Preview Ligue 2 2019/2020 : FC Sochaux-Montbéliard

Après une saison délicate tant sportive qu’interne, Sochaux doit passer un cap cette année. Fin de l’ère Wing-Sang Li, début de la saga Nenking. De nouveaux joueurs pour remplacer des cadres partis. Le Doubs sera agité en 2020 !

Résumé de la saison 2018/2019

En début de saison, le club doit faire face à un nouveau staff et le remplacement d’une dizaine de joueurs. Le partenariat avec Baskonia signé, les Lionceaux furent engraissés de joueurs d’Alavés. Un coach arrivant de D1 Croate, sans succès. Incapable de trouver le chemin des filets, le club siège dans les dernières places du championnat toute la saison. Fin de l’accord Baskonia en cours de saison, la légende Omar Daf arrive aux commandes. Sous son impulsion, le club galère, mais arrache le maintien à domicile lors de la dernière journée. Pire attaque de Ligue 2, le FCSM obtient un maintien miraculeux avec un effectif composé de gamins sans expérience et un effectif de 21 ans d’âge moyen.

En coupes, une élimination le premier tour contre Brest en Coupe de la Ligue. Mais un parcours plus satisfaisant en Coupe de France. Une élimination en 32es de finale contre Lille en ayant bataillé jusqu’au bout.

Les transferts arrêtés au 23 juillet

Arrivées

  • Christophe Diedhiou – Mouscron, libre
  • Pape Paye – Nancy, libre
  • Fabien Ourega – Paris FC, libre
  • Gaëtan Weissbeck – Haguenau, libre
  • Jérémy Livolant – Guingamp, prêt
  • Thomas Touré – Angers, prêt
  • Martin François – Dunkerque, fin du prêt
  • Nicolas Senzemba – Concarneau, fin du prêt
  • Bryan Lasme – Cholet, fin du prêt

Départs

  • Lucien Agoume – Inter, 4,5 M€
  • Thomas Robinet – FC Villefranche, libre
  • Olivier Verdon – Alavés, N/C
  • Jeando Fuchs – Alavés, N/C
  • Jean Ruiz – FC Sion, N/C
  • Alexandre Nsakala – FC Sion, N/C
  • Franck Etoundi – Fin de contrat
  • Yohan Mollo – Fin de contrat
  • Hamza Sakhi – AJ Auxerre, fin du prêt
  • Rafa Páez – Alavés, fin du prêt
  • Cyrille Bayala – RC Lens, fin du prêt
  • Anderson Emanuel – Alavés, fin du prêt
  • Rafa Navarro – Alavés, fin du prêt
  • Christopher Rocchia – Marseille, fin du prêt
  • Elisha Owusu – Lyon, fin du prêt

Résumé de l’effectif

Après autant de départs, le temps fut plus à la tournée des stocks. L’effectif reste pour autant très jeune mais gagne en expérience.

Dans les cages, ce sont toujours les deux mêmes antagonistes. Maxence Prévôt et Lawrence Ati Zigi auront de nouveau à se battre pour la place de titulaire. Avantage à l’international espoirs français.

Pour le secteur défensif, les pertes de Rafa Navarro, retourné à Alavés et Boris Moltenis, absent pour plusieurs mois, ont besoin d’être compensées. Pour cela, Maxence Lacroix, devenu un titulaire en force, devra faire la paire avec Christophe Diedhiou. À gauche, Jason Pendant continuera à occuper sa place, et sera mis en concurrence avec Romain Sans. Pour le côté droit, Salem Mbakata devra partager son temps de jeu avec Pape Paye, arrivé de Nancy cet été. Un secteur mêlant jeunesse et expérience, qui sera intéressant à surveiller en Ligue 2. Si les rumeurs se confirment, Damien Perquis serait sur les tablettes du FCSM, ce qui serait une solution de rotation excellente. Un retour à la maison de l’international polonais reste en stand-by pour le moment.

Pour ce qui est du milieu de terrain, il est un peu décimé. Les départs de Jean Ruiz, Elisha Owusu, Lucien Agoume et Jeando Fuchs ont affaibli considérablement le secteur. Pour le moment, Sofiane Daham repart pour une saison comme titulaire en 8, tandis que Martin François et Younès Kaabouni occuperont les postes de 6 et 7. Peu de rotation et de profondeur dans le milieu, il faudra redoubler d’efforts afin d’apporter satisfaction.

En attaque, le secteur est renouvelé sur les ailes. Exit Anderson Emmanuel, Yohan Mollo, Hamza Sakhi et Cyrille Bayala. Bonjour Jérémy Livolant, Fabien Ourega et Thomas Touré. Au moins deux joueurs sur chaque aile, auxquels se rajoutent le retour de prêt de Bryan Lasme dans l’axe, qui sera suppléé dans un premier temps par Victor Glaentzlin et Gaëtan Weissbeck. Un vrai 9 manque à l’appel, mais l’ombre de Sloan Privat plane sur le Stade Bonal. L’ancien chouchou des supporters pourrait faire son retour. Ce qui bouclerait les besoins en attaque. Et une aubaine en Ligue 2 !

Le joueur à suivre : Maxence Lacroix

Pour les joueurs de FM, son nom n’est pas inconnu au bataillon. Pour les supporters du FCSM non plus. Titularisé sur la seconde partie de saison par Omar Daf, il arrive rapidement à s’imposer dans le 11 de départ. Associé en défense à Boris Moltenis, le duo redonne de l’espoir dans le maintien en fin de saison. Physique, doté d’un bon placement, il possède déjà un profil qui intéresse plus d’un. Si il arrive à travailler ses prises de risques, il sera encore plus performant. Parti pour une nouvelle saison comme titulaire sans son binôme, blessé pour six mois, il sera livré à lui-même. Et fou de rage, comme un lion.

 

Néo-titulaire indiscutable, le jeune Maxence Lacroix a déjà tout ce qu’il faut pour réussir (Crédit : FCSM)

L’avis de la rédaction

Cette saison 2019/2020 sera celle de la transition pour Sochaux. Ils sortent de 4 ans sous le pavillon Tech Pro et ne veulent revivre la même histoire. Avec un nouveau propriétaire, une équipe recomposée, et Omar Daf aux commandes, tout est paré. Il ne faudra pas s’attendre à une saison tonitruante des Sochaliens, mais à une proposition de jeu afin de se relever doucement.

Pronostic de la rédaction

Une saison entre la bataille pour le maintien et le ventre mou de la Ligue 2, pour rester réaliste au vu de l’effectif sur le papier. Mais dans les meilleures ambiances du championnat sans problèmes avec la TNS toujours en feu !

Crédit photo en Une : Arthur Geillon – We Sport FR

A propos de l'auteur

Rédacteur football, basket, eSport pour We Sport FR et chroniqueur radio pour l'émission Soyons Sports à Shalom Besançon. Fan du FC Sochaux depuis qu'un certain Teddy Richert a fait des merveilles en finale de Coupe de France 2007.

Poster un commentaire

venenatis, et, ultricies eleifend Lorem dictum elementum Aenean sed mattis