchir un cap dans la région lyonnaise. Même cas de figure pour le britannique Matthew Marsh, signé sous contrat stagiaire.

Notre prono : Pour l’ASVEL, pas de suspens quant à l’objectif de cette saison : être champion de France. Le club a mis toutes les chances de son côté avec un bon recrutement et partira encore favori pour remporter le titre. Attention toutefois à bien trouver le rythme dans une année spéciale où l’équipe devra encore alterner entre championnat et Euroleague.

Suite et fin de notre tour de France des clubs de Jeep Elite demain, avec nos dernières escales du côté de Boulazac, Pau et Monaco.

À lire aussi : Partie 1, Partie 2, Partie 3 et Partie 4 de notre tour de France des clubs de Jeep Elite

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here